L'école Kourtrajmé, une école de cinéma entièrement gratuite

Les écoles de cinéma, en général, ça coûte cher. L'école Kourtrajmé, elle, est entièrement gratuite. Fondée par Ladj Ly, le réalisateur du film "Les Misérables", elle a un objectif : permettre à ceux qui n'en ont pas les moyens d'intégrer le milieu du cinéma.

Kourtrajmé, l’école du cinéma pour tous de Ladj Ly

Le réalisateur du film “Les Misérables” a ouvert une école gratuite pour rendre les métiers du cinéma accessibles à tous.

“On sait tous que le cinéma, aujourd'hui, c'est un milieu assez fermé, difficile d'accès”, déplore Ladj Ly, réalisateur du film “Les Misérables” qui représentera la France aux Oscars en février 2020. L’an dernier, le cinéaste membre du collectif d’artistes Kourtrajmé a lancé une école de cinéma gratuite et accessible à tous.

“L'idée c'était vraiment de proposer des formations gratuites, ouvertes à tous, sans condition de diplôme, à toute cette génération issue de la diversité, issue des quartiers”, explique Ladj Ly, avant de souligner que les candidatures arrivent “de toute la France”. Le but de l’école :* “mettre des professionnels à disposition, apprendre à structurer un scénario, à faire un découpage, etc.”*, précise son fondateur, dont le premier long-métrage a remporté le Prix du jury à Cannes en 2019.

Une sélection sur motivation

Dans une industrie pointée du doigt pour son manque de diversité devant et derrière la caméra, le collectif Kourtrajmé (“court-métrage” en verlan) propose d’ouvrir son réseau dans une ambiance bienveillante avec un seul mot d’ordre : la motivation. “On arrive parce qu'on a la dalle, on a les crocs, et aujourd'hui on a tout ce qu'il faut pour réussir, du coup, avec notre détermination, ça ne devrait pas tarder”, espère Hadda, l’une des 30 élèves de l’école.

Et cette détermination semble payer : Bilel Chikri, issu de la première promotion, a été repéré par la société de production Iconoclast, qui financera son premier film. “Il y a un an, j'étais dans la rue, on va dire, j'étais dans d'autres projets. Aujourd'hui, je sais que je fais mon long-métrage, c'est incroyable”, s’enthousiasme le réalisateur. Et Ladj Ly de conclure : “Comme je dis [aux élèves] : “On va vous donner quelques clés mais après, tout va dépendre de votre motivation, tout va dépendre de votre envie”.”

avatar
Brut.