Une vie : Elvis Presley

On l'appelait le King… Voici l'histoire d'Elvis Presley, dont le biopic tant attendu est présenté en exclusivité mondiale au Festival de Cannes.

Il donne 168 concerts durant la seule année 1973

Il naît en 1935 dans le Mississippi, 35 minutes après son frère jumeau mort-né, Jesse. Enfant, il découvre le gospel à l’église qui l’inspirera toute sa vie. Pour ses 11 ans, il reçoit sa première guitare. À 13 ans, il s’installe avec sa famille à Memphis et se prend de passion pour la musique jouée par des artistes noirs en fréquentant les clubs du quartier de Beale Street. “Elvis nous a permis à nous Américains d’entendre une combinaison de musique noire et blanche, réunie dans cette nouvelle forme hybride qui sonnait non seulement comme excitante, mais aussi comme révolutionnaire” explique Bob Santelli, le directeur du Grammy Museum. À 19 ans, il auditionne auprès du patron du label Sun Records. À 21 ans, il sort son premier album solo, qui se place pendant 10 semaines à la tête du classement Billboard. Cannes 2022 : le name dropping de Baz Luhrmann, réalisateur du biopic Elvis

Dès ses débuts, ses déhanchements déchaînent les passions : il émoustille les jeunes filles et choque leurs parents, qui le comparent au diable. Cette ascension très rapide au rang de superstar, il la doit en grande partie à son manager, le "colonel" Tom Parker. Juste avant de partir faire son service militaire à 23 ans, sa mère meurt. Il en restera marqué à vie. Affecté en Allemagne, il y rencontrera sa future femme, Priscilla, alors âgée de 14 ans. Albums, films, concerts… L’artiste enchaîne à son retour les succès. Le 14 janvier 1973, son concert Aloha from Hawaii est le premier show diffusé mondialement par satellite. Addict, il est retrouvé inconscient dans sa salle de bains par sa petite amie Ginger Alden le 16 août 1977. Il avait seulement 42 ans. Tom Hanks qui interprète le manager d’Elvis dans le biopic discute avec Augustin Trapenard

avatar
Brut.
25 mai 2022 06:30