Une marche pour sensibiliser aux déchets liés au Covid-19

De Marseille à Paris, l'Escargot anglais et Frederic Munsch se sont lancé le défi avec l'association 1 Déchet Par Jour / 1 Piece of Rubbish de marcher 880 km à travers 12 départements pour sensibiliser aux déchets liés au Covid-19.

Une marche pour sensibiliser aux déchets liés au Covid-19

La crise sanitaire est arrivée avec son lot de surprises. Parmi elles, les déchets liés au Covid : masques, gants, etc. Deux hommes traversent la France à pied pour sensibiliser au ramassage des déchets.

« Ce ne sont pas nos masques, ce ne sont pas nos déchets, mais c’est notre planète », s’exclame Edmund Platt. Avec Frédéric Munsch, ils marchent à travers la France pour sensibiliser aux déchets liés au Covid-19. Ils dénoncent les personnes qui abandonnent leurs masques dans les lieux publics. Selon eux, il n’y a aucune raison de ne pas les ramasser.

3.200 masques ramassés

Edmund Platt a fondé l’association « un déchet par jour », Frédéric Munsch est vidéaste. Ensemble, ils parcourent 880 km à travers 12 départements, de Marseille à Paris. Edmund Platt a eu cette idée en 2015, alors qu’il ramassait un déchet à Leeds, sa ville natale. Agacé par les pollueurs, il a décidé que ça deviendrait une habitude.

En 2020, 166 milliards de dollars de masques seront vendus dans le monde, selon les Nations-Unies. 25 % d’entre eux seront traités et détruits, les 75 % restants finiront dans des décharges ou dans l’océan. Une menace pour l’environnement et pour la santé publique, selon Frédéric

Au bout de six semaines de marche, le duo a ramassé plus de 3.200 masques jetables. Ils ont aussi trouvé des déchets plus classiques, ceux qu’ils nomment « les trois M » : « les mégots-culés, les McDo-culés et les masques-culés. » Sur leur route, Edmund Platt et Frédéric Munsch essaient de rencontrer des citoyens pour sensibiliser au ramassage de déchets. Leur périple devrait prendre fin le 20 novembre, à leur arrivée à Paris.

avatar
Brut.