Marwa Loud raconte son morceau "Allez les gros"

Depuis son plus jeune âge, elle est victime de grossophobie. Dans son morceau "Allez les gros", elle prône l'acceptation de soi. Brut a rencontré Marwa Loud.

Marwa Loud dénonce la grossophobie des Français

La chanteuse vient de sortir avec le rappeur Naza la chanson « Allez les gros », un message d’acceptation.

« Je ne suis pas mannequin, je ne suis pas top model, donc pourquoi me juger sur mon physique ? Au final, il y a très peu de critiques sur ma musique. Les gens préfèrent se focaliser sur une image. » Victime de grossophobie depuis son plus jeune âge, Marwa Loud vient de sortir avec le rappeur Naza la chanson Allez les gros, un message d’acceptation. Brut l’a rencontrée.

« C’est comme un grand vide, une grande tristesse »

  Quand on arrive dans le milieu de la musique, on te prépare toujours un peu à ça. On te prévient qu’il y a des haters, que si des gens t’aiment, d’autres te détesteront. Mais tu n’es pas réellement préparé, parce que tu n’as jamais vécu ça. Moi, étant plus jeune, j’étais victime de moqueries de la part de mes camarades… Quand ça traverse les murs du collège, ça devient plus compliqué. Là, c’est toute la France, enfin une partie, qui te juge. Je ne sais pas pourquoi, mais on se sent un peu pousser des ailes quand on est derrière un écran.

Ce qu’on ressent… Je ne saurais même pas t’expliquer. C’est comme un grand vide, une grande tristesse, une grande détresse. Souvent quand on parle de grossophobie, les gens ne comprennent pas. On a l’impression qu’on en fait toute une histoire et que ce n’est pas réellement une discrimination, alors que si, totalement ! Si les gens n’arrivent pas à comprendre que c’est une discrimination, c’est parce qu’ils ne l’ont pas vécu.

Quand on est jeune, c’est très, très compliqué. C’est pour ça que j’ai voulu faire le clip dans un collège : ma première cible, ce sont les enfants. C’est vraiment à cet âge-là qu’on te détruit. C’est à eux que je voulais apporter un peu de soutien, leur dire qu’ils sont beaux, et qu’on s’en fiche !

« J’ai essayé plein, plein, plein de régimes »

Moi, j’ai essayé plein, plein, plein de régimes… Parfois, c’est très dangereux. J’ai essayé de m’affamer pour perdre du poids rapidement, mais quand j’ai arrêté, j’ai repris le double. Faire un régime ne sert à rien, je pense. Le plus important, c’est d’avoir une bonne hygiène alimentaire. Il y a des diététiciens et des diététiciennes pour ça. Il faut revoir son alimentation, mais en aucun cas faire de régime, c’est totalement inutile.

L’acceptation des autres commence par l’acceptation de soi. Je ne dis pas qu’il faut à tout prix rester « gros » ou en surpoids, ou même continuer de grossir. Pas du tout. Je dis que si vous êtes comme ça et que vous voulez rester comme ça, c’est cool. Après, si ça vous cause des problèmes au niveau de la santé, ou même quotidiennement, parce que un petit effort va vous essouffler, et que vous décidez pour vous de perdre du poids c’est tout à votre honneur. Rien ne dit que moi, dans quelque temps, je ne déciderai pas de perdre un peu de poids. En tout cas, pour celles et ceux qui décident de rester comme ça, vous êtes au top. On n’écoute pas les critiques extérieures, on s’en tape !

avatar
Brut.
6 février 2020 18:37