Comment sont recyclés nos téléphones

"25 000 téléphones collectés par an, ça nous permet de créer un emploi." Dans cette entreprise d’insertion, on répare et trie les appareils pour leur donner une seconde vie. Voilà comment sont recyclés nos téléphones.

Orange recycle vos vieux mobiles

Chaque année, l’entreprise, qui collabore avec Orange, recycle, répare ou reconditionne près de 200.000 téléphones.

100 millions de portables dorment dans les tiroirs des Français, d’après un rapport du Sénat. Depuis 2010, les Ateliers du Bocage, une entreprise d’insertion membre d’Emmaüs International, s’engage à recycler, réparer ou reconditionner ces mobiles.

« 25.000 téléphones collectés par an, ça permet de créer un emploi »

« Par an, nous recevons autour de 200.000 téléphones portables. Nous procédons ensuite à un pré-tri. De là, 90 % environ des mobiles sont envoyés vers des filières de recyclage. 10 % peuvent continuer afin d'avoir une deuxième vie potentielle. Il faut savoir que 25.000 téléphones collectés par an, ça permet de créer un emploi », explique Antoine Drouet, directeur des Ateliers du Bocage.

Les mobiles obsolètes sont envoyés vers des filières de recyclage comme Morphosis, qui récupère les déchets électroniques en France et en Afrique. « Les cartes électroniques peuvent contenir divers métaux, des métaux stratégiques qu’il est important d'extraire pour pouvoir les réincorporer dans de nouvelles productions. L'objectif de Morphosis, c'est de traiter ces déchets électroniques, à la fois pour les dépolluer, mais également pour extraire les matières que composent les différents équipements », précise Serge Kimbel, directeur de Morphosis.

Les batteries, les dalles LCD et le plastique sont traités par d’autres entreprises. Orange collabore avec Les Ateliers du Bocage et Morphosis pour le recyclage des téléphones mobiles. Depuis 2010, l’opérateur a collecté 8 millions de mobiles, dont 50 % en France. D’ici 2025, Orange  s’est fixé l’objectif d’atteindre 30 % de mobiles usagés collectés.

avatar
Brut.