Une vie : Emily Ratajkowski

Cible des paparazzis du monde entier, son essai sur la façon dont certains s'approprient son corps a fait sensation. Mannequin, autrice, féministe engagée… C'est Emrata, Emily Ratajkowski.

Emily Ratajkowski : ses combats

Elle est mannequin, autrice, actrice, cheffe d’entreprise… C’est Emily Ratajkowski. Depuis le début de sa carrière, la star ne cesse de dénoncer le traitement accordé aux femmes dans le monde. Sa lutte se poursuit…

« Démarrer une entreprise en tant que femme, et une femme qui n'a été considérée que comme un symbole sexuel et une mannequin de mode, peut être difficile et très éprouvant. » Ce sont les mots de la mannequin et actrice Emily Ratajkowski. La personnalité sait de quoi elle parle, puisqu’elle est elle-même entrepreneure : elle a lancé sa ligne de maillots de bain en 2017, Inamorata.

Son engagement féministe

Emily Ratajkowski est connue pour son engagement envers les causes féministes. Sa mère, professeure d’anglais et autrice, lui a inculqué une éducation féministe. À l'âge de 19 ans, cette native de Londres quitte l’université de Californie, où elle poursuit ses études. Elle entame alors une carrière dans le mannequinat. À 20 ans, elle pose nue pour le magazine érotique artistique treats!

Cette couverture apparaît dans le clip vidéo Blurred Lines, chanson notoire de Robin Thicke. Son apparition fait sensation, notamment sur les réseaux sociaux. Plusieurs années plus tard, alors âgée de 24 ans, elle publie un essai sur la sexualisation dès le plus jeune âge. Elle y donne sa définition du mot « sexy » : « Pour moi, "sexy" est une sorte de beauté, une sorte d'expression de soi, qui doit être célébrée, qui est merveilleusement féminine. »

Prises de position et protestations

En février 2016, lors des élections primaires démocrates, elle affiche son soutien envers Bernie Sanders. La même année, elle est arrêtée à Washington lors d'une manifestation contre la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême. Elle s’y trouve en compagnie de l’humoriste Amy Schumer.

À 28 ans, elle participe aux manifestations de Black Lives Matter après l'assassinat de George Floyd. Elle demande également au gouverneur de New York, Andrew Cuomo, d'accorder la grâce aux prisonniers âgés et en fin de peine, plus vulnérables au Covid-19. « Pour la santé et la sécurité de la population en général, pour ceux qui sont incarcérés, pour ceux qui travaillent dans les prisons, il est crucial que le gouverneur Cuomo réduise dès maintenant la population carcérale. »

Accusation d’agression sexuelle

En 2020, elle rédige un essai pour le New York Magazine. Elle y porte une réflexion sur la façon dont son corps est approprié par les artistes, photographes et paparazzis. Emily Ratajkowski accuse, dans le même temps, le photographe Jonathan Leder de l'avoir agressée sexuellement quand elle avait 22 ans.

« Il a dit que mes accusations étaient "trop grossières et enfantines pour y répondre". Il a ajouté : "Vous savez de qui nous parlons, n'est-ce pas ? C'est la fille qui était nue dans le magazine "treats!" et qui sautait à poil dans la vidéo de Robin Thicke à ce moment-là" », raconte l’autrice. En 2016 déjà, elle avait dénoncé le photographe pour avoir publié un livre de photos la montrant nue sans son autorisation.

avatar
Brut.
22 septembre 2020 06:33