Omar Sy discute avec Augustin Trapenard

Avec le film “Tirailleurs” présenté au festival de Cannes, Omar Sy rend hommage aux combattants sénégalais de la Première Guerre mondiale.

“On n’a pas la même mémoire, mais on a la même Histoire”

“Aujourd’hui, il faut se rappeler d’eux et les mettre à leur place de héros. C’est un travail qui complète celui des historiens”. Ceux dont parle l’acteur français, Omar Sy, ce sont les 200 000 tirailleurs originaires du Sénégal qui ont été envoyés au front en France durant la Première Guerre mondiale. Leur parcours est retracé dans Tirailleurs, dont il est coproducteur aux côtés de Mathieu Vadepied et dans lequel il joue. Plus d’un tiers de ces combattants ont été tués. Pourtant, “cette histoire n’a jamais vraiment été racontée au cinéma” précise le journaliste Augustin Trapenard. Cannes : James Gray échange avec Augustin Trapenard

Dans le film, présenté au Festival de Cannes 2022, il interprète un père de famille. Son personnage parle uniquement peul : “Le peul, c’est la langue de mes parents. J’ai été élevé à travers cette langue-là”. Selon lui, le destin de ces combattants sénégalais est intimement lié à celui de la France : “On n’a pas la même mémoire, mais on a la même Histoire. La vôtre et la mienne se complètent”. C’est également un bout de son identité personnelle puisqu’il est originaire du Sénégal du côté de son père : “Ma propre histoire ne vient ni annuler ni remplacer celle des autres” précise l’acteur. Revivez l’action forte de “Riposte Féministe” à Cannes

avatar
Brut.