retour

Interview Brut : Léa Moret, 23 ans, atteinte de la mucoviscidose

"Je suis en vie, quoi ! J'ai de la chance, et se rappeler de ça, c'est génial !" Léa Moret a 23 ans et elle est atteinte de la mucoviscidose. Aujourd'hui, elle souhaite partager son expérience et montrer que l'on peut "vivre normalement avec cette maladie".

Interview Brut : Léa Moret, 23 ans, atteinte de la mucoviscidose

« Je suis en vie, quoi ! J'ai de la chance, et se rappeler de ça, c'est génial ! » Léa Moret a 23 ans et elle est atteinte de la mucoviscidose. Aujourd'hui, elle souhaite partager son expérience et montrer que l'on peut vivre normalement avec cette maladie.

« De se rendre compte qu’on va mourir et d’être conscient de sa mort et de se poser ces questions existentielles, c’est assez exceptionnel parce que ça te permet de savoir à tout moment de ta vie que tu es en vie. » Léa Moret a 23 ans. Elle est atteinte de mucoviscidose, une maladie génétique qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif.   Aujourd’hui, l’espérance de vie des patients atteints de mucoviscidose est d’environ 50 ans. « J’ai un traitement quotidien à faire et j’ai de temps en temps des hospitalisations (…) Donc, assez, concrètement, ma vie n’est pas très différente. Je fais du sport, je cours aussi vite que ma sœur ou que ma meilleure amie. Je voyage, je fais tout ce que fait une personne normale, ou plus peut-être, parfois » lance Léa Moret, 23 ans, atteinte de mucoviscidose.

Un grand voyage et un documentaire

Avec son amie Camille Shooshani, elles ont réalisé le documentaire « Léa & I ». « J’avais envie de partager ma vie et mon expérience pour les enfants malades plus jeunes que moi et les parents d’enfants malades plus jeunes que moi, afin qu’ils puissent juste voir quelqu’un de mon âge qui va bien et qui vit normalement avec cette maladie » explique Léa Moret. Leur voyage les a conduites au Mexique, au Pérou, au Chili. 

Au Pérou, aux côtés de chamans, elles ont expérimenté l’ayahuasca, une plante hallucinogène. Cette expérience lui a permis de mieux accepter sa maladie. « C’est fascinant, comme magique, comme ça peut être terrifiant et souvent très douloureux. Mais ça t’emmène dans les tunnels de tes peurs, de tes blessures afin que tu puisses les voir et une fois que tu les as vus, tu les acceptes et du coup ces blocages s’en vont, disparaissent » raconte Léa Moret, atteinte de mucoviscidose.

Depuis son enfance, sa vie avec la mucoviscidose a amené Léa Moret à se poser des questions existentielles « assez intenses ». « Quand tu as 3 ans et que tu vas à l’hôpital et que tu dois faire des traitements, quelque part dans ton corps et dans ton esprit, tu comprends qu’il y a quelque chose qui est différent pour toi que pour les autres » raconte Léa Moret.

Vivre normalement, malgré sa différence

En plus de se sentir différente, Léa Moret a un rapport à la mort différent des autres jeunes de son âge : « Tu sais très bien, très vite, quand tu as cette maladie, que la mort, c’est quelque chose qui est proche de toi ». Cette prise de conscience précoce est, pour Léa Moret, « très étrange et ça te donne parfois un sentiment de solitude qui est assez vertigineux. »

Malgré la mucoviscidose, Léa Moret a toujours voulu vivre normalement et « avoir l’air normale » : « J’ai jamais parlé de ma maladie, j’étais toujours très forte, je voulais toujours faire plus, aller plus loin, plus vite, plus fort que les autres ». Une mentalité qui l’a poussé à faire « plein de trucs ». Dont ce voyage en Amérique, qui lui a aussi ouvert les yeux sur son enfance : « J’ai compris que dans mon enfance et dans la manière dont je me sentais tous les jours, il y avait des moments c’était très difficile » déclare Léa Moret.   « Ça me permet de vivre de manière plus vraie (…) maintenant, je sais que je peux en parler, (…) je sais que ce n’est pas parce que je dis que ça va pas que ça veut dire que je vais être considérée comme malade ou comme faible. (…) Je suis en vie, quoi ! J’ai de la chance et de se rappeler de ça, c’est génial ! Tu vois, ça te permet de faire tout ce que tu veux. » conclut Léa Moret, atteinte de mucoviscidose.

02/08/2019 06:23mise à jour : 02/08/2019 08:16
  • 496.9k
  • 90

69 commentaires

  • Philippe D.
    17/10/2019 21:12

    Puissant, intelligent, élégant(e). 🙂👍😘

  • Manon B.
    07/08/2019 10:14

    J'ESPÈRE qu'il vont vite trouver Vous êtes émouvante et pleine de vitalité. Perdez pas confiance Je vous aime

  • Fanny G.
    06/08/2019 12:49

    Oui.... parcequ'elle a la chance d'avoir une forme de la mucoviscidose pas virulente, contrairement à beaucoup. La muco , hormis le fait qu'elle a bien failli m'emporter de nombreuses fois, a décimé les 4/5 ème de mes potes de galère. Je ne dois mon salut qu'à mon donneur qui m' a légué ses poumons. 17 ans de nouvelle vie qu'il m'a offert . 💜

  • Marlene G.
    05/08/2019 18:04

    garde le moral bravo courage

  • Antoine P.
    04/08/2019 19:56

    Force de caractère exceptionnel 👍🏾 Big up et force à toi jeune fille 👊🏽👊🏽👊🏽

  • Claudine G.
    04/08/2019 19:18

    Bravo tu as bien fait de faire passer ce message ta force intérieure je suis certaine t aidera au maximum pour avancer dans la vie

  • Lamd T.
    04/08/2019 13:44

    Je te comprend ma fille as aussi cette maladie,c'est une maladie qui es dure as vivre avec ,surtout pour les parents .les traitement .le kine .les rdv a l'hôpital. Il faut pas oublier de tout dire aussi il y en as plusieurs muco .

  • William d.
    04/08/2019 05:55

    Merci !!!

  • Vive S.
    03/08/2019 20:53

    Vivre avec douleur

  • Emma L.
    03/08/2019 10:50

    !!! C’est pas ça dont tu parlais ??

  • Mikeule H.
    03/08/2019 09:54

    Bravo

  • Maud C.
    03/08/2019 07:39

    Que tu es courageuse. Profitez de la vie ce n'est que du bonheur. Réaliser ses rêves surtout lorsqu'on est magnifique il faut le faire et profiter. Courage ma belle. Profite 😘😘

  • Evelyne L.
    03/08/2019 06:40

    fatigant ces témoignages égocentriques

  • Selena B.
    03/08/2019 03:38

    To everyone out there who are negatively commenting remember you are talking about a great woman who is speaking out and trying to make a difference. Yes it sucks that everyone can’t live the same as her but it doesn’t make what she’s going through any less hard. This is a coming of age story, an acceptance story. She’s trying to raise awareness for an illness that isn’t nearly talked about enough. She’s not saying everyone with CF should go away and smoke and do whatever she’s doing. She’s just saying she would rather live a short life on her terms instead than a long one on someone else’s. It’s a success story and I don’t know about everyone else but I think the world needs more of those.

  • Thomas C.
    02/08/2019 21:27

    Venez nous rejoindre dans notre combat!

  • Abderazak G.
    02/08/2019 21:27

    Que VIVENT SCIENCES ET TECHNOLOGIES

  • Zaina E.
    02/08/2019 20:14

    ♥️😇♥️😇♥️😇♥️😇😇♥️♥️🌹😇♥️😇♥️😇🌈

  • Noémie N.
    02/08/2019 19:51

    Super témoignage ! Allez voir le projet de Alexandra atteinte de mucoviscidose qui croque aussi la vie comme personne et souhaite sensibiliser au don d'organes !

  • Christine M.
    02/08/2019 17:47

    tiens bon,ma fille,tu es généreuse,positive,bonne soirée

  • Paradis B.
    02/08/2019 16:11

    bravo pour votre témoignage