Laurent Quignette est champion du monde de déca-Ironman

En 2013, il ne savait pas nager… Aujourd’hui, Laurent Quignette est champion du monde de déca-Ironman : 38km de nage, 1 800km de vélo, 422km de course à pied. Il raconte. [Avec Cofidis]

En 2013, il ne savait pas nager… C'est une discipline le déca, il faut être rapide ne pas s'arrêter mais il faut savoir et ne pas trop s'écouter. Laurent Quignette est champion du monde de déca-Ironman : 38 km de natation, 1800 km de vélo et 422 km de course à pied. En 2018, il devient le seul homme à avoir terminé deux déca-Ironman la même année. J'ai voulu faire du triathlon, ne sachant pas nager. Et en 2013, un ami m'a fait découvrir cette discipline. Il m'a dit : "Ecoute, tu as des capacités physiques, tu peux faire un Ironman dès cette année." Donc je l'ai fait, je suis sorti dernier de l'eau, j'ai dit plus jamais de ma vie parce que j'avais pris des coups, arraché la montre, l'eau était froide… Et puis en course à pied, j'étais bien revenu. Et là-bas, j'ai vu l'ambiance de l'ultra-triathlon qui est très humain, très famille, on va dire. Les gens sont là que pour le sport, le dépassement. La vie de Laurent s'articule aujourd'hui autour de sa passion. Alors en moyenne une saison, effectivement, si on prend l'année 2017, il y avait la Floride, il y avait l'Autriche, il y avait le Mexique l'année d'avant. Donc, il faut un budget avec l'équipe entre 20 et 25 000 euros et effectivement, pour trouver des sponsors, c'est délicat puisque ça reste un sport individuel donc c'est plus difficile à suivre pour une entreprise qu'une équipe. Aux championnats du monde, quand on est troisième, on a 400 euros, le vainqueur a 1500 euros. On n'en vit pas, on n'en gagne pas, c'est les sponsors le plus possible, au moins pour ne pas dépenser d'argent. En 2018 Laurent Quignette Laurent reçoit le soutien de Cofidis via UpMyBike, première plateforme sportive de financement collaboratif dédiée au cyclisme. On avait fait appel à la plateforme et donc Cofidis avait suivi dessus. En fait le principe, c'est qu'ils mettent une première somme d'argent et à la fin, si on atteint le résultat, Cofidis complète encore la cagnotte. En 2019, Laurent espère atteindre son objectif : gagner la coupe du monde. Ça fait 4 ans que je suis sur le podium de la coupe du monde. Là, malgré cette course en moins, je finis quand même 3ème de la coupe du monde et champion du monde de ma catégorie, ce qui était une première. Il n'y a qu'une seule règle, "Soit t'avances, soit tu dors mais s'asseoir, on ne récupère pas."

avatar
Brut.
3 février 2019 13:15