retour

Les règles dans la publicité : 60 ans de tabou

En France, il a fallu attendre 2018 avant de voir du sang de couleur rouge dans les publicités pour les protections périodiques. Retour sur 60 ans de tabou.

Les règles en publicité, toute une histoire

Pendant longtemps, le sang des règles a été bleu, mais seulement dans les publicités pour protections périodiques.

Les règles sont un vrai tabou et les publicités en sont le reflet. Dans les publicités pour protections périodiques, la couleur du sang est presque toujours bleue. De toute évidence, cette représentation n’est pas fidèle à la réalité.

Un choix opéré pour ne pas choquer les téléspectateurs. « La publicité est là pour vendre des produits, donc elle va vendre du rêve, elle va vendre du bonheur », explique Claire Blandin, professeure de sciences de l’information et de la communication.

La censure

Dans les années 1960, les publicités sur les protections périodiques sont carrément prohibées à la télévision américaine. L’interdiction est finalement levée en 1972, mais le mot « règles » n’est jamais prononcé. On l’entend pour la première fois en 1992, dans une publicité télévisée avec Courteney Cox pour la marque Tampax. Quant à la France, à la même période, les protections périodiques ne sont jamais montrées dans les publicités.

« On ne voit que des femmes dans la vie quotidienne ou alors sur une plage en train de courir. Donc les règles sont présentées comme un moment de libération. Les publicités de Nana sont dans les premières à montrer le produit, mais elles montrent le packaging du produit. C’est-à-dire qu’on voit la serviette emballée dans un joli petit plastique coloré au fond du sac à main, mais on ne va pas voir la serviette sur une culotte », décrit Claire Blandin.

Malgré une légère avancée, le tabou subsiste. En 2010, aux États-Unis, un spot télévisé de la marque Kotex est censuré car il comporte le mot « vagin ». En 2019, en France cette fois, un spot appelé « Vive la vulve » suscite le débat. 400 plaintes sont déposées auprès du CSA.

Les règles, synonyme de liberté ?

« La société américaine, c’est une société puritaine », affirme Claire Blancdin. C’est un médecin généraliste américain qui invente le tout premier tampon. Toutefois, à l'époque, « il n’est pas imaginable que les femmes aillent l’installer elles-mêmes dans le vagin. C’est pour ça qu’il ajoute un applicateur, qui n’était pas prévu au départ », raconte la professeure.

Les femmes qui ont leurs premières règles dans les années 1960, 1970 ou 1980, pensent que c’est une libération. En effet, les publicités décrivent les règles comme une période de bonheur et de liberté. Néanmoins, « le moment où elles découvrent ce que c’est, finalement, ce n’est pas que du bonheur et de la liberté. Il y a même des témoignages de petits garçons qui disent : “Nous, on rêvait d’avoir nos règles, ça avait l’air tellement sympa de pouvoir gambader partout et de pouvoir être libre de faire du sport.“ Parce que c’était le message véhiculé par ce discours publicitaire. »

Pour Claire Blandin, une évolution du langage publicitaire est en train d'opérer. Ce serait l’une des répercussions du militantisme féministe. En effet, les féministes « ont représenté ce sang menstruel dans l’espace public ». Elles sont particulièrement présentes dans les médias, notamment sur les réseaux sociaux.

15/10/2020 14:56mise à jour : 15/10/2020 16:08
  • 833K
  • 1.4K
Brut - Le livre

681 commentaires

  • Johanna G.
    21/10/2020 06:36

    Ouais ouais il a inventé le premier tampon que les égyptiennes utilisaient déjà à l’Antiquité 👍🏼 ah mais j’oubliais 🤦🏽‍♀️ les contemporains croient tout avoir inventé 😂

  • Camille M.
    20/10/2020 11:59

    le sang bleu 😆

  • Remy N.
    20/10/2020 08:34

    On s'en branle de la couleur de vos règles, on sait très bien que c'est rouge, j'attends toujours que Durex montre aux gens la couleur du sperme aussi nan mais n'importe quoi

  • Martine G.
    20/10/2020 06:36

    Vraiment, plus de limites a l'intimité...😡

  • Ari M.
    19/10/2020 16:33

    C’est même pas l’image c’est la pub en général qui me bourre le mou, entre always, tena, et nana ou tout ce qui ressemble au sexe d’une femme se met à pousser la chansonnette... pis de toute façon j’en ai ras la mèche de la publicité

  • Émilie A.
    19/10/2020 15:41

    Excusez-moi mais quand j’étais enfant je comprenais déjà pas ces pubs et ça me plaisait pas du tout alors heureusement qu’on nous montrait pas du sang !

  • Massali S.
    19/10/2020 14:58

    Wahou la superbe évolution !!!

  • Martine F.
    19/10/2020 14:34

    Est-ce vraiment nécessaire ? N’importe quoi. Il est regrettable qu’il n’y ait plus de filtres. A l’heure des repas, on a droit aux fuites urinaires, la constipation, et j’en passe.

  • Kathleen S.
    19/10/2020 13:06

    Un jour j'ai regardé la vidéo de l'opération d'un cheval. Ils ont rendu le sang bleu. J'ai ainsi pu regarder la vidéo jusqu'au bout. Certains n'aiment pas le sang. Aussi, quand certaines parlent de leurs questionnements durant l'enfance sur ce liquide bleu... vous auriez sérieusement aimé savoir ce dont il s'agissait vraiment ? Personnellement, pas du tout.

  • Marine N.
    19/10/2020 11:04

    Je suis une femme mais la vue du sang me dégoûte

  • Luis C.
    19/10/2020 10:40

    Les personnes qui perdent du temps avec ces débats doivent être riche ou vraiment avoir une vie de merde, pour la suite je leurs souhaite bonne chance et tout de bon dans ce monde ou plus personne n'est d'accord avec personne ou les gens s'exite pour des sujets de merdes

  • Arlé T.
    19/10/2020 10:37

    Il n est pas nécessaire de monter du sang :in sait ce que c est!A quand le caca et le pipi dans les couches des BB et des très vieilles personnes??Quelle ridicule campagne que celle-ci

  • Marjorie O.
    19/10/2020 10:07

    C'est une question état d'esprit. Perso j'ai toujours trouve cela naturelle, et je n'attends pas qu'une pub vienne confirmer cela. Mais si le besoin que les médias viennent confirmer cela vous rassure alors...

  • Catherine C.
    19/10/2020 10:06

    Il n'est pas nécessaire de montrer ces détails .....il y a bien longtemps que les filles savent ce que sont les règles 😄 .....nous ne sommes plus en 1920 !!!!

  • Marjorie O.
    19/10/2020 10:03

    Holala

  • Iaorana A.
    19/10/2020 09:45

    La pub devrait être interdite sur les chaines de TV, les portables, les tablettes, au cinéma, sur les bus, en Avion, dans les vitrines, bref, partout. A la place, qu'ils présentent des vidéo sur ce qu'est la nature saine, comment la protéger et vivre avec la nature. Si on veut voir de la pub, ils n'ont qu'à faire une chaîne de TV où il n'y aurait que de la pub du monde entier si vous voulez, et par thèmes. Bref la pub est vicieuse, pollueuse, toujours au désavantage des femmes, souvent ceux qui font ces pub : nous infantilisent,s'adresse aux consommateurs comme à des débiles de moins de 5 ans, ils nous prennent pour des bœufs (excusez-moi les bœufs) sans éducation ni culture, bref, la pub débile, des débiles pour demeurés, ras le bol. Ils sont incapables de développer et de présenter les beaux côtés de l'espèce humaine, incapables.

  • Michel B.
    19/10/2020 09:37

    Ha bon c’est vraiment rouge !

  • Bao J.
    19/10/2020 09:05

    Et combien de temp va falloir pour comprendre qu'on a pas besoin de voir se genre de truc la?

  • Karindou D.
    19/10/2020 00:34

    Personnellement, je n'y vois aucun intérêt, comme si nous ne savions pas ce que sont les règles

  • Abdel H.
    19/10/2020 00:06

    Quand les pros diplômés de la publicité prolifèrent ; la bêtise fleurit joyeusement.!!!!ces ignares publicitaires se délectent du faux clinquant ;et de la nouveaute!!!!!Les gens instruits au contraire trouvèrent leur plaisir dans l ordinaire!!!!!!

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.