Brut a rencontré Melanie Gaydos

La mannequin Melanie Gaydos est née avec une dysplasie ectodermique, une maladie génétique rare. De sa trentaine d'opérations jusqu'aux podiums, elle raconte son histoire.

Melanie Gaydos, mannequin atypique

La mannequin Melanie Gaydos souffre de dysplasie ectodermique, une maladie génétique rare. Elle explique à Brut comment vivre avec ce handicap.

Melanie Gaydos est née sans ongles, ni dents, ni cheveux. Elle souffre en effet de dysplasie ectodermique, une maladie génétique rare. Depuis sa naissance, sa vie est ryhtmée par ses nombreux séjours à l'hôpital. Mais si Melanie Gaydos a déjà subi une trentaine d'opérations chirurgicales, la jeune fille n'est toujours pas guérie.

Le physique atypique de Melanie Gaydos causé par sa dysplasie ectodermique n'a pas toujours été facile à assumer. « J'ai fait face à beaucoup d'injustices de la part des autres, que ce soit de la part de mes camarades à l'école ou même de ma famille, qui ne m'a pas tout a fait acceptée », se souvient-elle. Avec les années toutefois, Mélanie Gaydos a réussi à faire de son physique une véritable force, et même son gagne-pain : elle est devenue mannequin.

Mélanie Gaydos est entrée dans le milieu du mannequinat grâce à des photographes recherchaient des modèles atypiques. Aujourd'hui, la jeune fille peut vivre de sa passion, la mode. Elle affirme par ailleurs que le mannequinat l'a aidée à vivre avec sa dysplasie ectodermique et à accepter son physique hors-norme. Aujourd'hui, Mélanie Gaydos a un message pout tous ceux qui la regardent : « Acceptez-vous, vous-mêmes. Ne laissez personne vous dire qui vous êtes. »

avatar
Brut.
8 mai 2019 07:33