L'histoire de Decathlon

Connue pour son slogan “à fond la forme”, retour sur l’histoire d’une marque très prisée des Français: Décathlon.

Environ 100 000 salariés dans 70 pays différents

En 1975, Michel Leclercq imagine un concept : une grande surface où tous les sportifs pourraient s’équiper peu importe leur discipline et leur niveau. Le premier magasin ouvre en 1976, à Englos, près de Lille. Les prix y sont bas et ne plaisent pas aux grandes marques qui refusent de le fournir. L’entreprise décide alors de vendre son propre vélo. Dans les années 1980, des magasins ouvrent un peu partout en France puis à l’étranger. En 1996, Decathlon lance ses deux premières grandes marques : Tribord, pour les sports d’eau, et Quechua pour les sports de montagne. Voici l’histoire de la marque Lidl

La tente “2 Seconds” fait son apparition en 2005. La promesse de Decathlon : des produits innovants peu chers, majoritairement fabriqués en Asie. En 2019, plusieurs élus s’offusquent de la commercialisation d’un hijab de running, créé pour les besoins des coureuses marocaines. Face à une vague d’insultes et de menaces, Decathlon renonce à la vente du hijab de sport. Aujourd’hui, c’est l’une des enseignes les plus populaires de France. L’entreprise promeut une culture d’entreprise forte. Mais certains salariés dénoncent un culte de la performance ainsi qu’un important turn over. Decathlon c’est désormais : 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 1700 magasins et 100 000 salariés dans 70 pays. Une marque de sweatshirts pour combattre le racisme

avatar
Brut.