Quand Zerator et Lapi réalisent le rêve de tout fan de WoW

"Viens on fait ce qu'a toujours rêvé le joueur de World of Warcraft, on se met tous dans la même pièce et on fait le raid ensemble." Et ils l'ont fait ! Initié par ZeratoR et Lapi, c'est en ce moment au "Wohôtel".

“On a fait ça un petit peu comme un pari fou et comme un délire de potes”


”On est dans un hôtel et, pendant une semaine, il y a une guilde complète de World of Warcraft qui va jouer au jeu de 13h à minuit en live sur Twitch.” Zerator, streamer connu pour son événement caritatif sur Twitch le ZEvent, a lancé son “Wohôtel”. Il s’est réuni avec d’autres streamers et amis, afin d’explorer une nouvelle extension du jeu World of Warcraft.
ZEvent 2022 c'est parti!


“C'est avant tout une aventure humaine”


“C'est un MMORPG, donc un jeu de rôle massivement multijoueur .C'est un jeu dans lequel on incarne un avatar, un petit personnage, et on doit tuer des monstres. C'est un jeu qui se passe en heroic fantasy, donc un univers chevaleresque avec des sorts, des combats, etc. Et on est un groupe de 20 joueurs et on doit affronter des monstres pour aller explorer des donjons et avoir du butin”, explique le joueur.
Comment les jeux vidéo ont aidé Anthony, tétraplégique, à se dépasser


“Le but de cette petite aventure qui va durer dix jours, c'est avant tout de faire une aventure humaine. En réalité, il y a une sorte de gros donjon qui sort dans le jeu et on va essayer de nettoyer ce donjon tous les boss, etc., mais ça, c'est plus, en fait, secondaire. En réalité, le truc, c'est qu'ici, quasiment tous. On est streameurs sur Twitch plus ou moins depuis longtemps, et certains sont pas forcément streameurs, c'est aussi nos potes. Et en fait, il y a une extension qui vient de sortir, et pour fêter un petit peu cette extension, on a décidé, en autofinançant tout simplement notre petite sortie, d'explorer ce nouveau patch du jeu tous ensemble”, continue-t-il.
4 bonnes raisons de jouer aux jeux vidéo


“Mon rêve, c'est de prendre tous les items et, je supprimerai”


“C'est la deuxième année et, en fait, ça a commencé il y a deux ans pour la sortie de la précédente extension de World of Warcraft, qui s'appelle Shadowlands. C'est là où je suis allé voir Lapi, qui est fondateur du projet avec moi, et je lui ai dit’: ‘Mec, viens, on fait ce qu'a toujours rêvé le joueur de World of Warcraft, on se met tous dans la même pièce et on fait le raid ensemble, les donjons ensemble.’ Et il m'a dit : ‘Mais on n'y arrivera jamais. En plus, ça coûte bonbon et tout.’ Et je lui ai dit: ‘Tu sais quoi? C'est pour moi! Première année, j'autofinance tout.’ Et lui gère tout l'aspect de la guilde. Ce n’est pas parce j’autofinance que c'est moi qui fais tout. Au contraire, pas du tout. Je ne pourrais pas du tout le faire tout seul. Voilà, on a fait ça un petit peu comme un pari fou et comme un délire de potes qui se retrouvent”, ajoute Zerator.
3 idées pour des consoles de jeux plus responsables


Pour participer, pas besoin d’être un expert. C’est le cas du streamer MoMan. “Qu'est-ce que je fais là? Moi-même, je ne sais pas. Je suis un néophyte, un débutant. J'ai installé le jeu pour ça, donc il y a même pas quelques semaines. Voilà, c'est mon gnome, regardez la classe qu'il a. J'espère vraiment tout rafaler. En tant que newbie, débutant, mon rêve, c'est de prendre tous les items et que tout le monde rage et qu'à la fin de cette magnifique mission, je supprimerai.”
Fabien "Neo" Devide raconte l'histoire de la Team Vitality


avatar
Brut.