retour

Sécheresse en France : bientôt la norme ?

Des dizaines de départements touchés par la sécheresse, ça se passe cet été en France. Et d'ici 2050, cette situation devrait devenir la norme. Mais des moyens existent pour préserver nos précieuses réserves d'eau.

Sécheresse en France : bientôt la norme ?

Des dizaines de départements touchés par la sécheresse, ça se passe cet été en France. Et d'ici 2050, cette situation devrait devenir la norme. Mais des moyens existent pour préserver nos précieuses réserves d'eau.

Une grande partie de la France souffre de la sécheresse. Au 5 août 2019, 80 départements étaient concernés par des restrictions d'usage de l'eau. Il existe 3 types de sécheresse. La première, c'est la sécheresse météorologique, qui survient quand il ne pleut pas suffisamment. Le deuxième type de sécheresse, c'est la sécheresse agricole. Elle se matérialise par un déficit d'humidité dans les sols, ce qui empêche la bonne croissance des plantes et des cultures. Et le troisième type de sécheresse, c'est la sécheresse hydrologique. C’est lorsque le débit des rivières est très bas.

Les épisodes qu'on connaît aujourd'hui ne sont pas nouveaux. Mais avec le réchauffement climatique, ils pourraient être plus nombreux et plus extrêmes. « Il y a une étude qui a été faite par différents instituts de recherche et qui a maintenant une dizaine d'années, qui a montré qu'il fallait s'attendre à ce que la sécheresse telle qu'on l'a cette année, pourrait devenir la norme à l'horizon 2050 » alerte Jean Marçais, hydrologue.

Quelques changements à mettre en place

Et si ce type de sécheresse devient la norme, les sécheresses pourraient avoir un plus gros impact. Un changement qui nécessitera des adaptations, dans le domaine agricole, mais aussi dans les villes. « Il va falloir progresser dans la récupération d'eau de pluie parce que, actuellement, dans les surfaces urbanisées, l'eau de pluie va directement dans les cours d'eau et donc n'est pas disponible » explique Jean Marçais, hydrologue.

Naturellement, près de 20 % de l'eau potable disparaît entre le moment où elle est produite, et le moment où elle arrive au robinet du consommateur. Une perte due aux fuites dans les réseaux. « C'est là-dessus qu'il y a la plus grosse quantité d'eau à économiser » précise Jean Marçais, hydrologue.

Un Français utilise en moyenne 148 litres d'eau par jour. Et pour lutter contre la sécheresse, il est important de limiter la consommation d'eau. Des gestes simples permettent d’économiser l’eau. Les lave-vaisselles, par exemple consomment moins d’eau qu’un lavage à la main. Par ailleurs, les piscines sont très gourmandes en eau. Lorsque le niveau de sécheresse est élevé, des arrêtés préfectoraux interdisent parfois de remplir sa piscine.

07/08/2019 10:22
  • 161.4k
  • 332

47 commentaires

  • Magali B.
    10/08/2019 20:59

    Et pourquoi pas tout simplement replanter de arbres.😁 Il y a la moitié des forêts détruites. Je trouve ça résume assez bien tient. On continue de déforester des forêts entières , couper des arbres dans les villes pour les remplacer par du ciment , béton , du goudron . Et après on s' étonne qu'on étouffe , il fasse chaud . 😅 En sachant on ne pourrait vivre sans arbres . Les arbres purifient l’atmosphère en absorbant du gaz carbonique et en rejetant de l’oxygène. Les arbres attirent la pluie. Leur feuillage et leur système racinaire filtrent l’eau. Ils jouent également un rôle de stabilisateurs pour les sols. Réduire le réchauffement climatique: Réduire nos émissions de CO2. En plantant un grand nombre d'arbres, notamment. Végétaliser au maximum. Des arbres destinés à absorber le dioxyde de carbone. En effet, ils en ont besoin pour vivre. Par photosynthèse, ils transforment le CO2 en énergie. Mais, ils l'utilisent aussi pour fabriquer du bois et des racines, une manière donc de stocker le dioxyde de carbone atmosphérique pendant plusieurs décennies.

  • John P.
    10/08/2019 03:45

    Il ne faut pas trop croire au étude frauduleuse que créent les entreprises de consommateur qui prévoient de faire du chiffre à long terme sur des terrains exposé à la vue de tous surtout quand le'produit récolté commence à être médiocre sur un sols appauvri.

  • John P.
    10/08/2019 03:38

    C'est à cause des engrais chimiques qui s'évaporent très vite et qui demande un entretiens permanents je pense. Il n'y a même plus de rosée végétal issus de petite plante qui enrichissent les sols en surface, et cela favorise le réchauffement climatique qui cause une migrations des espèces vers un sols plus riches avec un climat plus tempéré même en périodes de grande chaleur pour les zone cultivables. Les périodes de floraison n'étant plus respecté! Cause t'aussi la disparitions des insectes travailleuse comme les abeilles et trouble aussi les instincts des oiseaux migrateur qui multiplient la fréquence de fruit saisonnier sur les terres riches et non entretenus par l'intelligence de l'homme savant qui interprète l'accélération agricoles et culturel à ça manière pour un gain de rentabilité juste pour gonfler son porte money, hors que la majorité d'espèce d'oiseau favorables pour que les sols reste riches en propriétés de développement naturel disparaissent. Ceci dit, je n'ai pas regardé l'annonce jusqu'au bout. Parce que je croix que les choses les plus importantes à faire, c'est de vraiment comprendre le contrôle des plantation abusifs qui détruisent la phones et la flores de toute une région.

  • Eric M.
    09/08/2019 21:04

    Pourtant y'a toujours autant d'eau minérale en bouteilles 🤔🤔

  • Shaman V.
    09/08/2019 10:34

    Le sol n'est pas un support mais un être vivant ,arrêtons les engrais pour les plantes ,faisons les mêmes pratiques que la foret ,il y a pas de petits lutins qui labourent le sol et retirent les feuilles ,pratiquons la décomposition des matieres naturelles ,ainsi la vie des micro organismes et les vers de terre feront le travail et on obtiendra des sols pérméables ,LA NATURE NOUS MONTRE TOUT ,arrêtons de réfléchir et pratiquons le SIMPLE

  • William D.
    09/08/2019 05:02

    par compte on ne manque pas de fleuves remplie d eau ..

  • Marc S.
    08/08/2019 14:56

    On parle on parle mais au final tout le monde s en tape. Et puis je vais agir de façon égoïste comme la plupart. En 2050 je ne serais plus de ce monde.

  • Mim P.
    08/08/2019 05:58

    Le mec conseille de récupérer l'eau de pluie qui pourrait remplir les nappes freatiques,et arrêter de remplir les piscines car il y a sécheresse mais jamais n'émet l'idée qu'il faudrait inverser la merde qu'on à mis en place en polluant et pillant la terre(élevage, déforestation, agricultures de végétaux hors saison et surtout céréales pour bétail....) =réchauffement climatique... Mais... Lol!

  • Didier T.
    08/08/2019 04:30

    tant qu'on continue d'arroser les stades de foot des journées entières, moi je dis, ça va..

  • Caroline M.
    07/08/2019 22:36

    A chacun de regarder son comportement... Même si le mal est déjà fait, rien n'est définitif. Mais si nous changeons notre mode de vie et de consommation .. qui sait ça peut s'améliorer 😊🍀

  • Céline C.
    07/08/2019 19:41

    Quand on sait que les particuliers s en foutent et arrosent leurs petites fleurs et plantes déjà glyphosatées... Je dis que NON, il n y a pas d espoirs.

  • Yann A.
    07/08/2019 18:36

    Si on construit des retenues d eau on va avoir les ecolo sur le dos nn ?

  • Amelie M.
    07/08/2019 18:07

    Hiver interdit sel deneige Eau + sel = sécheresse puissance

  • Isabelle S.
    07/08/2019 17:27

    gérer l'eau comme en inde par ex

  • Mathieu T.
    07/08/2019 17:00

    tavu la photo c'est d'la vigne t'en parlait taleur

  • Pierre V.
    07/08/2019 16:20

    J'ai pas de piscine. Comment je vais faire pour économiser l'eau ? 🤔🤔🤔

  • Pascal M.
    07/08/2019 15:21

    Et les piscines individuelles.. Vu le nombre ça coûte un max en eau....

  • Laurie L.
    07/08/2019 15:07

    Peut-être aussi pourriez-vous parler des arrosages des espaces verts en pleine journée, des terres agricoles telles les parcelles de maïs, du lavage des voitures, de l'exportation des eaux en bouteille, du stockage et le transport de l'eau à ciel ouvert... Il y a plein de piste à réfléchir, mais pour ça il faut accepter de changer les règles agricoles, du commerce et structurelles.

  • Marion S.
    07/08/2019 14:41

    😳🧐

  • Nelly L.
    07/08/2019 13:30

    Perso, je dois manger une demi- boite de mais par an et pourrait m'en passer...alors a quoi sert tout ce maïs si precieux qu'on l'arrose toute la journee en pleine canicule en periode de restriction( je suis dans l'allier)... a nourrir notre viande ...entre autre. Mais alors celui qui est arrosee puis n'est pas récolté..subvention peut - etre ? Les geste ecolo, je les faits depuis longtemps. Mais tout le système est a repenser et vite !!