retour

#jesuislà, le groupe qui veut faire d'Internet un endroit meilleur

Faire d'Internet un endroit meilleur, c'est le but de ce groupe Facebook. Fort de 150 000 membres, #jagärhär (#jesuislà en français) invite les internautes à ne plus se taire face aux commentaires de haine et de désinformation. Une initiative récompensée pour son efficacité.

#jesuislà, le groupe Facebook qui lutte contre la haine en ligne

Lutter contre la haine en ligne pour faire d'Internet un endroit meilleur, c'est le but de #jagärhär (#jesuislà en français). Fort de 150 000 membres, ce groupe Facebook invite les utilisateurs à ne plus se taire face aux commentaires haineux et à la désinformation. Une initiative récompensée pour son efficacité.

« J’espère vraiment que tous ceux qui croient en une société ouverte et libre, en les droits de l’homme, vont se lever et parler quand ils sont face à un discours haineux » lance Mina Dennert, créatrice de #jesuislà. Sur Facebook, Mina Dinnert est à l’origine du groupe #jagärhär, soit #jesuislà en français. Ses membres utilisent ce hashtag pour répondre aux commentaires haineux et lutter contre la désinformation.

« Cette méthode fonctionne très bien »

« On a changé la façon dont on s’exprime » assure Mina Dennert, créatrice de #jesuislà. Selon elle, la manière de s’exprimer participe aussi à la polarisation. « Je pense qu’on a tous une responsabilité de montrer comment aborder le débat et comment on voudrait que les réseaux sociaux soient. Cette méthode qu’on utilise, en s’aidant les uns les autres, en soutenant ce que l’on aime, fonctionne très bien » assure Mina Dennert.

Mina Dinnert a créé #jagärgär en 2016 en Suède. Des groupes existent maintenant dans 14 pays et ce réseau compte désormais 150 000 personnes. « C’était avant le Brexit, avant Cambridge Analytica. À ce moment-là, je ne savais pas à quel point la propagation de fausses informations et la haine étaient organisées. J’ai juste vu les conséquences. Ils visaient les journalistes, les politiciens et ils essayaient d’influencer le débat politique, de perturber les élections démocratiques libres » raconte Mina Dennert, créatrice de #jesuislà.

Une initiative à la fois récompensée et violemment critiquée

Mina Dinnert a été récompensée pour son initiative en Suède. Mais elle a également fait l’objet de menaces. « Un an après avoir commencé, on avait besoin d’une protection policière devant notre maison. Nos voisins ont été menacés, tous ceux avec qui on a collaboré ont été menacés. Si je devais faire une conférence quelque part, ces personnes étaient menacés et nous étions publiquement exposés et beaucoup de mensonges ont été écrits sur nous » raconte Mina Dennert, créatrice de #jesuislà.

Sur les réseaux sociaux, les propos agressifs ou haineux représentent 14,3 % du total des commentaires. En France, le 9 juillet 2019, l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi contre la haine sur Internet. Elle doit obliger les réseaux sociaux à supprimer les contenus haineux dans les 24 heures après leur signalement.

11/08/2019 06:29
  • 149.9k
  • 171

64 commentaires

  • Muriel E.
    07/09/2019 14:40

    Une bonne idée qui ne sera pas suivie par tout le monde je le crains les bisounours pas terrible !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Martine M.
    07/09/2019 08:14

    https://fr.theepochtimes.com/zineb-el-rhazoui-la-france-est-lune-des-societes-les-plus-tolerantes-et-les-moins-racistes-au-monde-1011345.html

  • Laetitia M.
    06/09/2019 21:43

    vous pourriez aimer le principe

  • Christiane V.
    06/09/2019 20:23

    C'est ce que l'on appelle "le dialogue" discuter avec d'autres personnes et de ne pas "avoir la même optique" ".Nous avons encore "je l'espère "la liberté de penser !!!et de s' exprimer...

  • Martine M.
    06/09/2019 08:18

    https://www.facebook.com/1496952362/posts/10217798218975975?sfns=mo

  • Éric C.
    06/09/2019 06:46

    C'est une bonne chose pour lutter contre la censure , indirectement

  • Roquet B.
    06/09/2019 06:27

    Il y en a pas mal qui ne supportent pas les avis contraires aux leurs... Tout de suite, ils voient de la haine (d'ailleurs, y a une inflation de mots... entre l'amour et la haine il y a un tas de nuances). Si tu critiques une religion ou une idéologie c'est que tu as la haine de cette religion ou de cette idéologie. Ben non, c'est que tu as une idée différente et que tu l'exprimes. Voilà tout. On veut la diversité mais sans la diversité.

  • Pepette P.
    05/09/2019 18:18

    Comment reconnaissent-ils une fausse information et les fake news politiques du gouvernement ? elles sont autorisées alors où est la vérité et qui la détient et qui suis-je pour dire que cela est vrai ou non ? Je fais des recherches et les réseaux sociaux sont le lieu de la recherche et du débat et heureusement qu'ils existent. Après chacun est responsable de la qualité de son implication dans les commentaires et les recherches qu'il fera sur le thème d'une publication … Qui détient la vérité ???? Les gens sont moins cons que certains l'imaginent

  • Enzo B.
    05/09/2019 17:22

    Jte pisse dans la bouche à toi et tout les suceur qui pense comme toi j'aime la violence d'internet bande de victime

  • Valentin B.
    05/09/2019 15:16

    Ah ! Mais il y a des encore des gens qui parlent et écoutent au 1er degré les dires publiques des Internets ? Ouuulala mais faut réviser les bases et bien assimiler que tu as aussi tords tout comme les autres. Ensuite tu pourras vivre sereinement ton voyage dans les Internets. "débat démocratique", "desinformation",... Mais vous êtes sérieux à vous prendre au sérieux ?! Vous savez où nous sommes ici, vous êtes nouveaux ou quoi ? Moi je retourne voir les techniques de Naruto runners de l'art et des memes, je vous laisse dans vos... "débats" *facepalm*

  • Joce Q.
    05/09/2019 14:06

    https://www.facebook.com/events/493486174566942/

  • Clément S.
    05/09/2019 09:59

    Vous avez le droit de vous exprimez, du moment que vous pensez comme moi...

  • Harmony E.
    05/09/2019 09:27

    Con#asse :) Ceux qui critiquent le systeme.essaient d'ouvrir les yeux aux gens sur le fait que ce systeme.nourrit les.inegalites et injustices. Toute la base de ce systeme repose sur une gouvernance,qui est tout sauf democratique, et encore moins bienveillante. Cautionner un tel systeme pour se.plaindre ensuite des conditions dans lesquelles on vit (poison en vente, vol de l'argent public, pollution etc) n'est pas logique. Et cette nana veut stopper les gens comme.moi quo essaient de reveiller les moutons?! Il faut la stopper elle oui,et vite!

  • Mathieu G.
    05/09/2019 04:23

    À mourir de rire, à chaque fois que je vois ce hashtag, c'est toujours d'une débilité profonde

  • Cathy T.
    05/09/2019 00:00

    La force de la parole et de la com bien verrouillée

  • Oliver K.
    04/09/2019 23:39

    Ce groupe est une vraie secte en Allemagne!!! Des donneurs de leçons bobos gochos. Ils s'attirent avec leur # pour écarter tous ceux qui ne sont pas de leur avis (leur sujet préfèré :les migrants)

  • Danisia V.
    04/09/2019 17:04

    Sped'élevé Rico beaucoup reidrind

  • Natacha P.
    04/09/2019 15:37

    Perso je suis raciste , envers les cons

  • Lou D.
    04/09/2019 14:41

    Faut vraiment ne jamais avoir connu la violence pour faire de la haine sur Facebook son cheval de bataille. Petit combat de petit bourgeois fénéant qui ne sort jamais de sa ville pour se confronter à d'autres idéologies. C'est indécent, comment peut-on à ce point chercher à n'être jamais bousculé ou choqué, faire comme si la violence n'existait pas et que le monde était une safe space géante. de plus, prôner la censure, c'est anti social à mort, et complètement stupide

  • Haïlé Y.
    04/09/2019 13:10

    Je suis pour une liberté d’expression TOTALE. Vous êtes supremacistre blanc ? Développez librement vos idées. Et j’espère qu’elles seront combattues. On ne va tout de même pas prétendre lutter contre la haine en interdisant certains propos. Cela n’a aucun sens à mes yeux. Quelle est la prochaine étape ? Décréter l’interdiction de la haine ? La haine n’a pas de camp.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.