Michaël Jeremiasz raconte son parcours

"Je suis bel et bien vivant et tant pis si ça n’est pas en mettant un pied devant l’autre". Il a perdu l'usage de ses jambes à l’âge de 18 ans. Cela ne l’a pas empêché de devenir champion paralympique de tennis. Voici l’histoire du combat de Michaël Jeremiasz.

avatar
Brut.
8 octobre 2018 05:43