retour

Une vie : Megan Rapinoe

Sur le terrain, elle est l'une des meilleures joueuses de l'histoire du football. Hors du terrain, elle est l'une des plus engagées contre les discriminations.

Mégan Rapinoe, portrait d'une star du football féminin

Alors qu’elle assiste à la demi-finale de la Coupe du monde féminine, Megan Anna Rapinoe décide de devenir footballeuse professionnelle, alors qu’elle n’a que 14 ans. Le 2 décembre 2019, Megan Rapinoe remporte le Ballon d’Or féminin. Portrait de la star du football féminin.

Née en 1985 en Californie, Megan Rapinoe commence à jouer au foot à 5 ans, dans une équipe entraînée par son père. À l’université, elle enchaîne les victoires avec l'équipe de foot. L’année suivante, Megan Rapinoe intègre directement l’équipe nationale féminine de football des Etats-Unis. Ainsi, elle participe à sa première Coupe du monde en 2011 et rentre alors avec la médaille d’argent. "Notre pays est extrêmement fier de nous et c’est tout ce qui compte", déclare Megan Rapinoe à l’époque. À 27 ans, c’est lors d’une interview avant de remporter l’or aux Jeux olympiques de Londres, que Megan Rapinoe fait son coming out : "Je n’arrive pas à l’expliquer mais je pense que c’est la meilleure décision que j’ai jamais prise" dit-elle. En juin 2018, la jeune femme s’associe au projet Play Proud pour inclure davantage la communauté LGBT dans le monde du football. Puis, à 33 ans, Megan Rapinoe suit les joueuses de son équipe qui décident d’attaquer leur fédération en justice pour discrimination liée au genre. 

"Je maintiens mes propos sur le fait de ne pas aller à la Maison Blanche…"

Durant la Coupe du monde 2019, Megan Rapinoe refuse de chanter l’hymne américain pour protester contre la politique menée par Donald Trump. De plus, elle annonce à plusieurs reprises qu’elle ne se rendra pas à la Maison Blanche en cas de victoire. Le 7 juillet, Megan Rapinoe remporte la Coupe de monde féminine pour la seconde fois de sa carrière aux côtés de l’équipe américaine. Le 10 juillet 2019, à Manhattan, la joueuse de football livre un discours célébrant la diversité de son équipe : “On a les cheveux roses et violets, on a des tatouages, des dreadlocks. On a des filles blanches, des filles noires et tout ce qu'il y a entre les deux.” Icône de la lutte LGBT et de l’égalité des droits femmes-hommes, Megan Rapinoe est élue Ballon d’Or le 2 décembre 2019.

02/12/2019 22:49
  • 3.5M
  • 2.9K

0 commentaire