retour

Victime d'une cyberattaque, les services de la ville d'Angers paralysés

Hôpitaux, EHPAD, mairies... En France, les cyberattaques ont été multipliées par 4 en 1 an. Brut s'est rendu à Angers, où les services de la ville sont complètement paralysés.

Angers subit une cyberattaque, les services informatiques de la mairie sont paralysés

Depuis quelques jours, la mairie d’Angers ne peut plus utiliser ses ordinateurs, bornes, internet : une cyberattaque de grande ampleur bloque l’ensemble du système informatique. La mairie se voit obligée de reprendre un fonctionnement manuel et papier en attendant que la situation se débloque. Immersion.

le retour au papier

L’attaque a eu lieu dans la nuit du vendredi 16 janvier au samedi 17 janvier. D’abord, c’est le compte personnel du maire qui a été piraté et ensuite, une attaque d’une plus grande ampleur a visé les services informatiques et numériques de la mairie.

Privés d’ordinateurs et d’Internet, les employés sont contraints de réutiliser le code postal de 1989, afin de pouvoir se relier aux autres collectivités de France, par courrier. La charge de travail augmente et les tâches sont fastidieuses. “Il faut tout faire de manière manuscrite Donc on écrit, on écrit”, raconte Christelle, agente à l’état civil.

La mairie a même dû ressortir le fax, rangé depuis de nombreuses années. “Je ne pensais pas que l’on en aurait cet usage en 2021. Il sert typiquement, comme hier, à envoyer le dépôt de plainte au procureur, de manière à ce qu’il arrive en temps réel au lieu d’envoyer quelqu’un pour le porter”, explique le maire d’Angers, Christophe Béchu.

La multiplication des cyberattaques

L’impact de la cyberattaque dépasse le simple cadre de la mairie. Par exemple, samedi, la bibliothèque a dû être fermée puisque la base de données n'était plus accessible à cause de la cyberattaque. Angers n’est pas la première municipalité à connaître ce genre de cyberattaques. Vincennes, La Rochelle ou encore Marseille ont connu des attaques en 2020. En France, c’est l’ANSSI, l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information qui lutte contre ces attaques. Donc dès le samedi matin, la mairie d’Angers s’est rapproché d’eux.

La nécessité de mieux protéger les systèmes

"*Le poids de l’informatique dans la vie quotidienne des services publics n’a cessé d’augmenter. Avec le Covid, avec toutes les procédures à distance, avec le télétravail, on a continué à mettre dans nos serveurs des fonctionnalités qui autrefois n'existaient pas. On s’est beaucoup plus concentrés sur le fait d’augmenter les services qu’on offrait à la population via le numérique qu’au fait de protéger l’architecture de ces systèmes", conclut le maire d'Angers.

21/01/2021 11:59mise à jour : 21/01/2021 12:01
  • 309.1K
  • 404

277 commentaires

  • Karen C.
    28/01/2021 11:13

    Le monde de demain pour tout ceux qui veulent qu'on aille plus vite plus loin.. 🤪😈

  • Alexandre A.
    26/01/2021 22:00

    Euh les gars abusé pas vous avez tous un téléphone portable 😂 go envoyé vos mail et les code postal avec mdr vla le drama ahah

  • Clement G.
    26/01/2021 07:13

    tiens donc.

  • Fanny T.
    26/01/2021 02:52

    Whaaat?!

  • Mathias G.
    26/01/2021 01:12

    "C'est beaucoup plus fastidieux"... Bah merde alors dis donc

  • Justine M.
    25/01/2021 17:21

    Priscillia Le Lièvre

  • Alexis T.
    25/01/2021 15:58

    Angers est en Mayenne maintenant ? 🤔

  • Naomie P.
    25/01/2021 14:12

    Eh bah temps mieux que vous commencez à vous en rendre compte que pour vous il y a que l'informatique qui compte alors que voilà en un claquement de doigts vous avez plus rien repasser au papier de toute façon il n'y a rien qui marche correctement

  • Joséphine C.
    25/01/2021 13:21

    ouf !!

  • Mushu C.
    25/01/2021 06:14

    Http://chiffrer.info

  • Andros D.
    25/01/2021 00:07

    tu as vu ? Ils sont également en alerte sur comedec j’avais remarqué

  • Louis P.
    24/01/2021 14:30

    ca part à vollo

  • Naïs P.
    24/01/2021 11:54

    sur tous les fronts.. 🙄

  • Aurélien M.
    24/01/2021 11:39

    On voit là, un sujet très "sérieux" qui provoque un sentiment de "peur et d'inquiétude" face à une menace invisible ! On note surtout l'impuissance des services publiques à être à la hauteur, une fois de plus. Donc la en 2021, c'est ça.... Notre capacité d'adaptation, de changement et à faire face l'imprévu, c'est ce qui est proposé ici, un fax ? Il n'y a ni sauvegarde, ni système de back up, ni disque dur externe qui conservent les fichiers en dehors des attaques ? On parle bien d'un d' ? Décidemment l'anticipation et la gestion des risques par les services d'état en 2021, nous fait indubitablement régresser... Menons une d'information en avec de faux comptes Facebook App reliés au - on investit 1,8 milliard dans la Quantique.... mais, dans la , on se fait attaquer et on se défend avec un fax. 60 millions de procureurs, n'y a-t-il vraiment aucune raison ? 🤔 Ayez confiance qu'ils disaient !

  • Lionel S.
    24/01/2021 11:34

    Réfléchissez donc pourquoi ça vous arrive

  • Agathe S.
    24/01/2021 11:23

    !!!

  • Agathe L.
    24/01/2021 11:10

    Ça vous rappelle des souvenirs ? 😩😆

  • Dorothée B.
    24/01/2021 10:27

    Nous avons eu le même problème à la Rochelle il y a un mois avec une demande de rançon

  • Sophie D.
    24/01/2021 10:18

    regarde !

  • Léa B.
    24/01/2021 09:38

    à Angers

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.