On a testé le ParaPactum, le parapluie présidentiel

Ce parapluie est un véritable outil de défense, et c'est lui qui protège Emmanuel Macron. Il coûte 12 000 euros et Brut l'a testé.

“Le ParaPactum coûte 12 000 euros et résiste même aux coups de couteau”

Le ParaPactum est utilisé par des services de sécurité ou des gardes du corps. Il pèse 2,3 kilos. Il est fabriqué en France, avec plus de 190 pièces.

Pour découvrir l'entreprise qui a créé cet outil blindé, il se rendre à Cherbourg et rejoindre Charles, le PDG des Parapluies de Cherbourg.

Charles explique d’où l’idée du ParaPactum a émergé : “L’ADN de l’entreprise, c’est de fabriquer des parapluies très résistants.

On s’est dit : 'Pourquoi pas créer le ParaPactum, qui puisse pousser les résistances à l’extrême et devenir un vrai outil de protection rapprochée pour les gardes du corps'.”

"Porte-clés de défense" : 3 autres techniques pour éviter de retourner cette arme de défense contre soi.

Utilisé depuis la présidence de Nicolas Sarkozy

Depuis Nicolas Sarkozy, il est utilisé pour la protection des présidents français par le GSPR, le Groupe de sécurité de la présidence de la République.

Il n'est pas considéré comme une arme mais comme un outil de protection pacifique, comme une sorte d'armure.

Cet outil super-solide permet aux groupes de sécurité de protéger une personnalité de n’importe quel objet, de bouteilles, de rafales de vents à 200 km/h mais aussi à d'attaques violentes.

Il résiste à plein de choses, il s’ouvre et se ferme très rapidement, il est vraiment fait pour être opérationnel. Le ParaPactum est fait pour les professionnels de la sécurité, donc n’importe qui ne peut pas avoir un ParaPactum.

Le PDG des Parapluies de Cherbourg affirme que d’autres gouvernements et d’autres célébrités en ont acheté mais il ne peut pas préciser qui.

avatar
Brut.
5 mai 2022 18:28