retour

Charlène alias "Kangouroo Girl" raconte son quotidien

À 25 ans, Charlène doit vivre en permanence avec une poche qui recueille ses selles, suite à une erreur médicale. Elle raconte comment elle tente de surmonter les difficultés de son quotidien.

Charlène, 25 ans, atteinte du syndrome du grêle court

Connue sur Instagram sous le nom Kangouroo Girl, Charlène, 25 ans, doit vivre en permanence avec une poche qui recueille ses selles, suite à une erreur médicale. Elle raconte comment elle tente de surmonter les difficultés de son quotidien.

« Un jour, j'ai eu le déclic de me dire que cette poche qui était là sur mon ventre, elle me sauvait la vie tous les jours et qu'il fallait que j'apprenne à l'aimer tout simplement » lance Charlène. Âgée de 25 ans, elle doit vivre avec une stomie, une poche qui recueille ses selles. Son corps absorbe seulement 20 % de ce qu’elle boit et ce qu’elle mange : tout repars directement dans sa poche. « Donc je suis hyperphage, je mange comme trois garçons réunis et je bois beaucoup pour compenser justement ce manque » explique Charlène, connue sur Instagram sous le nom Kangouroo Girl.

Charlène a le syndrome du grêle court : elle n’a plus de côlon, l’organe qui solidifie les selles. Elle a décidé de parler de son syndrome sur les réseaux sociaux via le compte « Kangouroo Girl ». Son amie Natacha l'aide en prenant des photos d'elle. « En France, on est plus de 80 000 stomisés. Il y en a énormément qui sont dans l’ombre, comme moi je l'étais au début, et aujourd'hui, j'ai l'impression d'être le porte-parole d'une communauté en silence » raconte Charlène.

Des soins quotidiens et l’impossibilité de travailler

Pour rendre sa vie plus agréable, elle a fait customiser ses poches avec une couturière. Mais son quotidien est très contraignant… Elle doit changer sa poche plus de 50 fois par jour, mais aussi faire une perfusion tous les jours, de 17 heures le soir à 9 heures le lendemain, pour être correctement nourrie et hydratée. Au début, une infirmière vient la voir 3 fois par semaine pour faire ses soins à Charlène. Elle décide finalement de faire un stage pour pouvoir se perfuser toute seule.

Charlène, ou Kangouroo Girl, ne peux pas non plus travailler : « 15 heures sur 24, ça laisse peu de liberté et je suis très vite fatiguée » explique la jeune femme. Cela fait 6 ans que Charlène vit ainsi. À l'âge de 13 ans, elle est diagnostiquée d'une rectocolite hémorragique, une maladie intestinale chronique. De 13 à 19 ans, elle essaye divers traitements, mais aucun n’a fonctionné. À 18 ans, Charlène recourt à la chirurgie, mais l’opération se passe mal et le chirurgien coupe la mauvaise artère. « Malgré tout ça, j'arrive à sortir, à voir mes amis, à essayer d'organiser plein de petites sorties sympas. Voilà, avec de l'organisation, encore une fois, tout est possible » lance Kangouroo Girl.

10/03/2019 09:07
  • 9.7M
  • 9.6K

5456 commentaires

  • Gilbert N.
    10/09/2020 20:38

    Bel optimisme. Merci pour cette leçon de vie. 👍

  • Djamal L.
    28/08/2020 16:12

    Bravo et courage vous été très forte pour géré votre vie. une leçon de vie que dieu vous protège

  • Myriam N.
    28/08/2020 16:09

    Merci pour se reportage ! Il lui faut beaucoup de courage et pour en parler et surtout pour le supporter ! Bravo pour cette merveilleuse leçon de vie ❤️🌹🥰🍀☘️

  • Yusuke H.
    28/08/2020 08:55

    Dans la vie quand tu à des amies pour qui tu es importante la maladie n'a pas d'importance mais quand tu est seul dans la solitude extrême ben même en bonne santé vivre seul surtout quand c'est pas un choix ben c'est pas une vie.

  • Ahamada A.
    27/08/2020 17:30

    Que Dieu te protège amine 🤲

  • Louisette V.
    27/08/2020 08:59

    Quelle contrainte certes, mais cela sauve des vies. Ma Maman et mon neveu en ont eu une et cela leur a prolongé la vie quelque temps.

  • Arnaud G.
    26/08/2020 11:11

    a côté le colon irritable c’est rien...

  • Rosa-Salvatrice S.
    26/08/2020 08:49

    C'est tout à fait ça c'est très contraignant

  • Marie-france G.
    26/08/2020 05:56

    Ces pauvres gosses choqués pour une paire de seins mais pas choqués par la violence, le sexe sur internet et toutes videos minutes de télé réalité débile. 😱🤔

  • Mami N.
    25/08/2020 20:18

    quel courage

  • Christiane T.
    25/08/2020 16:32

    Je sais ce que vous ressentez j en ai eu une pendant trois ans c est un grand chirurgien de Paris qui m à rattaché mais je ne mange pas tout ce que je veux 👋👋👋👋

  • Fado K.
    25/08/2020 15:28

    Bravo ma chérie pour ton énorme courage

  • Yas Y.
    25/08/2020 10:43

    Une belle leçon de vie Bravo pour votre courage , vous êtes une grande battante.Respect. Je te souhaites le meilleur dans ta vie.

  • Lydie D.
    25/08/2020 09:19

    Bonjour moi je suis stomisé maintenant depuis 1 ans et cela pour toujours jai 32 ans et tout comme toi c'est avec force que j'accepte ça tout les jours. Bon courage à toi et merci dans parler

  • Jacqueline F.
    25/08/2020 08:03

    Jolie jeune fille et très courageuse vous êtes un exemple pour les personnes qui se plaignent pour de petits aléas de la vie.Je vous admir. Bravo et continuez comme cela malgré que ce ne doit pas être facile

  • Chantou J.
    25/08/2020 06:06

    Très très courageuse, bravo a vous, mais le chirurgien devrait changer de métier, j'espère qu'il ne pratique plus.

  • Josiane B.
    25/08/2020 05:20

    Très touchée par votre témoignage. Vous êtes belle et courageuse. Bon courage à vous !!! Gros bisous.

  • Diane A.
    24/08/2020 22:48

    Me semble que la poche est plus petite que ça , vu à l’hôpital! Quel courage que vous avez!

  • Abdoul-Baki I.
    24/08/2020 22:37

    Courage

  • Anis A.
    24/08/2020 21:54

    Putains quand je vois cette femme comment elle arrive à profiter de la vie malgré problème de santé grave je lui souhaite une très bonne chance et beaucoup de courage

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.