retour

Eddy de Pretto sur les pressions sociales subies par les garçons

Tu seras viril mon kid. Les pressions sociales subies par les garçons, Eddy de Pretto les a vécues quand il était plus jeune. C’est la "virilité abusive" dont il parle dans ses chansons. Il raconte.

Eddy de Pretto sur les pressions sociales subies par les garçons

Les pressions sociales subies par les garçons, Eddy de Pretto les a vécues quand il était plus jeune. Il raconte.

« Au même titre que : “Tu dois être dans la cuisine, ma fille, tu dois faire le repassage et tu vas bien te taire”, le gars a cette pression sociale totale qui dit que tu dois rouler des mécaniques, être costaud, porter le foyer, subvenir à la sécurité de ta famille, aux besoins et être apte à te bagarrer », estime Eddy de Pretto. Auteur, compositeur et interprète, le chanteur n'hésite pas à aborder le sujet de la virilité dans ses chansons. Sans détour.

« Je jouais le jeu du bonhomme qu’on attendait de moi »

Si Eddy de Pretto est si sensible à cette question, c’est parce qu’il a vécu cette pression pendant son enfance : « Il y avait peu le droit à une certaine sensibilité en étant un garçon. Je devais avoir les épaules fortes, dures. Je jouais le jeu du bonhomme qu’on attendait de moi. Donc, en bas de chez moi, quand j'étais à Créteil, je tenais les épaules, je faisais le mec et je jouais, et ça m'allait très bien », se souvient Eddy de Pretto,.

Pour lui, il faut s'émanciper de la virilité abusive. « Qu'on se libère de ça et qu'on puisse se dire : “Si j'ai ce penchant et si j'aime me tenir comme ça ou avoir une voix plus efféminée, ça ne fait pas de moi quelqu'un d'homosexuel, ça n'a rien à voir sur la sexualité." Je pense que c'est ça, être un homme aujourd'hui, ou être une femme, c'est pouvoir être libre de ce qu'on veut être », conclut Eddy de Pretto.

08/07/2018 07:01mise à jour : 10/06/2019 11:23
  • 2M
  • 2.2K

1141 commentaires

  • Schneider G.
    12/02/2021 12:36

    J'adore énormément de talent et d'intelligence bravo

  • Louis O.
    21/05/2020 21:33

    Arrêtez d'inventer vos pressions sociales sérieux. En france en 2020 ya pas ça n'existe pas. Arrêtez la pleurniche et la victimisation à outrance.

  • Luc M.
    20/04/2020 09:22

    pauvre mec au service de la dégénérescence

  • Diana S.
    08/08/2019 05:43

    le gars que t’aime bien

  • Matou F.
    06/08/2019 16:55

    😍

  • Lucie M.
    04/08/2019 20:25

    😍😍

  • Karina A.
    04/08/2019 17:02

    J adore bien dit 👌👍

  • Gwilhom G.
    04/08/2019 16:03

    On y arrivera un jour a vivre dans un monde qui accepte la mentalite tel quel es au lieu de mettre des case en permanance 🤘😍😍❤❤❤🙏

  • Julie D.
    04/08/2019 01:38

    La chanson que je t’ai faite écouter. 😉

  • Philippe P.
    03/08/2019 21:06

    Chapeau et respect l’artiste!

  • Monique M.
    03/08/2019 18:24

    Il va être à Toulon plage 83 fin août on va se régaler le spectacle est gratuit

  • NiNie G.
    03/08/2019 17:32

    Il a un faux air de Ron Weasley! pas vrai 😮😮 ??

  • Lna S.
    03/08/2019 15:50

    notre conversation du moment 😇

  • Mina G.
    02/08/2019 21:07

    Bien dit ed

  • Laurianne B.
    02/08/2019 19:32

    c’est lui !!!

  • Marianne H.
    02/08/2019 17:20

    Super raisonnement

  • Mumu B.
    02/08/2019 15:40

    Un artiste engagé et percutant. Merci pour ses textes et sa musique.

  • Dominique F.
    02/08/2019 10:16

    Etre libre c'est s'assumer dans tout les sens du terme point final il faudrait que les homme arrête de refouler leur sentiment

  • Fifoi P.
    02/08/2019 09:14

    mouaih nos futurs envahisseurs serons viril eux et n.aurons aucune résistance face a eux

  • Jolane B.
    02/08/2019 08:50

    mdrrrr jvous sa tête j’me dis il me dit quelque chose

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.