retour

Villeneuve-d'Ascq : un centre des Restos du cœur pour les étudiants

"Un étudiant avait été retrouvé mort de faim dans sa chambre. Le président des Restos du cœur m'a donné le feu vert pour créer un endroit pour les étudiants." Brut s'est rendu dans ce centre @restosducoeur de Villeneuve-d'Ascq dans le Nord, où les bénévoles se mobilisent contre la précarité étudiante.

Précarité étudiante : un centre des Restos du cœur implanté au sein d’un campus étudiant

En France, près de 20% des étudiants vivent en dessous du seuil de pauvreté. En 2016, 50,8 % des étudiants ont déclaré avoir dû se restreindre au moins une fois durant l'année. À Villeneuve d'Ascq, au sein du campus universitaire, un centre des restos du coeur vient en aide aux étudiants en situation de précarité.

Najib, étudiant à Polytech Lille, est dans une situation financière difficile. Pour se nourrir, il va au resto du coeur 4 fois par mois : “Si on arrive pas, par exemple, à manger, on a pas trop d'énergie même pour bosser donc même si on a l'envie, on a pas l'énergie.” Pierre, quant à lui, est étudiant à Lille 1. Depuis son arrivée en France, il confie avoir sacrifié beaucoup de repas : “Des fois, je me dis bon, je vais dormir jusqu'à midi, treize heures, je me réveille, je mange une fois, et le soir je mange une deuxième fois, ça va me faire deux repas.” Au sein de ce campus universitaire, le centre des Restos du cœur permet aux étudiants d’être aidés, une fois par semaine. Il s’agit de l’un des seuls centres implantés dans un campus universitaire.

Pour les étudiants français, la connotation Restos du cœur reste une barrière

Corinne est la fondatrice de ce centre des Restos du coeur. En 2015, elle lit un un article de journal disant qu'un étudiant avait été retrouvé mort de faim dans sa chambre. Choquée, Corinne contacte le président des restos du coeur, à l'époque, Jean-Marc Alsberg, qui lui donne le feu vert pour créer ce centre des Restos du cœur. Ici, 98% des inscrits sont des étudiants étrangers. Selon Corinne, pour les Français, la connotation Restos du coeur reste une barrière, contrairement aux étudiants étrangers qui ne connaissaient pas cette association auparavant. L’année dernière, “un étudiant français (…)buvait de l’eau pour toute nourriture. Pour lui, c’était dégradant de faire le pas vers les Restos du cœur”, raconte la fondatrice du centre. Pierre, lui, n’a pas hésité à franchir le pas : "Moi, personnellement, je n'ai pas honte de le dire parce que je suis issu d'une famille qui n'a pas de moyen, (…) et quelques soient les obstacles, je veux bien atteindre mon but qui est de finir mes études."

12/12/2019 07:03mise à jour : 12/12/2019 08:54
  • 1.4m
  • 1.1k

697 commentaires

  • Romain A.
    12/01/2020 19:55

    arretez de croire quand ayant un PHD , bac+80 vous allez avoir une belle vie. on vous fait gober ca et vous vous avaler donc bon ben faut pas se plaindre. faites un metier irremplacable..menuisier, peintre,maçon vous verrez vous mangerez a votre faim...et peut etre meme heureux!!

  • Marceau V.
    12/01/2020 13:20

    Je n'y crois pas une seule seconde. Mourir de faim. En étant étudiant. Impossible. Trop long pour mourir de faim

  • Bruno L.
    09/01/2020 08:22

    Honteux mais bon a quoi sert de le répéter rien ne change

  • Jussot
    06/01/2020 21:25

    Mais les parents ils sont où ?.. N

  • Julien G.
    06/01/2020 18:39

    Macron va pas tarder à nous saouler avec sa troisième guerre mondiale mais si par malheur il mêle la France au conflit au vu des problèmes que rencontre la France ces temps ci, réforme des retraites, chômage, baisse du pouvoir d'achat, écart monstre entre les différentes classes sociales, une guerre civile va exploser

  • Lesjuju D.
    05/01/2020 17:42

    Mais non voyons d’après une certaine julie Graziani faire des etudes c’est easy 👌j’espère qu’elle regarde jusqu’où un étudiant peut aller pour combiner études et juste vivre de façon décente quand t’as pas papa et maman qui payent !!!!

  • Serge F.
    04/01/2020 12:37

    En même temps c'est les progressistes qui nous gouvernent!! Non ?

  • Suzanne T.
    04/01/2020 07:20

    C est une catastrophe que fait les membres du gouvernement eux ils ont plein les poches et que font ils avec???

  • Doris P.
    02/01/2020 11:39

    malheureux en 2020 et macron comme president

  • Nina T.
    31/12/2019 15:07

    Malheureusement. 😢😢😢

  • Clément L.
    30/12/2019 23:01

    ça me rend triste

  • Maloya H.
    30/12/2019 22:26

    😉

  • So M.
    30/12/2019 15:23

    Encore une fois on va lyncher l'état alors que c'est au parent de les aider le mieux possible... Si jamais la sœur se retrouve sans une thune pour manger malgré tout ce qu'elle fait et bien c'est ma mère, moi ou bien mes frères et sœurs qui s'en occupent.. Il faut savoir s'entraider dans une famille c'est très important... Même si ma sœur connaît la précarité grace à sa famille, elle n'a jamais manqué de repas

  • Martine-Noele B.
    30/12/2019 14:29

    Bravo madame et merci pour eux .

  • Marion A.
    30/12/2019 05:49

    Je suis bénévole nous, avons une distribution le soir pour permettre aux personnes qui ne peuvent venir le matin ou l après, midi... étudiants ou autres d ailleurs,

  • Naima C.
    29/12/2019 19:53

    😢

  • Guetibi B.
    29/12/2019 08:55

    Myriam machkour

  • Manuella P.
    29/12/2019 08:41

    C est honteux et ecoeurant

  • Hugo M.
    27/12/2019 21:26

    Vous pourriez éventuellement casser les genoux des étudiants qui m’empêche de dormir chaque jeudi soir ?

  • Benji R.
    27/12/2019 21:12

    Ayay la galère des étudiants étrangers, tous la même histoire mais finissent par réussir et atteindre les objectifs visés