retour

Charlène alias "Kangouroo Girl" raconte son quotidien

À 25 ans, Charlène doit vivre en permanence avec une poche qui recueille ses selles, suite à une erreur médicale. Elle raconte comment elle tente de surmonter les difficultés de son quotidien.

Charlène, 25 ans, atteinte du syndrome du grêle court

Connue sur Instagram sous le nom Kangouroo Girl, Charlène, 25 ans, doit vivre en permanence avec une poche qui recueille ses selles, suite à une erreur médicale. Elle raconte comment elle tente de surmonter les difficultés de son quotidien.

« Un jour, j'ai eu le déclic de me dire que cette poche qui était là sur mon ventre, elle me sauvait la vie tous les jours et qu'il fallait que j'apprenne à l'aimer tout simplement » lance Charlène. Âgée de 25 ans, elle doit vivre avec une stomie, une poche qui recueille ses selles. Son corps absorbe seulement 20 % de ce qu’elle boit et ce qu’elle mange : tout repars directement dans sa poche. « Donc je suis hyperphage, je mange comme trois garçons réunis et je bois beaucoup pour compenser justement ce manque » explique Charlène, connue sur Instagram sous le nom Kangouroo Girl.

Charlène a le syndrome du grêle court : elle n’a plus de côlon, l’organe qui solidifie les selles. Elle a décidé de parler de son syndrome sur les réseaux sociaux via le compte « Kangouroo Girl ». Son amie Natacha l'aide en prenant des photos d'elle. « En France, on est plus de 80 000 stomisés. Il y en a énormément qui sont dans l’ombre, comme moi je l'étais au début, et aujourd'hui, j'ai l'impression d'être le porte-parole d'une communauté en silence » raconte Charlène.

Des soins quotidiens et l’impossibilité de travailler

Pour rendre sa vie plus agréable, elle a fait customiser ses poches avec une couturière. Mais son quotidien est très contraignant… Elle doit changer sa poche plus de 50 fois par jour, mais aussi faire une perfusion tous les jours, de 17 heures le soir à 9 heures le lendemain, pour être correctement nourrie et hydratée. Au début, une infirmière vient la voir 3 fois par semaine pour faire ses soins à Charlène. Elle décide finalement de faire un stage pour pouvoir se perfuser toute seule.

Charlène, ou Kangouroo Girl, ne peux pas non plus travailler : « 15 heures sur 24, ça laisse peu de liberté et je suis très vite fatiguée » explique la jeune femme. Cela fait 6 ans que Charlène vit ainsi. À l'âge de 13 ans, elle est diagnostiquée d'une rectocolite hémorragique, une maladie intestinale chronique. De 13 à 19 ans, elle essaye divers traitements, mais aucun n’a fonctionné. À 18 ans, Charlène recourt à la chirurgie, mais l’opération se passe mal et le chirurgien coupe la mauvaise artère. « Malgré tout ça, j'arrive à sortir, à voir mes amis, à essayer d'organiser plein de petites sorties sympas. Voilà, avec de l'organisation, encore une fois, tout est possible » lance Kangouroo Girl.

10/03/2019 09:07
  • 9.3m
  • 9.6k

5424 commentaires

  • Djamal L.
    28/08/2020 16:12

    Bravo et courage vous été très forte pour géré votre vie. une leçon de vie que dieu vous protège

  • Myriam N.
    28/08/2020 16:09

    Merci pour se reportage ! Il lui faut beaucoup de courage et pour en parler et surtout pour le supporter ! Bravo pour cette merveilleuse leçon de vie ❤️🌹🥰🍀☘️

  • Yusuke H.
    28/08/2020 08:55

    Dans la vie quand tu à des amies pour qui tu es importante la maladie n'a pas d'importance mais quand tu est seul dans la solitude extrême ben même en bonne santé vivre seul surtout quand c'est pas un choix ben c'est pas une vie.

  • Ahamada A.
    27/08/2020 17:30

    Que Dieu te protège amine 🤲

  • Arnaud G.
    26/08/2020 11:11

    a côté le colon irritable c’est rien...

  • Marie-france G.
    26/08/2020 05:56

    Ces pauvres gosses choqués pour une paire de seins mais pas choqués par la violence, le sexe sur internet et toutes videos minutes de télé réalité débile. 😱🤔

  • Mathilo L.
    24/08/2020 14:13

    On relativise vite le moindre bobo... Bravo à cette jeune fille. ❤️

  • Carine D.
    24/08/2020 08:06

    En septembre 2019, on n’as constater un cancer de la vessie à mon époux. Et son rein droit ne fonctionnait pas bien du tout. Le 19 novembre, l’opération qui a duré 6heures. On lui a enlever complètement sa vessie, son appendicite et sa prostate. Maintenant, il vie avec une stomie urinaire. Mais malheureusement, il ne peux plus travailler comme terrassier. Il n’a que 52 ans.

  • Mcla D.
    24/08/2020 07:56

    tu as vu c’est comme papy sauf que là c’est les sels dans la poche et lui l’urine

  • Giovanni S.
    24/08/2020 06:19

    Respect pour cette jeune fille

  • Pascale H.
    24/08/2020 00:12

    J'ai été dans ce cas 2 ans, aujourd'hui, avec une opération, seconde chance. Je croise les doigts !

  • Jango J.
    23/08/2020 21:42

    Chaud ce truc, la pauvre courage à toi ma belle.

  • Bernie C.
    23/08/2020 21:42

    what we need :P

  • Pina F.
    23/08/2020 19:46

    Il fallait absolument en parler... Vous êtes jeune et la vie continue vous avez surmonter votre problème bonne route

  • Elena B.
    23/08/2020 18:18

    Elle est franchement dégoutant ! Détermination ? Dégueux ! Et les personnes qu' admirent ça ne savent pas de quoi ils parlent ! Non et non ont ne sorte pas avec sa poche en exhibition ! Il y a des maillots de bain pour pouvoir la cacher ! C'est un respect pour soi et pour les autres ! Vous allez à faire caca devant tout le monde a la plage ? Vous mettez votre anus au publique ??? Pour elle est pareil !!!! Et avant de me lapider sachez que j'ai vécu avec un cancer et une poche et je sais de quoi je parle ! Les bonnes personnes qui disent bravo ne savent rien ! Non étaler sa merde au public c'est malsain !

  • Khadidja K.
    23/08/2020 16:49

    Merci beaucoup pour cette vidéo vous êtes admirable et courageuse , un grand bravo à vous !👏👏🙏👼🌾❤️😘

  • Robert C.
    23/08/2020 00:57

    Vous êtes formidable ma petite dame vous remettez et donnez la force à toute personne portant aune maladie de ne plus baisser les bras. Merci 🙏 continuez car vous êtes une battante. Bravo.

  • Jojo B.
    22/08/2020 14:58

    Quel courage 👏🏻👏🏻👏🏻

  • Annie B.
    22/08/2020 05:51

    Courage Charlene.. Après des mois de douleurs grâce au petscan on m à découvert un cancer étaler en haut du colon.. Trop tard.. Pour moi.. Je vous fais plein de bisous.. Le sourire et l espoir toujours...

  • Mireille B.
    21/08/2020 18:01

    Bravo vraiment mon frère a vécu ça aussi on souffrait en même temps que lui mais la chance lui a sourit qu’on a pu fermer la partie qui était ouverte il ne lui reste que des cicatrices

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.