retour

4 idées reçues sur la virginité

La défloration, le sang lors des premiers rapports, la douleur… La gynécologue obstétricienne Laura Berlingo démonte 4 idées reçues sur la virginité.

Quatre clichés sur la virginité féminine

Saignements, douleur, mythes sexistes… Laura Berlingo, gynécologue obstétricienne, démonte les idées reçues sur l’entrée dans la sexualité hétérosexuelle chez les femmes.

Le mythe de la défloration

C’est le mythe dont découlent tous les autres. On imagine l’hymen comme une membrane, comme une sorte de peau de tambour à l’entrée de la vulve. Lors de ce qu’on appelle communément la première fois, le pénis viendrait perforer cette membrane pour rentrer dans le vagin. Ça n’est absolument pas comme ça que ça se passe ! L’hymen, ce n’est pas une membrane, ce n’est pas un bouchon qui vient fermer le vagin, au contraire, c’est plutôt un petit anneau perforé qui va se modifier tout au long de l’enfance et pendant l’adolescence. Il permet de toute manière de faire écouler les règles. Donc vous voyez bien que ce n’est pas imperméable !

Le sang de la première fois

L’hymen ne doit pas forcément saigner lors des premiers rapports sexuels. Ça arrive dans environ 50 % des cas. Il peut saigner un petit peu parce qu’il a été déchiré à un endroit ou à plusieurs endroits. Mais il peut aussi se distendre, ou ne pas bouger du tout.

La douleur des premiers rapports

La douleur qu’on peut ressentir lors des premiers rapports sexuels ne vient pas systématiquement de l’hymen. Ça peut faire un petit peu mal, mais la plupart du temps, cette douleur est plutôt liée au stress, et parfois à la précipitation. Cela entraîne un manque de lubrification chez la femme et peut causer une contraction des muscles qui entourent le vagin, les muscles du périnée.

Le vagin, sanctuaire de la virginité

L’entrée dans la sexualité ne se fait pas forcément par l’hymen, ni par le vagin. Elle peut se faire de pleins de manières différentes. Il existe plein de sexualités différentes, de manières de vivre ou de ne pas vivre sa sexualité, et cela n’a pas de lien avec l’hymen. 

D’où vient le faux lien entre hymen et virginité ? C’est très ancien, on le retrouve dans plusieurs sociétés, dans plusieurs religions. C’est une vision assez patriarcale et hétéronormée. Patriarcale car s’agit de contrôler le corps des femmes, de contrôler leur sexe, de contrôler leur sexualité et de contrôler leur capacité reproductive. Parce que c’est quand même de ça qu’il s’agit. La femme reste vierge pour le mariage. Si elle tombe enceinte, ça sera forcément de son mari.

Associer rapport sexuel et pénétration, ça n’a pas de sens. Il y a des pénétrations dans le vagin qui ne sont pas des rapports sexuels, comme mettre un tampon ou une coupe menstruelle. Ça peut dilater l’hymen, et pourtant, ça n’a rien de sexuel. À l’inverse, le cunnilingus ou la masturbation externe sont réellement de la sexualité, et ils n’impliquent aucune pénétration.

12/01/2020 13:20
  • 1.9m
  • 895

264 commentaires

  • Pauline M.
    16 heures

    Bien expliquer pour moi exact je cautionne

  • Héron D.
    19 heures

    Waw quelle science?

  • Zoe M.
    un jour

    tu vas être contente :) écoute !

  • Vahide D.
    un jour

    Elle raconte vraiment que de la merde

  • Jean-Pierre L.
    2 jours

    Tout simplement excellent , très clair, et vrai selon ce que m'en a confirmé mon épouse !

  • Djamel C.
    2 jours

    Mercie pour cette explication

  • Christophe R.
    2 jours

    quel magnifique imbécile.vous êtes,Monsieur !!!

  • Rene K.
    3 jours

    Putain il y a que des raretés ici. Comme quoi il ne faut pas généraliser. Amusez-vous et prenez du plaisir, et c’est gratuit en plus.

  • Angélique L.
    3 jours

    Ne pas oublier que l’hymen diffère selon les femmes. Chez certaines l’orifice ne laisse même pas passer un mini tampon. Il peut également être très épais et nécessiter une intervention médicale. On est pas toutes logées à la même enseigne malheureusement. Mais cette vidéo a eu moins la bonne volonté de démystifier certaines énormes conneries. Mais quand on voit ce que des médecins croient encore des règles par exemple (entre autre qu’elles lavent le vagin....), pas étonnant que personne ne soit convenablement instruit sur le sujet.

  • Zineb C.
    3 jours

    t’as vu cmt j veille a ta culture sexuelle 😂

  • Rom P.
    3 jours

    hmmm

  • Rom P.
    3 jours

    Frantzlande Osias

  • Dja M.
    3 jours

    En tout cas pour mon mariage ça s'est passé exactement comme on l'attendait. Qu'elle saigne et qu'elle ai mal. Les 50% des cas c'est un peu tirer par les ch'veux.

  • Nina C.
    4 jours

    On s'en fout

  • Mel M.
    4 jours

    Madame les religions homme ou femme cest pareil les deux devra rester vierge jusqu'au mariage il y a aucune différence

  • Juba J.
    4 jours

    Je trouve que mes "idées reçues "sur la virginité sont beaucoup plus plausibles que ce que raconte cette femme. Lier le patriarcalisme avec la virginité c'est un peu beaucoup tiré par les cheveux. Dans des sociétés matriarcales, la virginité a le même sens et la même importance que dans les sociétés patriarcales. Dans les deux cas,les femmes célibataires non vierges sont considérées comme traînées et a raison ,d'ailleurs, dans la majorité des cas.

  • إدريس أ.
    4 jours

    Ton raisonnement est idéologique, tu nous parles de ta vision des choses. Tu critiques les religions alors que tu parles au nom de la tienne, et qui a tort? Qui a raison? Personne, c'est juste idéologique.

  • Pascal B.
    4 jours

    Avec sa sale geule il doit lui rester son hymen !

  • Yassine A.
    4 jours

    Vidéo qui fait voir ke pas mal de pays vivent encore au moyen-âge lol

  • Antiqui N.
    5 jours

    Lihadji Cynthia tu vois ca