Une vie : Les Invalides

On y tient des hommages aux soldats français tués en action. C'est aux Invalides, et ce lieu est chargé d'histoire(s)...

Les Invalides, un lieu chargé d'histoire(s)

Ce 14 mai, un hommage national a été rendu aux Invalides pour deux soldats français tués au Burkina Faso par Emmanuel Macron. Les Invalides est, en effet, le lieu où sont célébrés les hommages nationaux, mais pas seulement… Retour sur le rôle de ce monument français.

1. Les Invalides, un lieu d'hommage national.

C’est dans l’hôtel des Invalides que le chef de l’État rend traditionnellement hommage aux soldats qui sont morts pour la France, ou aux victimes du terrorisme. Le président de la République peut aussi décider d’y rendre hommage à certaines personnalités civiles décédées, ce fut le cas pour Charles Aznavour, le commandant Cousteau ou encore Jean d’Ormesson… Un hommage national peut égalemment être rendu aux Invalides à des personnalités politiques, comme Charles Pasqua, Michel Rocard, ou Simone Veil.

Un protocole strict est respecté pour chaque hommage national aux Invalides. D'abord les honneurs militaires, ensuite la revue des troupes par le président de la République. Viennent ensuite l'arrivée du cercueil et le discours des proches. Le président de la République donne ensuite une éloge funébre. L'hommage national se conclut par les honneurs funèbres militaires, le départ du cercueil et les honneurs aux drapeaux.

2. Les Invalides, un hôpital pas comme les autres.

L’hôtel des Invalides a été fondé en 1670 par Louis XIV qui l’inaugura en 1674. Son nom fait référence aux soldats devenus invalides à cause des guerres. De nombreux commandants en chef de l’armée française reposent aux Invalides, comme le maréchal Foch. Ce premier hôpital moderne abrite un établissement de pointe spécialisé dans la prise en charge des plus grands blessés de guerre, y compris les victimes des attentats. À l'hôtel des Invalides, on trouve également un centre de pensionnaires, un lieu de vie adapté de 81 chambres destinées aux grands invalides, aux anciens combattants et aux victimes de guerre. C’est aussi, dans l’hôtel des Invalides, que repose, sous le dôme en or, le tombeau de Napoléon 1er.

3. Les Invalides, c'est aussi le musée de l’Armée.

Plus de 500 000 pièces y sont recensées au musée de l'Armée : trophées de guerre, objets de la vie quotidienne des soldats français, armures, armes… La prise des Invalides le matin du 14 juillet 1789 a permis d’armer le peuple parisien de près de 32 000 fusils avant la prise de la Bastille.

4. Les Invalides, église des soldats.

L’hôtel des Invalides abrite la cathédrale Saint-Louis, la seule de toutes les églises et cathédrales de France qui soit en permanence ornée de drapeaux français. On y trouve une chapelle autrefois réservée à la famille royale. C’est dans cette chapelle des Invalides que Napoléon, en 1804, a remis les premières Légions d’honneur aux officiers méritants.

avatar
Brut.
14 mai 2019 06:32