retour

Céline Kallmann a vécu une fausse couche, elle raconte

"Elle farfouillait, comme ça, dans mon utérus, mais elle ne me parlait pas." Céline Kallmann a vécu ce qu’on appelle communément une fausse couche, un terme qu’elle déteste. Elle explique pourquoi.

Céline Kallmann a vécu une fausse couche, elle raconte

"Elle farfouillait, comme ça, dans mon utérus, mais elle ne me parlait pas." Céline Kallmann a vécu ce qu’on appelle communément une fausse couche, un terme qu’elle déteste. Elle explique pourquoi.

“Dans "faux", il y a "pas vrai", alors que ce nous les femmes avons vécu, c'est vrai”

Si Céline Kallmann déteste le terme de “fausse couche”, c’est parce qu’il décrit mal ce que vivent les femmes traversant cette situation. Elle explique : “Dans "faux", il y a "pas vrai", alors que ce nous les femmes avons vécu, c'est vrai”. En partageant son histoire, Céline Kallmann ne s'attendait pas à recevoir autant de réactions.

“On nous demande de passer à autre chose alors qu’il faudrait juste nous accompagner”

Céline Kallmann reproche également l’extrême médicalisation de cette pratique, qui dans son cas comme dans beaucoup d’autres omet l’aspect émotionnel et traumatisant pour la patiente : “C’est juste un peu d’empathie, juste demander comment ça va.

15/06/2021 06:27
  • 259.1K
  • 159

144 commentaires

  • Ma R.
    3 jours

    Moi je comprend pas... Comment ils peuvent juger qu'il n'allait pas bien ? Qu'il n'était pas viable.... Moi mon bébé était entier, justement en train de se former (8semaines) il avait un coeur qui batter normalement.. il bouger même... Le pire c'est que je le saver durant ces 8 premières semaines.. je savais qu'il n'allait pas rester.. je n'ai pas d'explication a donner.. mais je saver.. je l'avais dit qu'à mon homme. Puis je ne comprend pas on est tellement a avoir veccue ça ou une IMG..... Tellement et aucun flayer n'a était mis en place ? Aucun centre de parole ? Expliquez moi.... Pourquoi ?

  • Kelly P.
    22/06/2021 16:05

    Oh ça va ... Vous êtes trop sensible , il y a pire dans la vie , peut être que le corps médical ne prend pas tout le temps des gants pour ce genre de chose parce que c est rien ! Ça arrive à pleins pleins de femme , c est quelque chose de courant et de banal ! Pensez aux femmes qui ne peuvent pas avoir d enfant du tout , ou celles qui doivent accoucher un bébé sans vie ... Pensez a celles qui ont des enfants trop malade pour vivre longtemps ... J sais pas on va pas se prendre la tête pour le terme "fausse couche " ... Il y a pire dans la vie ! Allez un peu de joie de vivre ! Le corps médical n y est pour rien c était pas viable et le corps a été suffisamment saint pour le rejeter tout seul, c est très bien ! Je vous souhaite d avoir rapidement un beau bébé en bonne santé qui vous rendra folle d amour !

  • Fatiha T.
    19/06/2021 12:50

    C’est tellement vrai … aucune compassion comme si c’était normal à vivre

  • Virginie M.
    18/06/2021 23:47

    Je compatis j'ai ressentie la même chose que vous, rien que de voir cela. Ça me retourne.

  • Sophie L.
    18/06/2021 04:44

    🧡

  • Melanie P.
    17/06/2021 21:43

    Souvent les médecins etc sont blasés. Ils ne comprennent pas que pour la femme en face d'eux ce n'était pas un embryon mais un enfant quelle a voulu, quelle imaginait et aimé déjà....

  • Julie D.
    17/06/2021 16:26

    Ce silence pesant de 10 minutes pendant qu'il "trifouille". Ne supportant plus ce silence total, j'ai demandé "comment va mon bébé", le gynéco des urgences me répond "je suis désolé, il est bien là mais il a arrêté d'évoluer et son cœur ne bat plus". De la compassion finalement mais ce silence qui m'a semblé une éternité reste gravé

  • Claire-Alexandra S.
    17/06/2021 14:17

    En Nouvelle-Zélande, ils vont mettre en place un congé en cas de fausse-couche

  • Ēlo Đ.
    17/06/2021 12:11

    J'ai été dans la même situation que cette dame. Aucune empathie, aucune compassion du personnel médical lors de l'annonce. J'ai été face à un monstre et je pèse bien mes mots. Une fois l'examen terminé, et que j'allais partir, elle ose faire de l'humour et me dire : " Bon vous êtes arrivée avec la pluie mais au moins vous repartez avec le soleil ! " je comprendrai jamais. Comment ne pas être traumatisé, comment se remettre suite à tout ça? Oui la nature fait bien les choses, je l'ai compris mais un peu d'humanité aurait fait du bien.. Courage à toutes.

  • Maria L.
    17/06/2021 00:46

    Fausse couche "retenue".. je vais à la consultation de routine des 12 semaines et on n'entend pas le coeur du bb, l'obstètre me tire littéralement par le bras jusqu'en salle d'écographie et là le monde me tombe dessus. Personne ne s'adresse à moi directement, j'entends surtout que l'embryon ne s'est pas développé au-delà des 8 semaines et qu'il était urgent de passer au bloc ce jour même pour m'enlever "ça".... Oui, parce que d'un coup plus personne me dit plus bébé, mais "ça", "des tissus", "du contenu", qu'il fallait vite m'en débarrasser pour ne pas mettre ma vie en danger. On passe du rêve au cauchemar en quelques secondes. Je n'ai eu aucun signe précurseur ou peut-être juste un trop gros ventre pour 12 semaines. Le chirurgien m'a effectivement dit que j'avais beaucoup de contenu et qu'il a fallu rallonger le temps de l'anesthésie d'une demi-heure, je ne lui en veux pas, il a été le plus sympa de tous. Au milieux de ce caos une pensée me hante, j'ai passé plus de 3 semaines a caresser um ventre déjà tombeau de mon embryon mort mon fils de 4 ans tenait à le masser tous les jours avec de la crème et lui faire des bisous. Aucune femme ne devrait passer par là, ça m'a changée pour toujours et déclenché des problèmes psychiatriques dont je me serais bien passée. En tant qu'infirmière ça m'a fait repenser mon vocabulaire face à des situations traumatizantes, mes atitudes aussi. Quand je pense qu'on m'a placée dans la même qu'une mamam déjà en travail, j'ai pas supporté, je suis allé attendre mon tour pour le bloc em salle d'attente. Bon courage à toutes 😓🙏

  • Yéléna P.
    16/06/2021 17:49

    Bienvenu dans mon monde 😔 et merci d'avoir fait cette vidéo ❤ car pour beaucoup de femmes c'est trop facile et c'est rien sauf que non...

  • Valerie F.
    16/06/2021 14:41

    c'est une blessure dans notre chair...

  • Valerie F.
    16/06/2021 14:40

    Moi j'ai gardé l'échographie pour être sûre qu'il a bien existé ce bébé, qui va se souvenir de lui sinon...et si peu de

  • Maà R.
    16/06/2021 11:00

    Jai fais une fausse couche le 1 juin 2020 donc pendant le confinement sauf que la dame ma dit que le bebe est la mais il etait mort dans mon ventre et que je les garder 1 mois car mon esprit voulait pas expluser se bébé donc je suis envoyer au urgence sauf qu'on me programme une intervention sauf que lon ma pas expliquer que enfaîte notre cerveau tant quil ait l'information que se bebe nest plus viable que notre corps pouvait expulser donc je suis rentrer chez moi vide car ce bébé on l'imagine donc jetait enceinte entre 16 et 20 semaine et le bebe sait arrêter entre 8 et 10 semaines sauf que quand je suis rentrer je perdais des choses du coup jai pas calculer que jetais entrain de expluser mais dans la nuit je me suis reveiller avec des douleurs horribles perte de sang pis je les perdu et jai appeler les pompiers car je fesais une hemorragie cetait trausmatisans pour moi car voir tout ce sang ces douleurs horribles et se sentir vide a linterieur sa etait tres dure mais la je suis enceinte mais du a a la perte du bébé jai tout le temps peur de perdre ce bébé et tant quelle ne sera pas la cette peur fait partie de mon quotidiens malheureusement cest un trausmatisme

  • Hakima A.
    16/06/2021 09:55

    Le souci que j'ai eu quand j'ai fais une GEU ( grosse extra utérine ) j'ai fais le test urinaire, puis le test sanguin et c'était positif, je décide d'aller voir une gynécologue et à ma surprise je tombe sur une gynéco âgée, antipathique avec un visage serré qui me fait une échographie vite fait et me dit " vous n'êtes pas enceinte " là je lui montre mes tests et elle ne voulait même pas les regarder me disant non madame il n ya pas de grosse 😓 j'ai quitté le cabinet en larmes sentant l'humiliation. Sur mon chemin je repère 1 autre cabinet je rentre et là je trouve une gynéco qui m'a tout de suite mise à l'aise ,sans rien lui raconter de mon expérience elle m'a fait 1 écho et m'a dit que dans mon utérus il n'y avait rien donc on va explorer ailleurs ! Elle faisait son travail en répondant à toutes mes questions et là le diagnostic tombe " madame vous avez une GEU " et elle m'a bien expliqué ce que c'est et que ça peut être très dangereux et que je devais me faire opérer le plus urgent possible 😔

  • Angelique R.
    16/06/2021 09:24

    Je vous comprends car moi même j ai fait deux fausse couche en 8 mois de temps et ces très dur pour nous car on se project et le malheur arrive bon courage à vous 🙏🙏🙏😥😥😥

  • Ayouub E.
    16/06/2021 05:40

    La vie a toujours été ainsi depuis le début jusqu'à maintenant, qu espérons nous, du changement, c'est entrain d'empirer

  • Yoko K.
    16/06/2021 05:38

    Je suis infirmière la relation d'aide est le cœur du métier de soignant. Hélas trop nombreux sont ceux qui se réfugient dans le côté technique pensant soigner alors qu'il est primordiale d'accompagner et de rassurer. Merci beaucoup pour ce témoignage .

  • Teresa G.
    16/06/2021 05:12

    Discours très touchant

  • Sandy C.
    16/06/2021 05:11

    Mais tellement! Et c'est beaucoup trop tabou malheureusement. Entre les commentaires du personnel soignant et la gêne de l'entourage, ça crée un sentiment de malaise ou on fini presque par se sentir honteuse voir coupable d'avoir fait une "fausse couche", quel terme horrible pour dire qu'on à perdu un bébé. Alors oui ça fait mal, c'est triste et j'aurais bien aimé être mieux entourée quand j'ai vécu ça, pour vivre ce deuil accompagnée. Mais ce petit être n'a pas vécu, les gens ne l'on pas connu. Alors j'imagine que c'est difficile pour eux de comprendre qu'on doit faire le deuil de quelqu'un avec qui ils n'ont rien partagé, qui n'a pas existé. Mais la douleur morale de la femme qui s'est projetée avec ce bébé, et qui a vécu cette perte, est bien réelle, elle. Et je ne parle même pas de la douleur physique... Courage aux femmes qui ont vécu ça!!!