Une vie : Amanda Gorman

C’est une autrice à succès et une activiste. C’est aussi la plus jeune poète à faire un discours à la cérémonie d’investiture d’un président aux États-Unis. Voici l’histoire d’Amanda Gorman.

“Quand on veut, on peut. Et si c’est une femme, elle peut tout faire”


Amanda Gorman et sa sœur jumelle Gabrielle naissent en 1998. Leur mère, professeure d’anglais, les élève seule. À l’école, elle se passionne pour les questions sociales et environnementales. Elle passe son enfance à lire des livres et dévore la série Harry Potter tout en écrivant des poèmes. À 16 ans, elle remporte le prix Youth Poet Laureate
à Los Angeles. En 2015, elle publie son premier recueil de poésie, "The One for Whom
Food Is Not Enough
". Ses poèmes sont à la fois une autobiographie et une analyse des questions sociales comme l'oppression, le féminisme ou encore la crise climatique.
Une vie : Joséphine Baker


En 2016, elle crée une association caritative One Pen One Page, pour permettre aux étudiants de faire entendre leur voix. Grâce à ses poèmes, elle est invitée à la Maison Blanche pendant le mandat de Barack Obama. À 19 ans, elle inaugure la saison littéraire de la Bibliothèque du Congrès et se fait remarquer par Jill Biden. La même année, elle devient la première lauréate du prix National Youth Poet. Amanda Gorman écrit également des livres pour enfants. À 22 ans, elle marque l’histoire et devient la plus jeune poète à monter sur scène lors de la cérémonie d’investiture Président des États-Unis. Son poème puissant "La colline que nous gravissons" met à l’honneur l’unité après l’assaut sur le Capitole. Amanda Gorman est saluée par le monde entier. Passionnée de politique, elle espère pouvoir un jour se présenter à la Présidentielle.
Une vie : Jane Fonda


avatar
Brut.