League of legends: un personnage gay censuré

Le nouveau personnage K’Santé, noir et gay, sera censuré dans certains pays. Brut vous récapitule la situation.

“Seul l’argent compte”

Le nouveau personnage noir et queer de League of Legends sera censuré dans certains pays. Il y a quelques semaines, Riot Games, éditeur du jeu en ligne League of Legends, avait annoncé l’arrivée du personnage K'Santé, un nouveau champion inspiré du rappeur Lil Nas X. Ce dernier était d’ailleurs monté sur scène lors de la finale des champions du monde du jeu, et a même conçu une tenue spéciale (appelée ‘skin’) pour le personnage. Toucouille, le champion de League of Legends aux "os de verre"

K’Santé est inspiré de la culture de l’Afrique de l’Ouest, et notamment du Ghana. Sur le site français, on peut lire qu’il avait un ex-amant, Tope, qui est lui un personnage non-jouable. Un moyen pour les joueurs d’alors connaître leurs histoires d’amour. À savoir que tous les personnages ont leur histoire détaillée sur le site. Mais ce n’est pas le premier champion faisant partie de la communauté LGBTQ+. Par exemple, Neeko est ouvertement lesbienne. Paris Games Week: la joueuse pro Kayane raconte son histoire

Une histoire censurée

K’Santé sera disponible partout dans le monde. Mais le studio a annoncé que son homosexualité pourra être retirée selon les régions où les droits LGBTQ+, sans préciser les pays. Cette censure est décevante pour beaucoup. Le streamer Ben Austwick a déclaré à Sky News: "Le straightwashing des personnages queers des jeux vidéo dans les pays où les droits LGBT+ sont peu respectés est une triste réalité qui montre que seul l'argent compte." Streameuse, Alexandra alias Jeel raconte son histoire

avatar
Brut.