retour

La judoka Romane Dicko raconte son histoire

"Mon corps, c'est mon outil de travail donc il faut que je l'aime pour qu'il m'aide à avancer." La judoka Romane Dicko vient d'apporter une nouvelle médaille de bronze à la France aux JO de Tokyo dans la catégorie des +78 kg. Pour Brut, elle raconte son histoire.

La judoka Romane Dicko raconte son histoire

"Mon corps, c'est mon outil de travail donc il faut que je l'aime pour qu'il m'aide à avancer." La judoka Romane Dicko vient d'apporter une nouvelle médaille de bronze à la France aux JO de Tokyo dans la catégorie des +78 kg. Pour Brut, elle raconte son histoire.

“On était devant la TV avec mon père en train de regarder les JO de Londres”

La judoka raconte la fois où son père lui a dit, sur le ton de la plaisanterie, de se lancer dans le judo, à ces 13 ans. Elle raconte : “On était devant la TV avec mon père en train de regarder les JO de Londres.”8 ans plus tard, la judoka Romane Dicko représente la France aux JO dans la catégorie des +78 kg.

2018 : Sa brillante carrière en pause

Mais en 2018, la sportive se blesse et est contrainte de mettre sa carrière sur pause pendant deux saisons sportives. La judoka Romane Dicko : “Mon corps, c’est mon outil de travail, il faut que je l’aime, surtout tant que je suis en bonne santé, tant que je peux faire mon sport tranquillement.”

29/07/2021 18:26mise à jour : 29/07/2021 18:28
  • 112.6K
  • 37

0 commentaire