L'histoire du plus ancien « Grand Magasin » au monde

Avec le sociologue Vincent Chabault, Augustin Trapenard nous fait découvrir l’histoire du Bon Marché, le plus vieux “Grand Magasin”.

Marguerite Boucicaut finance pour les femmes employées des maisons de retraite, des crèches…


Il y a 170 ans ouvrait Le Bon Marché. C’est le plus vieux “Grand Magasin” du monde. Pour comprendre l’origine de la création des grands magasins, “il faut revenir au contexte économique de l’époque. La révolution industrielle, l’urbanisation, l’avènement du rail. Tout ça favorise la diffusion de biens manufacturés produits en série à une échelle assez large” explique Vincent Chabault, sociologue et auteur de Eloge du magasin. “C’est une révolution. On déambule autour de la marchandise. Ca, c’est la grande nouveauté, c’est-à-dire qu’on se l’approprie. On la voit, on la découvre. On construit une relation intime avec. Les grands magasins ont compris quelque chose. Ils ont compris qu’il y avait un intérêt à construire une relation marchande en exploitant l’émotion des clientes”.
Le sac de courses devenu icône de la mode : l'histoire du sac Tati


Le Bon Marché a été créé en 1852 par Aristide Boucicaut et sa femme Marguerite. Ils révolutionnent également les conditions de travail des employés en mettant en place pour le personnel des logements, des buffets de nourriture gratuits, des dispositifs sociaux caisses de prévoyance, de retraite… Également, “dès son ouverture, le Bon Marché organise des expositions, des concerts, aménage des coins lecture. L’idée c’est de rendre attractif le magasin autrement que par transaction marchande” précise Vincent Chabault. Aujourd’hui encore, le Bon Marché est un lieu culturel dynamique à l’instar de son slogan: “Il se passe toujours quelque chose au Bon Marché”.
Elle crée des vêtements uniques à partir de tissus de luxe


avatar
Brut.