Billie Eilish et Finneas O'Connell s'interviewent l'un l'autre

Elle a 18 ans et c'est l'artiste féminine du moment. Il a 22 ans, et c'est son producteur. Mais Billie Eilish et Finneas O'Connell, ce sont avant tout deux frère et sœur qui ont réussi ensemble.

Billie Eilish et Finneas O’Connell, soeur et frère complices et collègues

Brut a rencontré l’artiste féminine du moment, en compagnie de son producteur et grand-frère Finneas O’Connell. Interview croisée.

La chanteuse Billie Eilish>La chanteuse Billie Eilish(target="_blank"), élue meilleure nouvelle artiste aux Grammy Awards 2020, interprète le générique du prochain James Bond, Mourir peut attendre, en salles le 8 avril. Brut l’a rencontrée, avec son frère et producteur Finneas O’Connell. Mieux qu’une interview : on leur a proposé de se questionner l’un l’autre.

« J'ai mis mon bras entier dans ton oesophage pour te sauver la vie »

Billie Eilish : Peux-tu me raconter un souvenir d'enfance important avec moi ?

Finneas O’Connell : Je me souviens très bien de toi entrant dans ma chambre. Tu étais un bébé… en couche-culotte, une bille par terre, et tu la tenais tel le crâne de Yorick dans Hamlet. Tu te l'es enfoncée dans la gorge, le plus profond possible. Je me souviens que j'ai mis mon bras entier dans ton oesophage pour te sauver la vie.

F.O. : Peux-tu décrire ton enfance ? C'était comment de grandir avec moi ?

B.E. : Je me suis toujours sentie moins douée. Grandir avec toi me donnait l'impression de n'avoir aucun talent. Mais tu étais le meilleur grand frère du monde. Tu étais tellement gentil, attentionné et doux. À part une année, tu ne m'aimais pas du tout ! Tu étais horrible. Mais tu te souciais tellement de moi, et tu m'as retiré une bille de la gorge !

« Quand on était jeunes, on se chamaillait de manière pas très pro »

B.E. : Tu te rappelles quand on a commencé à faire de la musique ensemble ? C'était comment ?

F.O. C’était fantastique. J'ai l'impression que notre relation, professionnellement parlant, est devenue de plus en plus saine. Quand on était jeunes, on se chamaillait de manière pas très pro.

F.O. : Quand est-ce que la musique est devenue partie intégrante de notre relation ?

B.E. : En 2015. On a vraiment commencé à faire de la musique ensemble quand j'avais 13 ans. Tu en avais 17 ? 18 ?

F.O. : C’est trop ouf. C'est à ce moment-là qu'on a commencé, et c'était juste pour le plaisir. Il n'y avait pas d'autre but, c'était juste : « Pourquoi pas ? Faisons ça. » Honnêtement, la musique a été très importante tout au long de notre vie. C'est ce qui nous a toujours rapprochés.

« Je ne serais pas du tout là où je suis si tu n'étais pas là »

B.E. : Être mon producteur, est-ce que ça a changé depuis qu'on est petits ?

F.O. : Je sens que je me suis amélioré. Au début, je ne savais pas ce que je faisais. Je montrais des trucs du doigt et j'appuyais sur des boutons. Je sens que tu t'es améliorée, et tu me rends meilleur. Quand j'ai une idée, tu dis: « Oh, essaie ça, et ça. » Quand on a commencé, tu ne faisais jamais ça.

B.E. : Tu sais, je ne serais pas du tout là où je suis si tu n'étais pas là.

avatar
Brut.
19 février 2020 12:36