retour

Quand les influenceurs font de la publicité mensongère

Sur les réseaux sociaux, certains influenceurs font la promotion de produits bas de gamme revendus au prix fort. Voilà comment fonctionne le "dropshipping"…

Le dropshipping : revendre au prix fort des produits bas de gamme

Revendre en ligne des produits proposés et stockés par d’autres plateformes, ça porte un nom : le dropshipping. C'est pour certains un véritable business. Gros plan sur cette pratique aux frontières de l'illégalité.

Le business du dropshipping

"Dans les produits les plus communs de dropshipping, il y a les classiques : les montres, les bijoux, les bracelets, ça peut donner l’apparence d’un côté luxe, mais en fait c’est du toc, c’est du plastique, ce n'est pas de l’acier de bonne qualité", explique le youtubeur Le Roi des rats.

Ces produits sont souvent achetés pour quelques euros sur des géants du web comme Aliexpress ou encore Wish et revendus jusqu’à 10 fois plus cher.

Certains dropshippers vont jusqu’à développer leur propre marque, en modifiant le packaging des produits. Pour se faire connaître sur les réseaux sociaux, ils disposent de deux outils : les publicités ciblées et les influenceurs.

"C’est entre 18 et 30 ans qu’ils visent, soit les plus actifs sur les réseaux sociaux", précise le youtubeur.

Grâce à certains sites comme Shopify ou Dropizi, créer sa boutique en ligne, ça ne prend que quelques minutes. Sur Internet, il existe de nombreuses formations vendues plus ou moins cher. Certains formateurs sont même devenus de véritables gourous.

"Une pratique qui flirte avec l'illégalité"

"Le dropshipping est tout à fait légal en France, le problème c’est qu’il flirte vraiment avec l’illégalité sur un peu beaucoup de points", prévient le youtubeur. En effet, en plus de la publicité mensongère, ces produits ont souvent une politique de retour défectueuse.

Une rentabilité non assurée

Pourtant faire du dropshipping, ça n’est pas forcément rentable. "Créer une boutique en ligne, c’est très facile. N’importe qui peut le faire. Ça ne demande rien en compétences, tout est fait automatiquement avec Shopify mais le problème c’est qu’il faut un minimum s’y connaître au niveau du target, hors influenceurs, quand on fait des campagnes de pub, il faut bien s’y connaître, il faut savoir où viser quand t’as un produit en tête. Et ça, il n’y a pas tout le monde qui sait le faire donc si tu investis quelques centaines d’euros en pub et que derrière t’es pas rentable, bah il y en a beaucoup qui se font avoir et qui perdent de l’argent derrière", explique Le Roi des Rats.

22/01/2021 07:30
  • 2.1M
  • 3.6K

0 commentaire

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    switch-check
    switch-x
    En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.