Une vie : Novak Djokovic

"Il y a deux gars devant moi dans l'histoire du plus grand nombre de Grands Chelems remportés, mais j'ai encore le temps. Je ne suis pas pressé." Roger Federer ? Rafael Nadal ? Et si le meilleur en fait, c'était Novak Djokovic ? Voici son histoire…

Novak Djokovic, tennisman blagueur et philanthrope

C’est l’une des stars du tennis mondial, il pratique la méditation tous les jours, il a vécu la guerre de Yougoslavie : c’est Novak Djokovic.

Novak Djokovic naît en 1987 à Belgrade et grandit avec ses parents et ses deux frères plus jeunes. À 3 ans, il commence à jouer au tennis sur le court situé en face du restaurant de ses parents. À 6 ans, il est repéré par Jelena Genčić, l’entraineuse qui avait découvert Monica Seles.

En 2008, il remporte l’Open d’Australie, son premier tournoi du Grand Chelem

Il grandit dans un pays dévasté par la guerre. Quelques mois plus tard, il quitte son pays pour aller s’entraîner en Allemagne. À 16 ans, il passe professionnel. À ses débuts, il est surnommé « le Djoker » pour ses facéties.

À 20 ans, il crée la Novak Djokovic Foundation, qui œuvre pour l’éducation des enfants défavorisés. En 2008, il remporte l’Open d’Australie, son premier tournoi du Grand Chelem. En 2011, il affirme être intolérant au gluten et suivre un régime strict. Plus tard, il décidera également d’arrêter de manger de la viande.

À 24 ans, il devient numéro 1 mondial

À 24 ans, il détrône Rafael Nadal et devient numéro 1 mondial au classement ATP À 25 ans, il inaugure un court de tennis dans une favela brésilienne avec l’ancien champion Gustavo Kuerten. En 2013, il fait don de 50.000 euros pour la rénovation d’une école pour enfants handicapés en Serbie.

À 27 ans, Novak Djokovic épouse celle qui partage sa vie depuis 9 ans : Jelena Ristic. Ensemble, ils auront deux enfants : Stefan, né en 2014, et Tara, née en 2017. En 2015, il est nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef. En 2016, il remporte pour la première fois Roland-Garros, le dernier tournoi du Grand Chelem qui lui manquait.

À 31 ans, il remporte pour la septième fois l’Open d’Australie

À 30 ans, il décide d’ouvrir un restaurant gratuit pour les sans-abris de Belgrade. À 31 ans, il remporte pour la septième fois l’Open d’Australie, le quinzième Grand Chelem de sa carrière. Ses succès sur les courts s’accompagnent d’une pratique quotidienne de la méditation.

À 32 ans, après une grave blessure, il redevient numéro 1 mondial. En février 2020, il remporte pour la 8ème fois l’Open d’Australie, le 17ème grand chelem de sa carrière. Autrefois dans l’ombre de Roger Federer et Rafael Nadal, Novak Djokovic s’est imposé comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du tennis, n’hésitant pas à mettre sa célébrité et son argent au service des plus démunis.

Après le confinement, il organise un tournoi sans respect des gestes barrière

En juin 2020, alors que le tennis mondial est à l’arrêt à cause de la crise sanitaire, Novak Djokovic organise un tournoi itinérant à travers les Balkans. Un tournoi avec public, journée dédiée aux enfants, sans respect des gestes barrière, mais conforme aux normes sanitaires en vigueur en Serbie. En marge du tournoi, les joueurs ont également fait la fête en boite de nuit. Malheureusement, plusieurs d’entre eux ont été testés positif au Covid-19, dont Novak Djokovic.

avatar
Brut.
5 juin 2019 10:45