retour

4 conseils pour en finir avec le stress

Le psychiatre Christophe André raconte comment retrouver sa liberté intérieure. 🙏

Ne laissez pas le confinement vous stresser !

Voici les conseils d’un psychiatre pour gérer votre stress en période d’isolement et d’épidémie de Covid-19.

Le psychiatre Christophe André propose de s'arrêter, de se poser et de regarder dans quel état on se trouve pour trouver sa liberté intérieure. Le stress du Covid-19 ne passera pas par vous !

Méditer

On regarde comment on respire, dans quel état est notre corps, dans quel état sont nos pensées, nos émotions. Quelles sont les impulsions qui siègent en nous ? Cela nous permet de mieux comprendre. Au lieu d'être sans arrêt dans des actions et dans des distractions, on s'arrête et on observe ce qu’on est en train de vivre.

Se tourner vers les autres

C'est ce qu’on appelle le lien social. Il faut davantage écouter les autres. Davantage donner aux autres. Être vraiment avec eux. On est toujours en train de regarder des choses sur notre écran… Régulièrement, il faut prendre le temps d'échanger, de dialoguer, d'écouter, de comprendre.

Se reconnecter à la nature

À la campagne, à la montagne, à la mer, aucune importance ! Même dans de grands parcs publics. Il faut prendre des bains de nature comme on prend des bains de soleil ou des bains de mer, s'immerger sans autre attente que d’être là et de recharger ses batteries. C'est quelque chose qui nous reconnecte à notre nature d'être vivant, et qui accroît notre apaisement et notre discernement. Ce sont deux ingrédients très importants pour notre liberté. On ne peut pas être libre intérieurement dans le stress, dans l'angoisse et dans l'aveuglement.

Défendre des valeurs

Qu'est-ce qui compte ? Qu'est-ce que je veux faire de ma vie ? Qu'est-ce que je voudrais qu'on puisse inscrire sur ma pierre tombale comme épitaphe, une fois que je ne serai plus là ? Souvent, on perd de vue ces valeurs parce qu'on est aspiré par les obligations triviales de la vie quotidienne. Mais ce qui compte pour nous, c’est s'arrêter pour prendre soin des autres, accomplir sa fibre, ses prédispositions artistiques, mener à bien un grand projet, réunir certaines personnes pour atteindre un objectif qui nous paraît important. Toutes ces valeurs d'humanité, de partage, de convivialité, chacun de nous les porte. Souvent, malheureusement, on les néglige.

28/01/2019 08:04
  • 2.3M
  • 1.6K
Brut - Le livre

439 commentaires

  • Marylise P.
    05/09/2020 14:21

    Je devrais suivre ces conseils moi qui suit constamment stressée!!!

  • Sandra T.
    03/09/2020 11:14

    Psaume 55:22

  • Stadler V.
    01/09/2020 19:17

    Je ne vois pas le rapport entre vaincre le stress et le fait de ''se tourner vers les autres''.... Au Personnellement ce sont les ''autres'' qui me stressent et me fatiguent le plus souvent.... Le fait d'etre seul avec soi-même le plus souvent possible est bien moins stressant, fatiguant... Après ce n'est que mon point de vue 😁

  • IS D.
    01/09/2020 11:52

    Il a l'air un peu stressé

  • Nadia N.
    31/08/2020 18:34

    regarde ça ❤

  • Jade L.
    31/08/2020 01:12

    pr toi 😉😗

  • Françoise D.
    30/08/2020 20:40

    Merci 🙏 la méditation quel bonheur 🎈

  • Grillet R.
    30/08/2020 20:03

    t'en penses quoi ?? 😘😘

  • Jackie E.
    30/08/2020 11:33

    Si vous vous sentez pa bien !! FAITES VOUS SENTIR PAR UN AUTRE !!!!

  • Jackie E.
    30/08/2020 11:30

    Il est arrange celui la !!

  • Betty K.
    30/08/2020 08:57

    😘😘

  • Jonathan D.
    30/08/2020 07:28

    Je souffre de crise d'angoisses violentes, la dernière remontant hier au coucher. Les psychiatres sont de par leur formation connaître les troubles neuro-psychiques. Deux psychiatres d'une clinique privée m'ont donné deux traitements. Cependant, le premier m'a filé du Loxapac à prendre matin midi et soir pendant trois mois. J'ai arrêté au bout d'un mois. Ce traitement est utilisé pour les personnes schizophrènes qui peuvent devenir violentes et le comprimé endort le métabolisme et on devient un zombie. Donc rien à voir avec ma pathologie d'origine. Le second psychiatre m'a prescrit de l'abilify et une fois encore ce n'était pas pour la bonne pathologie. Psychiatre dans un cabinet public ou privé ne change pas grandement les choses. Parlez plus à votre médecin, pharmacien ou consultez des forums sur le net. Ce sont des vraies mines d'informations libres. Nous sommes tous uniques dans le monde mais certaines choses sont identiques à d'autres personnes. Bonne journée.

  • Dominique L.
    30/08/2020 04:05

    c’est ce que font la plupart des gens l’égoïsme ! vous êtes dans le moule

  • Binat B.
    30/08/2020 00:08

    Ne regarder pas votre téléviseur ma dit ce matin mon Docteur Je lui est répondu séchément à ce pauvre con c'est votre seule réponse

  • Ka K.
    29/08/2020 21:54

    Première étape : virer les gros cons de sa vie et s’en battre les ....

  • Helene W.
    29/08/2020 21:13

    Le conseil numéro 2 ....très intéressant ...a mettre en pratique ... évidemment

  • Bryan F.
    29/08/2020 19:04

    🧘‍♀️no stress

  • Michel D.
    29/08/2020 19:01

    C'est génial super beautiful formidable bravo excellent

  • Agnès J.
    29/08/2020 18:44

    Je suis en pleine reconstruction... C'est très long et poutant une seule personne m'a fait perdre pied en 10 mois seulement 🤬🤬🤬

  • Blèze-Pascau J.
    29/08/2020 18:18

    https://youtu.be/srmC7dAIiZ8

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.