Christophe Willem raconte l’échec d'un de ses albums

En 2017, Christophe Willem sort son album Rio. Mais après des années de succès, le chanteur est confronté à l’échec. Pour Brut, il raconte.

“C’était la honte d’être le mec qui ne vend plus de disques”

“J’ai eu la sensation que, d’un seul coup, tout ce qu’on m’avait donné, on me l’a repris d’un coup net.” Le chanteur Christophe Willem revient avec son nouvel album, Panorama, 5 ans après son dernier enregistrement, Rio. Une œuvre qui n’avait pas vraiment trouver son public. “Ce que ça réveille à ce moment-là chez moi, ce sont des failles beaucoup plus anciennes qui débarquent et que je me prends en pleine tête. (…) Depuis La Nouvelle Star, donc depuis 2005 le casting, et 2006 la victoire, tout repose sur quelque chose d’hyper bancal et que je suis ultra-dépendant du regard des gens, du succès pour, moi, me sentir un minimum solide”, explique l'artiste. Rebondir après un échec avec Perrine Laffont

“Ce qui est très violent, c’est que quand on est artiste, c’est très difficile de dissocier ce qu’on fait de ce qu’on est.” Christophe Willem a alors entrepris un travail d’introspection pour connaître ses véritables envies. “J’arrive à table, chez mes parents, et je venais de réécouter l’album. Et, en fait, quand j’ai réécouté l’album, j’étais en larmes parce que je disais : mais moi, en fait, cet album, je l’aime bien. Donc même s’il n’a pas marché, on n’arrivera pas à me faire dire que l’album n’était pas bon. Et là, mais je suis tombé en larmes, vraiment violemment, en disant : je veux faire un autre métier, je ne comprends pas pourquoi on me dit que cet album était pourri. (…) Et bizarrement, le fait d’avoir, tu vois, lâché ça, ça m’a permis d’évacuer, tu vois, le poids que j’avais sur moi et du coup, petit à petit, j’ai recommencé à me mettre au travail sur l’album Panorama”, se remémore la star française. Un soir en concert avec le chanteur Mika

avatar
Brut.