retour

Une journée à l'école des imams de Lille

Ce jour-là, on y étudiait la laïcité et l'art du prêche. Brut a passé une journée à l'école des imams de Lille.

Immersion à Lille, dans une école pour devenir imam

En octobre 2020, un nouveau centre privé de formation d’imams a vu le jour. Brut a pu s'immerger dans l'établissement pour une journée.

La formation des imams

Dans cette mosquée, les cours ont principalement lieu le week-end. Le cours de prêche est rythmé par plusieurs mises en situations et prises de paroles des élèves, qui reçoivent ensuite les remarques du professeur et des autres élèves.

Les cours sont en français et en arabe littéraire, la langue du Coran. Ils sont variés : étude du Coran, sciences, terminologie des récits prophétiques, langue arabe, ect.

Comme le centre est récent, il accueille cette année la première promotion d’étudiants : 17 hommes qui se destinent à devenir imams, et 3 femmes qui souhaitent devenir aumonières, c’est-à-dire des cadre religieuses.

Il existe en France 2 principaux instituts où l’on forme des imams : L’Institut Européen des sciences humaines et l'Institut Al-Ghazali, rattaché à la Grande Mosquée de Paris. C’est l’institut Al-Ghazali qui a créé le centre à Lille en octobre 2020.

Ahmed Sfaxi, chercheur en sciences de l'éducatio, explique qu'il également passer par un processus de reconnaissance de la communauté pour devenir imam.

La question de l'encadrement des imams

Pour devenir imam, il n’y a pas qu'un seul et unique cursus possible.

"On a tendance à croire que les imams se forment dans les instituts mais, bien souvent, ils vont se former en dehors parce qu’en France, on a pas beaucoup d’instituts de formation des imams. On se forme à la carte, c’est des parcours individuels", explique Ahmed Sfaxi.

"Dans ce cas, ce sont soit des imams autoproclamés, soit des imams autoformés, soit des imams qui ont vécu dans une famille de théologiens qui ont appris sur le terrain (…) ils se sont formés avec leurs propres moyens", ajoute Abdelkader Aoussedj, président de la fédération Nord de la grande Mosquée de Paris.

L’imam de la Mosquée Al-Forkane de Lille, Abderrahman Sadok, qui est aussi enseignant, est d’origine algérienne. Comme lui, près de 300 imams sont venus de l’étranger pour officier en France.

Il estime que certains imams étrangers manquent de compréhension du système laïc. Il déplore : "Il y a des imams qui viennent de partout dans le monde, ils ne comprennent pas ce que veut dire la laïcité, comment ils peuvent vivre en tant que musulman sous un toit laïc."

En marge du projet de loi contre le séparatisme, qu'on appelle aujourd'hui le projet de loi confortant les principes de la République, Emmanuel Macron a demandé en novembre 2020 au Conseil français du culte musulman de créer le CNI, le Conseil National des Imams afin de "labelliser les imams". Labelliser, ça voudrait dire encadrer leur formation, leur délivrer une sorte de diplôme.

Si ce projet aboutit, il pourrait conduire à la création de nouveaux centres de formation pour imams.

03/02/2021 07:29
  • 988.5K
  • 724

173 commentaires

  • LS S.
    10/06/2021 00:13

    La foi envers le seigneur est pur vous pouvez faire vos temple vos constructions ça essaye d envahir visuellement jamais je me séparer de mon sauveur jésus qui est venu 450 à 500 ans avant les autres qui ont voler et reecris la bible ou les écrit de la mer morte à leur guise les vrais chrétiens le savent que c est leur foi qui les guide pas 1 faux humain qui ce prend pour dieu

  • Gali C.
    09/06/2021 17:41

    Chacuns fais ce qu'il veut. Tant qu'il ennuies personnes et qu'il est heureux moi je dis amen !!!

  • Adama G.
    09/06/2021 17:03

    Les vrais imams sont connus par leurs parcours de tous façon la communauté qui décide des imams

  • Adama G.
    09/06/2021 16:57

    Des guignols formation d'imams nouvelle jeu de mots apprenez à disparaitre le Coran c'est rendre possible l'impossible

  • Willy P.
    09/06/2021 14:28

    Pourquoi ils mettent pas N Golo kanté pour parler de la véritable valeur humble de l'islam ? car ce monde veut pas de paix. Ca divise etc alors qu on partira tous.. Jusqu a mille generation après.

  • Anne C.
    09/06/2021 11:27

    Et les femmes elles sont où?

  • Julien N.
    09/06/2021 09:35

    La secte des islamofachos lol

  • Fab R.
    09/06/2021 09:20

    En brut et kombini on est pas dans la merde ...

  • Yanis Y.
    07/06/2021 23:34

    La laïcité n'est pas la liberté de croire ou de ne pas croire !!!?

  • Ayrton B.
    07/06/2021 22:27

    La relation personnelle mène à Dieu . La religion mène aux guerres, séparatisme, racisme. Jamais une seul fois Dieu à demandé de choisir une religion et d'ensuite la pratiquer. Il a tout simplement demandé de se repentir et de croire en lui sa s'arrête là.

  • Knibal K.
    07/06/2021 20:25

    Merci pour ce reportage

  • Ibrahim K.
    07/06/2021 17:11

    Belle récitation

  • Amine N.
    07/06/2021 11:01

    Peut-on connaître 1 semaine sans parler d'islam ? C'était bien au début du Covid, on nous a laissés un peu tranquille.

  • David H.
    07/06/2021 10:43

    et surtout de ne pas imposer, aux regards de tous !!

  • ⵜⴻⵎⴰⵎ ⵅ.
    07/06/2021 09:57

    Entre parler et faire ,une grande rivière les séparent.

  • Martine J.
    07/06/2021 09:42

    Moi je respecte toutes les croyances à partir du moment que chacun reste à sa place

  • Ladouille E.
    07/06/2021 09:38

    J'espère que dans moins 50ans la.france serait une nation musulmane 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

  • Paul P.
    07/06/2021 09:25

    Je crois que y a pas mal de gens qui n'ont pas la bonne définition de la Laïcité...

  • Jessica J.
    07/06/2021 09:01

    Honte!

  • Karine T.
    07/06/2021 04:55

    Une bonne masturbation du cerveau les religions et qui divise les gens de la manipulation. Aller le bordel continue

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.