Ada Hegerberg, la footballeuse qui a dit "non"

Cette Norvégienne est considérée comme la meilleure footballeuse au monde. Elle est aussi celle qui a dit "non". Voilà pourquoi vous ne verrez pas Ada Hegerberg ce soir dans le match qui oppose la France à la Norvège, ni pendant le reste de la Coupe du monde.

Coupe du monde féminine 2019 : Ada Hegerberg, la footballeuse qui a dit "non"

Ada Hegerberg, c’est la footballeuse qui a dit "non". Cette Norvégienne est considérée comme la meilleure joueuse de foot du monde, mais vous ne la verrez pas lors de la Coupe du monde.

En effet, en 2017, à 21 ans, Ada Hegerberg décide de quitter la sélection nationale. Elle y était sélectionnée depuis ses 16 ans. À ce sujet, Ada Hegerberg avait expliqué :"Je leur ai fait savoir très clairement ce qui, selon moi, ne fonctionnait pas assez bien dans ma carrière avec l'équipe nationale. J'avais quelques points clairs et nous nous sommes rencontrés et nous en avons parlé. Il n'y a pas eu de discussion sur ma décision parce que ma décision était prise mais je leur ai dit ce que je ressentais afin qu'à l'avenir, on puisse y travailler. Les conditions pourraient être meilleures, ça pourrait être plus professionnel, les choses pourraient être faites d'une manière tellement plus professionnelle que cela n'a été le cas durant toute ma carrière en équipe nationale."

Quelques mois plus tard, les footballeuses norvégiennes obtiennent un accord pour gagner le même salaire que leurs homologues masculins. Mais pour Ada Hegerberg, le manque de considération pour les joueuses perdure. Elle souligne notamment la pauvreté des conditions matérielles: 1 tee-shirt pour 10 jours d’entraînement, des chaussettes trop grandes, une seule paire de chaussures à crampons. Ada Hegerberg explique "Si vous êtes ambitieux pour l'équipe nationale, les attentes et les conditions doivent être au même niveau. C'est là que ça a mal tourné pour être honnête."

Ada Hegerberg a remporté 4 Ligues des champions avec l’Olympique Lyonnais et a été à 23 and la première femme lauréate du Ballon d’Or. Elle continue a lutter pour plus d'égalité femme/homme dans le monde du football. Comme elle l'a déclaré : "Je ne me suis jamais regardée différemment d’un footballeur masculin. J’ai toujours ressenti la même chose : je travaille dur pour atteindre mes rêves comme toutes les autres filles."

avatar
Brut.