retour

Ada Hegerberg, la footballeuse qui a dit "non"

Cette Norvégienne est considérée comme la meilleure footballeuse au monde. Elle est aussi celle qui a dit "non". Voilà pourquoi vous ne verrez pas Ada Hegerberg ce soir dans le match qui oppose la France à la Norvège, ni pendant le reste de la Coupe du monde.

Coupe du monde féminine 2019 : Ada Hegerberg, la footballeuse qui a dit "non"

Ada Hegerberg, c’est la footballeuse qui a dit "non". Cette Norvégienne est considérée comme la meilleure joueuse de foot du monde, mais vous ne la verrez pas lors de la Coupe du monde.

En effet, en 2017, à 21 ans, Ada Hegerberg décide de quitter la sélection nationale. Elle y était sélectionnée depuis ses 16 ans. À ce sujet, Ada Hegerberg avait expliqué :"Je leur ai fait savoir très clairement ce qui, selon moi, ne fonctionnait pas assez bien dans ma carrière avec l'équipe nationale. J'avais quelques points clairs et nous nous sommes rencontrés et nous en avons parlé. Il n'y a pas eu de discussion sur ma décision parce que ma décision était prise mais je leur ai dit ce que je ressentais afin qu'à l'avenir, on puisse y travailler. Les conditions pourraient être meilleures, ça pourrait être plus professionnel, les choses pourraient être faites d'une manière tellement plus professionnelle que cela n'a été le cas durant toute ma carrière en équipe nationale."

Quelques mois plus tard, les footballeuses norvégiennes obtiennent un accord pour gagner le même salaire que leurs homologues masculins. Mais pour Ada Hegerberg, le manque de considération pour les joueuses perdure. Elle souligne notamment la pauvreté des conditions matérielles: 1 tee-shirt pour 10 jours d’entraînement, des chaussettes trop grandes, une seule paire de chaussures à crampons. Ada Hegerberg explique "Si vous êtes ambitieux pour l'équipe nationale, les attentes et les conditions doivent être au même niveau. C'est là que ça a mal tourné pour être honnête."

Ada Hegerberg a remporté 4 Ligues des champions avec l’Olympique Lyonnais et a été à 23 and la première femme lauréate du Ballon d’Or. Elle continue a lutter pour plus d'égalité femme/homme dans le monde du football. Comme elle l'a déclaré : "Je ne me suis jamais regardée différemment d’un footballeur masculin. J’ai toujours ressenti la même chose : je travaille dur pour atteindre mes rêves comme toutes les autres filles."

12/06/2019 06:43mise à jour : 12/06/2019 07:39
  • 538.7k
  • 336

257 commentaires

  • Carolina B.
    4 jours

    Boring

  • Jerry C.
    4 jours

    Ah maman ! Joue seulement au foot trop de philosophies

  • United C.
    4 jours

    C'est courageux de sa part !

  • Josiane R.
    4 jours

    En plus elle veut être "considérée" pour donner des coup de pieds dans un ballon 👎👎👎

  • Thierry P.
    4 jours

    et doinc a lyon,,, combien de tee shirt ?? combien de paires de chaussures ?? il faut etre claire et pas seulement denoncer sans apporter le grain au moulin !!!

  • Chev C.
    4 jours

    C’est normal que elle gagne moins c’est pas une question de sexe il y’a beaucoup plus d’argent dans le foot masculin que féminin .Son salaire dépend du marché c’est tout. Ha les vilains homme hétérosexuel 😂😂

  • Dominique B.
    4 jours

    Nous en France on a des championnes du monde mais n'ont pas de reconnaissance par une Légion d'honneur alors que des présentateur télé d'émission débile par contre ils en ont une

  • Kiki P.
    4 jours

    Le foot est devenue une histoire de pognon et non plus de passion..... Que les femmes se rassurent.... Elles deviennent l égal de l homme. Seul l argent compte aujourd hui visiblement Mais bon l egalité vaut que pour l argent hein. Pas pour les épreuves ou les revenues générer. Ca ca n intéresse pas ces mesdames.

  • ÀnThônÿ M.
    4 jours

    elle gagne 500 000 e par mois et encore elle chiale... 🖕

  • Luciani M.
    4 jours

    Encore une pleureuse.. next

  • Valérie M.
    4 jours

    Le ballon d’or qui ne joue pas dans la coupe du monde... quel dommage pour le foot et pour le foot féminin. Elle est assez valorisée et elle gagne assez à Lyon pour ne pas avoir à se fatiguer ou risquer une blessure en sélection nationale. En espérant que ses arguments vestimentaires énoncés par Brut ne sont pas les seuls. Car dans cette interview elle a une tendance diva un peu agaçante.

  • Gé K.
    4 jours

    Peut-on savoir à quoi a t'elle dit non ?

  • Patrizia D.
    4 jours

    Sérieux foot hommes ou femmes ,c est indécent par rapport a certains metiers difficile payés a coup de lance pierre . Alors les footeux je n ai aucun respect pour vous . Et arrêtez de chialer ..

  • Morad E.
    4 jours

    Résultat de l’équidé sur États Unis / Thaïlande : 13/0. score de babyfoot. Bou bou bou moi je suis trop forte je veux comme les garçons......mais tu ne rapportes rien aujourd’hui. Les stades sont plein France à des places à 5 € àgrand coup de subventions

  • Florian M.
    4 jours

    Elle a raison. Elle se bat pour son sport, dans un univers largement machiste, comme le montre les commentaires. Bravo à elle

  • Antonin B.
    4 jours

    Je dis pas ça souvent, mais respect.

  • Rose A.
    4 jours

    Tant pis pour elle et tant mieux pour la Norvège car elle aurait pourrie le groupe, bref allez les bleues !

  • Morad E.
    4 jours

    Moi je paierai pour aller voir l’équipe norvégienne masculine contre l’équipe féminine de Norvège! C’est de l’économie tout ça, créer une catégorie foot féminin génère des devises!

  • Nicolas C.
    4 jours

    Elle twerk ou pas ?

  • Jean P.
    4 jours

    Bravo madame,mais je pense qu’il doit y avoir eu d’autres choses qui vous ont fait quitter votre pays et vous auriez dû en parler clairement.👍👏😘