Une vie : Leonardo Di Caprio

Il est l’un des acteurs les plus connus de la planète. Son objectif à lui, c’est de la sauver. Retour sur l'engagement de Leonardo Di Caprio.

*"Un air propre et un climat vivable sont des droits humains inaliénables” *

« En tant qu’acteur, je joue des personnages fictifs qui résolvent souvent des problèmes fictions. Je crois que l’humanité a regardé le changement climatique de la même manière. Comme si c’était de la fiction. » Il naît en 1974, à Los Angeles. Enfant, il est choqué lorsqu’il découvre que des espèces animales se sont éteintes à cause de l’Homme. À 24 ans, auréolé du succès de "Titanic", il rencontre Al Gore, le vice-président américain de l’époque. Un moment décisif. Quelques mois plus tard, il créé une fondation qui porte son nom pour protéger les espèces animales en voie d’extinction. En 2007, il écrit et produit avec sa société "La 11èmeHeure, le dernier virage". Ce documentaire dresse un état des lieux de l’environnement mondial. À 39 ans, il est nommé messager de la paix auprès des Nations Unies. Le don de Leonardo DiCaprio pour protéger l'Amazonie

En 2016, il reçoit le prix Crystal du Forum économique de Davos pour son travail sur le changement climatique. Quelques semaines plus tard, il est couronné de l’Oscar du Meilleur acteur pour son rôle dans "The Revenant" d’Alejandro González Iñárritu. Cette même année, il prend position contre Donald Trump au sein de la campagne #VoteYourFuture. À l’automne 2017, Il récidive. En 2018, Leonardo Di Caprio fête les 20 ans de la création de sa fondation et de son engagement au service de l’environnement. Une vie : Brad Pitt

avatar
Brut.