retour

Lettre à mon clitoris

"Cher clitoris... " La lettre ouverte de Camille Aumont Carnel du compte "jemenbatsleclito." [Toute la semaine, Brut. expliquera, racontera, parlera du clitoris avec #leclitoparlonsen]

Camille Aumont du compte “Je m’en bats le clito” adresse une lettre ouverte au clitoris

Celle qui est derrière le compte Insta “Je m’en bats le clito”, c’est elle. Et aujourd’hui, Camille dédie une lettre à son clitoris, un organe souvent controversé.

“Cette société a piétiné ma connaissance de mon plaisir pour que je le craigne, que je l’ignore. Mais je n’ai jamais réussi à me taire.”

Camille rappelle à quel point le plaisir féminin et le clitoris suscitent encore aujourd’hui la crainte, la honte. En conséquence, de nombreuses personnes détentrices d’un clitoris ont été contraintes d’ignorer leur plaisir. Camille se reconnaît pleinement et s’en indigne : “Cette société a piétiné ma connaissance de mon plaisir pour que je le craigne, que je l’ignore. Mais je n’ai jamais réussi à me taire.” Pour elle, loin de symboliser la honte, le clitoris incarne plutôt la libération, la puissance et le bonheur de jouir pleinement de la vie.

“J’ai envie d’incarner ce choix.”

Dans cette ode à la tolérance, Camille Aumont souhaite se faire la porte-parole de celles et ceux pour qui le clitoris reste ignoré, bafoué voire excisé. Elle souhaite également s’adresser à toutes les personnes pour qui le plaisir sexuel n’a jamais été évident. Par ailleurs, déconstruire ou non cette norme qui veut faire de cet organe un objet de honte et de déni relève selon elle d’un choix. “J’ai envie d’incarner ce choix,” précise-t-elle.

“Alors aujourd’hui, j’ai décidé de me séduire, il me semble que c’est un beau début.”

08/03/2021 08:02
  • 310K
  • 360

2 commentaires

  • Jocelyne Dindaine
    08/03/2021 13:15

    👍🏾

  • 08/03/2021 11:36

    Eh tu deviens dingue c’est propre à chacune de le découvrir 🤫🤣