retour

3 idées reçues sur la lutte contre la pauvreté, avec Esther Duflo

Les aides sociales rendent-elles vraiment les gens paresseux ? 3 idées reçues sur la lutte contre la pauvreté, démontées par la Prix Nobel d'économie Esther Duflo.

Trois idées reçues sur la lutte contre la pauvreté

Esther Duflo est économiste. En 2019, elle a reçu le prix Nobel d’économie. Pour Brut, elle évoque trois idées reçues sur la lutte contre la pauvreté menée en France.

Les aides sociales rendent les gens paresseux

« Ce qui est intéressant, c’est que si on se pose la question pour soi-même, en général, on ne donne pas la même réponse. On se dit : “Non, moi, si je recevais des aides, ça ne me rendrait pas paresseux. Mais les autres, oui” », assure Esther Duflo, économiste.

L’économiste affirme que dans toutes les expériences observées, il n’y a jamais d’effet de découragement du travail lorsque des aides sociales sont versées. Au contraire, ces aides ont même un effet encourageant, elles redonnent confiance.

« La plupart des gens veulent jouer un rôle positif dans la société, travailler, être intégré, etc. C’est quelque chose qui est beaucoup plus important, en fait, que de se reposer toute la journée », assure-t-elle.

Les aides sociales, ça coûte cher et ça gaspille nos impôts

« En général, on exagère très largement la partie du budget qui va dans les aides sociales directement », informe Esther Duflo. Selon elle, il faut penser aux impôts comme une redistribution plus équitable et non comme du gaspillage.

Elle ajoute : « Ce serait du gaspillage que si les impôts étaient tellement importants que ça découragerait les gens riches de travailler et que donc avoir des impôts élevés ne réussissait pas à remplir les coffres de l’État suffisamment. »

Une société sans inégalité sociales, c’est impossible

Esther Duflo se veut rassurante : « Il n’y a pas de loi économique qui dit qu’il faut qu’il y ait des inégalités dans le monde pour que le monde avance, il n’y a pas de nécessité économique aux inégalités. »

« Si vous comparez le Danemark et les États-Unis, c’est le jour et la nuit. Aux États-Unis, il y a des inégalités énormes, à la fois de revenus mais aussi de niveaux de vie. Alors qu’au Danemark, il y a beaucoup moins d’inégalités. Parce qu’il y a eu une volonté politique de les contrôler », explique la prix Nobel.

Et de poursuivre : « Là où on peut avoir une espèce de fatalité, c’est quand les revenus et la richesse commencent à s’envoler, ça donne accès à plus de choses qui permettent de faire s’envoler encore plus les revenus et la richesse. Et c’est ça qu’il faut que la politique, que nos politiques, nos décisions, la politique au sens noble si j’ose dire, nos décisions collectives empêchent. »

21/12/2020 10:57mise à jour : 21/12/2020 11:33
  • 1.2M
  • 1.1K

940 commentaires

  • Philippe B.
    5 jours

    Donc c'est bien un problème de mauvaise perception que les ge's ont des autres...

  • Laur T.
    14/01/2021 21:46

    Ceux qui disent sa qui sont devenus fainéant et profiteurs arrête de dire les choses pour les autres

  • Laur T.
    14/01/2021 21:40

    C'est quoi cette mentalité de dire les choses pour les autres dans un maison y toujours a faire pas a rien faire ceux qui disent le contraire qui pour moi qui dit pas les choses pour les autres sont un société gâtée et plus tard sans respect des autres qui pas le même point de vue dignité de croire ça mal placée je préfère faire mon propre avis que ceux qui respecte pas l'avis des autres

  • Laur T.
    14/01/2021 21:35

    Arrête de dire les choses pour les autres

  • Laur T.
    14/01/2021 21:33

    Oui en plus bientôt y aura beaucoup de robots caisses automatique je suis d'accord la dessus

  • Laur T.
    14/01/2021 21:31

    Car chacun sont point de vue pourquoi pas dire pour moi mais je respecte l'avis des autres

  • Laur T.
    14/01/2021 21:31

    Ceux qui disent les choses pour les sont des troll si il veulent pas dire les choses pour les autres

  • Laur T.
    14/01/2021 21:30

    On a de la chance au lieu de dire j'ai de la chance quand même

  • Laur T.
    14/01/2021 21:29

    Donc la plupart disent pas que c'est leur point de vue

  • Laur T.
    14/01/2021 21:28

    Et je fais mon propre point de vue et dans une maison y toujours a faire soient disent des glandeur je vais vous en présenter des personnes qui disent se qui croient pour les autres

  • Laur T.
    14/01/2021 21:26

    Pour moi qui dit pas les choses pour les autres les aide sociale y en de moins en moins et toujours beaucoup moins que ceux qui travaillent mais je dit pas ça pour les autres car chacun a pas le même point de vue

  • Laur T.
    14/01/2021 21:25

    Dite les choses pour vous pas les autres

  • Laur T.
    14/01/2021 21:24

    Les choses qui croient pour les autres

  • Laur T.
    14/01/2021 21:24

    Ceux qui disent on au lieu de je

  • Laur T.
    14/01/2021 21:15

    Wauquier et pas mieux que Fillon et cie mais on t'il vraiment travers la rue quand je vois a l'assemblée sont sur leur smartphone une petite sieste payée un max par les impôts je trouve qui sont culottée pour être Poli mais bon de toute façon depuis le passage a l'euro je commence plus avoir confiance en la politique mais bon c'est comme ça que faire

  • Valérie Lafargue
    13/01/2021 16:30

    Notre travail ne crée pas d’argent (monnaie dettes) Il produit des biens et services Les banques créent l’argent lorsqu’elles accordent des crédits bancaires (monnaie dettes) aux États, entreprises, particuliers, etc http://monnaiedettes.fr

  • Brice G.
    11/01/2021 06:40

    Le travail si ça permettait de s’enrichir.... mais quand tu bosse pour 1000e sans ogmentation en 20ans tu comprends que ça sert à rien

  • Fatima K.
    10/01/2021 19:20

    Mais mon petite fils en France n’arrive même pas de trouver du travail. L’état doit libérer les employeurs de toute charge et vous verrait si toute le monde travaillera.J’habite à Genève mais lorsque je me rends en France pour faire mes cours je constate que 50 pour cent des magasins ont mis la clef sous la porte.

  • Gregory C.
    10/01/2021 15:24

    Vous n'êtes pas prêt de remettre les gens dans le chemin du travail vu comment vous comment vous diriger le pays

  • Gabriel N.
    10/01/2021 14:01

    et l'évasion fiscale, la corruption ainsi que la fraude fiscale on en parle chez les politiques et le petit monde des nantis?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.