retour

Anne-Flore Marxer, snowboardeuse engagée pour l'égalité

"Si on s’est battue toute sa vie pour arriver à un niveau international, ce n’est pas pour être réduite à une paire de seins." Championne du monde de freeride, Anne-Flore Marxer se bat pour que les femmes soient jugées sur les mêmes critères que les hommes dans son sport.

La championne de snowboard Anne-Flore Marxer dénonce les inégalités dans le sport

Championne du monde de freeride, Anne-Flore Marxer se bat pour que les femmes soient jugées sur les mêmes critères que les hommes dans son sport.

Anne-Flore Marxer est snowboardeuse et championne du monde de freeride. Mais elle est aussi engagée pour la cause des femmes dans son sport : « Face à la nature, qu’on soit une femme ou un homme, on prend les mêmes risques » lance Anne-Flore Marxer.

Elle estime que, de manière générale, dans le sport, les hommes sont jugés pour leurs performances sportives, alors que les femmes sont toujours jugées pour leur physique. « Par exemple, quand je suis invitée sur un plateau télévisé où on va présenter tous les autres sportifs, tous ces hommes, ces héros, pour leurs performances sportives, leurs prouesses… Et puis on va me présenter comme le plus joli sourire du snowboard français. Je ne crois pas que ça soit à la hauteur de ce que j'ai pu accomplir dans mon parcours de snowboardeuse » déplore Anne-Flore Marxer.

Des récompenses largement moindres pour les sportives

Aujourd'hui encore, dans les compétitions, le « prize money », soit la récompense, est plus élevée pour les hommes que pour les femmes. Lors d’une compétition, Anne-Flore Marxer remporte un t-shirt, alors que son homologue masculin gagne un voyage à Hawaï. Pourtant, les frais sont les mêmes pour tous les sportifs : « En tant que femme, ça ne me coûte pas moins cher de me déplacer pour aller sur un évènement, de prendre un billet d'avion, de prendre un hôtel ou un logement » déplore Anne-Flore Marxer.

Les sportifs masculins gagnent plus d’argent grâce aux « prize money », ont des sponsors, ce qui leur permet de financer leur carrière sportive et se concentrer dessus. « Si on est une femme et qu'on doit travailler à côté et qu'on ne peut aller s'entraîner que pendant le week-end, forcément, on part avec un pied d'inégalité pour arriver au même niveau sportif » dénonce la championne du monde Anne-Flore Marxer.

« On ne parle des femmes que lorsqu'elles se dénudent »

Le problème vient surtout des structures sportives et de l’industrie des marques liées au snowboard assure Anne-Flore Marxer : « Pour améliorer les choses, il faudrait qu’il y ait une plus grande diversité dans les personnes qui sont responsables d'investissements financiers, d'organisations sportives, de structures ou d'évènements, comprendre que finalement la plus grande diversité, on l'aura dans les gens qui vont être décisionnaires du sport, sera traduite par une plus grande diversité dans les pratiquants du sport » estime la snowboardeuse.

Anne-Flore Marxer considère que si les hommes sont mis en avant pour leurs prouesses sportives, « on ne parle des femmes que lorsqu'elles se dénudent ». Pour la snowboardeuse championne du monde, c’est un « vrai souci » : « Si on s'est battu toute sa vie pour arriver à un niveau sportif au top au niveau international, ce n'est pas pour ensuite être réduite à une paire de seins » lance Anne-Flore Marxer. Elle s’interroge aussi sur l’impact de cette représentation des sportives sur les jeunes femmes : « Est-ce qu'on leur dit : “Peu importe ce que tu auras accompli dans ta vie, finalement la seule chose qui intéressera le monde, c'est ta plastique” ? » conclut la championne du monde de freeride.

12/01/2019 10:36
  • 3.1M
  • 1.3K

441 commentaires

  • Pierre V.
    08/09/2020 19:38

    Peut être ne pas signer et reconnaitre le féminin en dessous du masculin et se présenter comme l'être sportif avec ses exploits et vendre autre chose que le féminin pour ne pas se saper..? Comme tout sportif en somme.. et être hargneux en négoce sans se mettre sur le bord de la route avec des sujets qui recalent automatiquement sur l'opinion publique et le medias qui plombe les sujets Tupperware... ? C'est une interrogation..

  • Ilan P.
    07/09/2020 08:07

    c'est ça dont je te parlais

  • Jib Y.
    05/09/2020 21:33

    Fallait le faire le demie tour de plus... :D

  • Nancy D.
    05/09/2020 17:01

    Comme quoi il y a encore et tou du sexisme dans tous les domaines et bien sûr les salaires qui sont encore une fois bu différents .... un monde de capitalisme dirigé la plus par du temps par des hommes qui non rien dans la culotte.... cela me dépasse vue le monde dan le que nous évoluons, ce sont les femmes qui assument la plupart du temps le travail, le ménage, et le reste..... donc restez courtois messieurs .... et intégrer les mêmes salaires pour les athlètes féminines qui ont le même niveau que vous ............

  • Gareth H.
    05/09/2020 08:31

    Stand up and piss like a man then

  • Fabienne M.
    05/09/2020 06:46

    Toujours les hommes , ces chou-chou, considérés plus valorisant que nous dans la société. Faut que cela change .

  • Jean B.
    05/09/2020 05:12

    Les fede sont responsable

  • Venise M.
    05/09/2020 01:11

    Bien vu , il faut comme vous le dire . Un jour ils comprendront sans doute .. mais c'est pas gagné . Hommes ou femmes, travail égal , salaire égale

  • Danielle G.
    04/09/2020 13:25

    Je suis fière que tu est dit cela c la vérité et je t'adore car la tu a mis la barre haute en temps que femme tu tous mon respet

  • Antoine M.
    04/09/2020 13:12

    Elle a raison faut faire des compétitions mixtes et là on a plus de problèmes 🤓

  • Yves M.
    04/09/2020 12:38

    Un homme tout à fait en accord avec vous ♡

  • Céline B.
    04/09/2020 12:14

    Tu a raison de dénoncer les inégalités!!!

  • Toff R.
    04/09/2020 08:24

    kdo 😅😈😆😇😜

  • Greg H.
    04/09/2020 07:30

    Pour être à l égale de l homme il faudrait donc su elles participent ds les mêmes compétitions. A qd la mixité dans ce domaine? Ça donnerai une réponse à ces polémiques.

  • Gilles G.
    03/09/2020 15:58

    C'est parce que l'homme est supérieur, tout du moins c'est ce qu'il croit...👀🧐🤣🤣🤣😉!

  • Helene P.
    03/09/2020 15:19

    bravo et merci!!!

  • Manṣwr G.
    03/09/2020 14:00

    Ça parle de lait en poudre ?

  • Aurélien R.
    03/09/2020 13:32

    Ouin-ouin le sport est un bussiness qui répond à la loi de l'offre et de la demande.

  • Cousin H.
    03/09/2020 09:52

    ho ca va les gonzesses toujours à raler, mais quand il s'agit de bouger les meubles et de porter les sac de ciment pour construire la piscine, c'est bibi qui s'y colle alors stop aux raleuses 🤬🤬

  • Annette P.
    03/09/2020 08:49

    Injuste pas normal ...😡😡😡😡

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.