Elle a choisi de ne pas avoir d'enfant pour préserver la planète

"J'ai décidé de ne pas d'avoir d'enfant pour préserver le futur de notre planète." Ce choix, Leilani Münter l'a fait il y a 25 ans. Aujourd'hui, face aux crises environnementales, elle est plus que jamais convaincue d'avoir pris la bonne décision.

Elle a choisi de ne pas avoir d'enfant pour préserver la planète

« J'ai décidé de ne pas d'avoir d'enfant pour préserver le futur de notre planète. » Ce choix, Leilani Münter l'a fait il y a 25 ans. Aujourd'hui, face aux crises environnementales, elle est plus que jamais convaincue d'avoir pris la bonne décision.

Aujourd'hui, face aux crises environnementales, certaines personnes refusent d'avoir des enfants. Leilani Münter, ancienne pilote automobile a fait ce choix « pour préserver le futur de notre planète et de toutes les espèces qui y vivent ». Alors âgée d’une vingtaine d’années, Leilani Münter étudie la biologie à l'université de Californie à San Diego. Un jour, durant un cours de biochimie, son professeur leur présente un film sur la démographie humaine. « Je n'avais jamais réfléchi à ce problème avant ; je me souviens avoir été totalement dévastée par ce que j'ai appris. Ce jour-là, j'ai décidé que je ne contribuerais pas à augmenter la population humaine sur Terre » explique Leilani Münter.

Au cours des 25 années suivantes, de nombreuses personnes disent à Leilani Münter qu’elle finira par changer d'avis. Aujourd'hui, Leilani Münter est âgée de 45 ans. Elle n’a pas changé d'avis et assure être « encore plus convaincue d'avoir pris la bonne décision ».

Depuis 1974, son année de naissance, la population humaine mondiale a quasiment doublé. « Et à cause de l'impact humain sur la planète, nous sommes actuellement en train de pousser les espèces au bord de l'extinction, à une vitesse environ 1000 fois plus rapide que le taux naturel » alerte Leilani Münter.

Nous vivons actuellement la 6ème extinction de masse, une ère appelée l'anthropocène, ce que l'on peut traduire par « l'âge des Hommes ». « C'est une période où notre impact sur la planète est tellement important que nous modifions jusqu'aux couches sédimentaires » ajoute Leilani Münter. Alors, pour sauver la planète et sa biodiversité, « nous n'avons pas d'autre choix que d'aborder le problème de la surpopulation humaine, parce que c'est la pierre angulaire derrière chaque problème environnemental auquel nous faisons face » estime Leilani Münter.

Selon une étude, renoncer à avoir un enfant serait l'action individuelle la plus efficace pour un habitant d'un pays développé afin de réduire son empreinte carbone. Bien plus efficace que de renoncer à un vol transatlantique, d’abandonner sa voiture à essence ou encore devenir végétarien. « Toutes ces choses sont géniales, mais soyons réalistes, il est impossible pour un être humain de vivre sur cette planète sans avoir une empreinte carbone et engendrer de la pollution » ajoute Leilani Münter.

Pour Leilani Münter, ancienne pilote automobile, la solution la plus efficace est donc d’avoir moins, voies pas du tout d’enfant. « Si vous avez vraiment envie d'être parents, il y a 153 millions d'enfants orphelins dans le monde qui sont déjà là et qui ont besoin d'un foyer » lance Leilani Münter.

« Je pense que pendant des générations, on attendait de vous que vous ayez des enfants, ça faisait partie du processus de la vie (…) il a fallu que la société s'ajuste pour accepter que cela pouvait être une option valable, mais aussi l'option à privilégier si l'on prend en compte ce que l'humanité doit affronter » estime Leilani Münter.

avatar
Brut.
10 juin 2019 07:50