retour

Les Big Pharma, ces laboratoires pharmaceutiques tout puissants

"Certains laboratoires pharmaceutiques sont plus puissants que des États" Lobbying, marketing, dissimulations... Pour défendre leurs intérêts, certains géants de l'industrie pharmaceutique sont prêts à tout. Le documentaire "Big Pharma, labos tout-puissants" à voir le 15 septembre à 20h50 sur ARTE.

C’est quoi, les Big Pharma ?

Lobbying, marketing, dissimulations… Arte et Premières Lignes ont enquêté sur les pratiques des géants de l'industrie pharmaceutique pour le documentaire « Big Pharma, labos tout-puissants ».

« Dans la santé, le niveau des prix a peu d’effets sur la demande. J’aurais pu augmenter le prix et faire encore plus de profits, ce qui est mon objectif principal. Nous vivons dans une société capitaliste avec des règles capitalistes et ce que veulent mes investisseurs, c’est que je fasse un maximum de profits. Pas que je fasse un minimum, ni la moitié, ni 70 % : ils veulent 100 % de profits. »

L’auteur de ces propos polémiques, c’est Martin Shkreli, un ancien financier responsable de la hausse de 5.000 % du prix du Daraprim, un médicament utilisé contre le paludisme et une infection causée par le VIH. Aujourd’hui emprisonné, il est devenu le symbole de la financiarisation de l’industrie pharmaceutique.

« C’est un peu les Gafam de l’industrie pharmaceutique »

Luc Hermann, co-réalisateur du documentaire Big Pharma, labos tout-puissants, a enquêté pendant un an sur les plus grands laboratoires pharmaceutiques qu’on appelle les Big Pharma. « C’est un peu les Gafam de l’industrie pharmaceutique. Ce sont 10, 15 des plus gros laboratoires pharmaceutiques mondiaux, présents sur l’ensemble du marché du médicament. Ils contrôlent et vendent la majorité des médicaments que nous consommons. »

Ces laboratoires dépensent d’importantes sommes en marketing et en lobbying. « Certains sont plus puissants que des États, c’est-à-dire qu’ils ont une capacité de lobbying, un pouvoir financier énorme pour dicter aux différents ministères de la Santé, en Europe ou aux États-Unis, le prix des médicaments, quels médicaments rembourser et dans une course effrénée au profit pour devenir le plus gros laboratoire », affirme le journaliste.

Certains géants de l’industrie pharmaceutique sont accusés d’avoir caché des résultats de leurs essais cliniques. C’est le cas du laboratoire français Sanofi, accusé d’avoir tardé à informer les patients des effets secondaires de l’un de ses médicaments phares : la Dépakine.

« Il y a une forme de cynisme chez les laboratoires pharmaceutiques »

Très efficace contre l’épilepsie, ce médicament est aussi très dangereux pour les femmes enceintes. « Il y a une forme de cynisme chez les laboratoires pharmaceutiques qui cachent, pas tous, certains, les effets secondaires de leurs médicaments. Lorsqu’un laboratoire pharmaceutique a un médicament qui se vend dans le monde entier, c’est très délicat d’annoncer qu’il a un problème. Pour des raisons mercantiles, le laboratoire sait qu’il a un peu d’avance sur ses concurrents sur un médicament, il va essayer d’en vendre le plus possible », analyse Luc Hermann.

C’est le cas de Sanofi, qui savait, assez rapidement, que son médicament était dangereux, affirme-t-il. « Leur défense, devant notre caméra, c’est qu’ils ont informé les autorités de santé. On a vu les courriers : ils ont mal informé les autorités de santé, avec des phrases très alambiquées, extrêmement techniques. La responsabilité du laboratoire, c’est de dire : “Attention, mon médicament a un problème.” Et il faut l’écrire en énorme, il faut même faire une conférence de presse, il faut prévenir les patients. »

13/09/2020 10:25
  • 818.8k
  • 626

413 commentaires

  • Ribiz L.
    19 heures

    voici une investigation plus précise !!! sur l'état profond à propos des lobby... https://www.youtube.com/watch?v=5FWnQWgUyIs&feature=share&fbclid=IwAR06KrWoOyfNJpuHPX71mBuhWF5lw94JD5W_AydXBWo2Ru8ydm-9pHXx_QI

  • Yannick l.
    2 jours

    Vous voyez les cons sont parmi nous, béhh moutons peureux vous avez peur d'eux

  • Aurelien E.
    3 jours

    Sa tête semble anormalement grosse

  • Danielle G.
    3 jours

    Cet homme est en prison pour fraude mais pas par ce qu’il a fait bondir le prix d’un médicament contre le paludisme de 14 à 700 euros 🤮voilà le capitalisme en route pour tuer les personnes devant être soignées à vie et qui ne pourront pas acheter les médicaments tels que les diabétiques les personnes sous lévothyrox sous chimio etc.....

  • Thierry D.
    4 jours

    Merci 🙏

  • Clovis D.
    4 jours

    Fils dé pûtes

  • Michel C.
    5 jours

    Je vous conseille de rester en bonne santé de boire des tisanes à base de plantes et d avoir une bonne alimentation pour ne jamais avoir affaire a ces touts puissants bigs pharmas

  • Christelle P.
    5 jours

    Suite à la diffusion de ce reportage que pensez vous du traitement de la DMLA? Ça ne vous fait pas penser à un autre traitement?

  • Kamel B.
    6 jours

    Le profit avant la santé 😱

  • Dominic B.
    6 jours

    Criss de crotté

  • William M.
    7 jours

    Un médicament peut couter plusieurs milliarda de dollars à développer. Alors oui, ces entreprises doivent ensuite le rentabiliser, c'est la base même de l'économie. Le but de toute entreprise est de gagner de l'argent. Les gens sont prêts à payer cher pour avoir des iphones, télés 120cm... mais trouvent anormal de payer pour se soigner... Pour ce qui est de cacher les effets secondaires c'est en effet inadmissible et totalement condamnable.

  • Sylvain H.
    7 jours

    Proof that capitalism systems needs socialism to work for the people.

  • Claude A.
    7 jours

    Mortecouille, Ça puire, mais je savois ben que c’étoit des fripouilles!

  • Kamel B.
    7 jours

    Si des scientifiques au sommet de la connaissance scientifiques sont complices d'une application dangereuse de cette science,alors qui sauvera nos pauvres personne si ce n'est de se remettre à dieu.

  • Manṣwr G.
    7 jours

    Pour qu'il y ai corrupteur il faut des corrompus... Les élus ne représentent plus, dans l'esprit, les intérêtsdes populations depuis bien longtemps...

  • Kate S.
    18/09/2020 16:41

    encore un gentil financier

  • Baptiste F.
    18/09/2020 12:42

    who are you ???

  • Pat M.
    17/09/2020 23:00

    Et quand même les politiques sont achetés par les pharmas on fait comment ?

  • Manuel C.
    17/09/2020 21:55

    Ceux qui aiment le capitalisme devraient se réjouir de voir les capitalistes les exploiter. Ceux qui n'aiment pas cette exploitation devraient voter pour des partis non-capitalistes.

  • Dahlia D.
    17/09/2020 21:52

    Tu est vrai conono

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.