C'est quoi la différence entre décroissance et sobriété ?

La sobriété mais pas la décroissance, c’est le crédo du gouvernement face à la crise énergétique. Mais au fait, c’est quoi la différence ?

“Ce n’est pas par la décroissance qu’on arrivera à réduire nos consommations d’énergie”

La notion de “sobriété” est aujourd’hui attachée à celle de transition écologique et de modes de vie plus modérés. L’un des principaux théoriciens de la décroissance en France, c’est Serge Latouche. Il explique : “La décroissance, c’est un slogan qui est fait pour interpeller sur l’absurdité d’un système d’une économie de croissance et d’une société de croissance”. La décroissance, c’est réduire la production et la consommation pour limiter les dégâts sociaux et environnementaux. C’est un concept politique, philosophique et économique. Pour ses partisans, la décroissance ne s’oppose pas au progrès économique, ce n’est pas la récession. Le concept de décroissance est apparu dans les années 1970 après la parution du rapport Meadows. L’idée centrale c’est que les ressources de la Terre sont limitées. En 1973, les Français déjà appelés à faire des économies d’énergie

Lors de la primaire écologiste pour 2022, Delphine Batho, du parti Génération Ecologie, et Sandrine Rousseau, d'Europe Ecologie-les-Verts, présentaient la décroissance comme une solution aux problèmes liés à l’environnement et au développement durable. Alors que Yannick Jadot de EELV préférait prôner une “croissance verte” pour contrer la crise climatique. Mais tous appelaient à la sobriété énergétique, tout comme Jean-Luc Mélenchon. Emmanuel Macron, lui, a commencé à utiliser le terme de sobriété plus tardivement. Le 10 février 2022, le président français déclarait : “Le premier grand chantier est de consommer moins d’énergie, en d’autres termes, gagner en sobriété, nous devons en trente années être capable de baisser de 40 % nos consommations d’énergie. Ce n’est pas par la décroissance, par la restriction, qu’on arrivera à économiser ces 40 % et à réduire nos consommations d’énergie. C’est par l’innovation”. Entre la sobriété et la décroissance, il y a surtout une différence de degré à laquelle tient le gouvernement. TCE, ce traité controversé qui "protège les énergies fossiles"

avatar
Brut.