retour

Championnats du monde d'athlétisme : polémique sur les conditions à Doha

Des températures qui dépassent 40°C, des sportifs qui abandonnent par dizaines... Les championnats du monde d'athlétisme à Doha font polémique. Pour le champion français Yohann Diniz, les athlètes ont été mis en danger. Voilà pourquoi il a décidé d'abandonner.

Mondiaux d’athlétisme : À Doha, l‘athlète Yohann Diniz, raconte les ravages causés par la canicule

Des températures au-dessus de 40 degrés, des courses qui débutent à minuit et des sportifs qui s’effondrent. Ce sont les conditions dans lesquelles se déroulent à Doha les championnats du monde d’athlétisme.

Plus de 30 abandons ont eu lieu sur le marathon. « C'est une catastrophe, il n'y a personne dans les tribunes, la chaleur n'est pas du tout adaptée », confie Kevin Mayer, athlète français. De son côté, le champion français Yohann Diniz a jeté l’éponge au 16ème kilomètre du 50 km marche. "C’était étouffant (…) j’allais m’évanouir", raconte l’athlète. Au total, 28 athlètes sur 68 ont abandonné le marathon femmes. Paola Perez, l’athlète espagnole a aussi été frappée par cette canicule : "Nous devons beaucoup nous hydrater avec de l’eau et de la glace." Elle craint que ces fortes chaleurs et que ces très hauts taux d’humidité aient de graves effets sur la santé des athlètes. “Ceux qui ont terminé (…) j’ai vraiment un profond respect pour eux. Mais à quel prix la rémunération va-t-elle se jouer ?”, s’interroge-t-il.

Des mesures de prévention insuffisantes

Une quantité d'eau bien plus grande que la normale sur le parcours, davantage de soutien médical et des courses déplacées plus tard dans la soirée afin d'essayer de minimiser l'effet de la chaleur. Cependant, malgré la climatisation installée dans le stade Khalifa Stadium, les athlètes s’entraînent sur un terrain où il peut faire jusqu’à 38°C. Habituellement prévue en août, la compétition a été déplacée en septembre, pour cause d’une météo plus clémente. Cependant, les températures se situent actuellement près de 10°C au-dessus des normales de saison.

02/10/2019 19:21mise à jour : 03/10/2019 15:07
  • 877.5k
  • 1.8k

888 commentaires

  • Akli N.
    22/11/2019 22:04

    Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre!!!!! Si vous couriez au Pérou en haute altitude vous vous plaindriez aussi du manque d'oxygène ??? C'est un championnat du monde avec des conditions spécifiques, il fallait donc se préparer en conséquence. Vous espériez tout de même pas courir comme vous courez en France!? Sa se dit haut niveau, et sa rejette la faute sur la chaleur et puis quoi encore? Fallait peut être y aller doucement et ne pas forcer. l'objectif était de finir la course déjà et je vous signale qu'il y en a qui l'ont fait!!!

  • Patrick G.
    07/11/2019 17:06

    Le fric ne transpire pas , le fric n'a pas de vertige , oui le fric ???????....... Allez on lâche rien avec la France insoumise🌈🌈🌈🌈🌈🌈........

  • Nathalie H.
    27/10/2019 21:16

    Les fédérations ont répondu aux appels du fric d’un pays qui veut se payer une image de modernité, résultat des jeux qui se déroulent dans un quasi anonymat et un désintérêt total.

  • Auré L.
    24/10/2019 13:32

    Je le redis mais : PLANTER DES ARBRES !!!! Humidité, fraîcheur et renouvellement de l'oxygène ! C'est la meilleure solution que ces climatiseurs qui rafraîchissent pas et qui polluent....

  • Matthieu G.
    16/10/2019 09:50

    L'argent l'argent l'argent😡😡

  • Jean P.
    13/10/2019 11:30

    Tout pour le fric des mecs en costard

  • Karima A.
    13/10/2019 09:18

    Fallait pas s’y rendre ... dsl mais il ne savait pas quelle chaleur il allait y avoir 🤥

  • Ignacio D.
    12/10/2019 19:41

    c’était à prévoir

  • Cam E.
    12/10/2019 17:00

    Black lister cette folie aurait été plus intelligent

  • Bruno P.
    12/10/2019 16:36

    Vous êtes libres de ne pas vous y rendre 😉

  • Christophe E.
    12/10/2019 13:58

    Et la route du rhum..les navigateurs se plaigne pas... . On arrête pas la course... Tempête., vent, pluie, froid chaleur etccc et seul au monde... Ça pleure pas

  • Oran G.
    12/10/2019 12:47

    Honte aux responsables de cette décision d’attribuer la compétition à un pays inadapté aux efforts des sportifs!

  • Rabah B.
    12/10/2019 12:46

    Les premiers pleurnichards sont les français dés qu' il s agit d un pays arabe ils commencent à s agiter

  • Christophe B.
    12/10/2019 12:46

    Debile se diniz... Viens pas...

  • Alexandre G.
    12/10/2019 07:42

    Quand l’argent prime sur l’humain on commence à y être habitué !

  • Ndoye S.
    12/10/2019 07:18

    Ceux ne sont pas des sportifs ou peut-être de mauvais perdants je suis désolé sinon on ferme sa bouche . Donc pour mon footing je demanderai à ma mairie un parcours climatisé 😆😆

  • Valentin R.
    12/10/2019 06:58

    En même temps faut pas etre con pour courir sous 50°c a l'ombre

  • Smael L.
    12/10/2019 06:58

    Ou c'est peut être juste parce-que vous êtes nuls.

  • Mika N.
    12/10/2019 06:51

    Champion du monde mais pas partout....

  • Christophe G.
    12/10/2019 04:28

    Qui décide de l’organisation de cette compétition ? C’est Jean guider par la cupidité, se fout du sport et de ses contraintes. Ça fait bien longtemps qu’ils ne sont plus concernés par le sport en tant que sportif.