retour

Poser un genou à terre : l'histoire d'un geste politique

Angleterre, Belgique, Pays de Galles... De plus en plus d'équipes de football posent un genou à terre avant le coup d'envoi de leur match. Voilà l'histoire d'un geste devenu politique.

Poser un genou à terre : l'histoire d'un geste politique

Angleterre, Belgique, Pays de Galles… De plus en plus d'équipes de football posent un genou à terre avant le coup d'envoi de leur match. Voilà l'histoire d'un geste devenu politique.

À l’origine un geste initié par Colin Kaepernick en 2016

Ce geste a été initié par le joueur de football américain Colin Kaepernick en 2016. Le 1er septembre 2016, lorsque retentit l’hymne national américain, le quarterback s’agenouille au lieu de rester debout, une main sur le cœur, les yeux levés vers le drapeau.

Un geste qui dépasse son contexte sportif d’origine

Après la mort de George Floyd, le geste a été repris dans des rassemblements contre les violences policières aux États-Unis et en France.

15/06/2021 15:18
  • 167.1K
  • 570

1 commentaire

  • Sarah S
    18/06/2021 19:57

    Ce geste va au delà des “violences” policières quand il sort des USA. Ce geste c’est montrer en face à nos soit disant représentants qu’on est conscient d’être en soumission et pas en démocratie. Les russes ne s’agenouillent pas parcequ ils assument d’être en soumission devant leurs dirigeants pour la Nation. Nous ça nous choque parce qu’on se croit libres alors qu’on ne va même pas voter. Libres d’aller au MC Do c’est sur !

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.