retour

En Russie, un cimetière d'animaux marins

Pendant ce temps-là en Russie, sur cette plage, des animaux morts, des surfeurs qui tombent malades, une odeur étrange…

Russie : un cimetière d’animaux marins découvert

Ce dimanche 4 octobre, des surfeurs russes ont fait une triste découverte sur une plage de l’océan Pacifique de la région du Kamtchatka. Sur des dizaines de kilomètres, ils ont trouvé des poulpes, des poissons, des oursins et étoiles de mer, tous morts.

« C’est un cauchemar… Un cauchemar. » Dans la région de Kamtchatka, en Russie, un groupe de surfeurs a fait une terrible découverte ce dimanche 4 octobre. Sur une plage de l’océan Pacifique, ils ont trouvé des poulpes et des poissons morts, des carcasses d’oursins et d’étoiles de mer. Ces cadavres d’animaux recouvrent plusieurs dizaines de kilomètres. Les surfeurs ayant dénoncé le phénomène parlent d’un « cimetière d’animaux marins ».

Une catastrophe écologique

Interpellés par les locaux et les élèves d’une école de surf, les équipes de Greenpeace Russie se rendent sur les lieux du drame le 5 octobre. Les membres de l’ONG décident de publier photos et vidéos sur les réseaux sociaux. On y perçoit une nappe blanche recouvrant la baie d’Avacha. Les lanceurs d’alertes dénoncent une catastrophe écologique.

« Nous pouvons voir que la partie jaune est constituée de restes de plancton mort et d'algues. Tout est mélangé et ressemble à un bouillon. L'odeur et la couleur sont très désagréables. Il se passe quelque chose de malsain ici », constate Maxime Artemyev, blogueur pour le Kamchatka Reporter.

Des surfeurs malades

Plusieurs surfeurs racontent être tombés malades ces derniers jours, après s’être rendus dans l’eau. Maya Rudik en fait partie : « J’ai eu une vision floue après avoir quitté l'eau, des brûlures, des irritations de la peau pendant quelques jours, et des gonflements. Plus tard, ma vue a empiré et c’est devenu difficile de distinguer des objets, même en les voyant de près. »

D’après Greenpeace, des analyses ont révélé la présence anormale de pétrole et de phénol - un produit chimique - dans l’eau. « L’eau est contaminée à différents niveaux. Ce n'est donc pas seulement la surface. Mais c'est bien une pollution toxique qui a endommagé l’eau », dénonce Elena Sakirko, porte-parole de Greenpeace Russie.

L’autre version des autorités

Le ministre russe de l’Écologie, Dmitry Kobylkin, contredit la version selon laquelle des produits chimiques seraient à l’origine du phénomène : « *Ce que nous voyons aujourd'hui ne correspond en aucune façon à ce que beaucoup de gens disent. Ils parlent de pétrole, de produits pétroliers, de fuites de carburant, mais en vérité, tous les échantillons que nous avons collectés et que le Service fédéral russe pour la protection des consommateurs a mis sur papier, montrent que le seuil de valeur limite des substances pétrolières n’a pas été dépassé dans l’eau comme sur terre. »

Le gouverneur de la région de Kamtchatka a lancé une enquête. Il a également promis de sanctionner les personnes qui auraient atténué la gravité de la situation. Dans la région, les habitants croient difficilement à la version avancée par le gouvernement. D’ailleurs, ils disent avoir senti une odeur chimique et vu l’eau changer de couleur. Selon Greenpeace, « il y a des informations controversées provenant du gouvernement et des partis gouvernementaux ».

06/10/2020 18:50mise à jour : 09/10/2020 14:04
  • 4.8M
  • 2.6K
Brut - Le livre

1935 commentaires

  • Nadège M.
    11 heures

    on nous rabâche les oreilles avec le covid pendant des heures, par contre j'ai rien entendu à ce propos les jours précédents..

  • Luc D.
    18 heures

    Aujourd’hui ça coûte moins cher de polluer que de traiter ses déchets, c’est le système et les lois qui sont pourries, tout ces navires qui s’échouent en mer ....à votre avis ? Quand on calcul le démantèlement et le traitement des déchet c’est quand même plus rapide et moi cher de le couler en Mer . Lamentable 👎

  • Fatima A.
    un jour

    😟

  • Berence M.
    un jour

    Qui, croit encore à la bienveillance et à la vérité venant de personnes avides de pouvoir et d'argent? QUI???

  • Lilian M.
    2 jours

    ...

  • Estelle D.
    2 jours

    What happened to cause this terrible disaster?

  • Chris T.
    2 jours

    Monde de merde.............

  • Annie L.
    2 jours

    Il ne se passe jamais rien là-bas drôle comme en Chine pfff bande de menteurs 🤪🤐😬🤬🤬🤬

  • Wesley S.
    2 jours

    Encooore un dossier à régler pour Vladimir poutine

  • Géraldine V.
    2 jours

    Tous des menteurs ses politiques de merde

  • Laurier B.
    3 jours

    Toute les government devraient tomber c est a nous tous de partout de prendre le control de nos vie .il est plus que temps pour un changement massive et radical de la situation

  • Junior T.
    3 jours

    ... vois comme c'est triste

  • Charlotte D.
    3 jours

    , on parlait des algues vertes et là il y a encore des choses qui clochent

  • Anne D.
    3 jours

    le seul pbm c'est que les lanceurs d'alerte sont à la solde de grands pétroliers , qu'ils assiègent la russie sur ces puit de pétrole depuis des années, qu'on du les libérer depuis peu et qu'ils avaient besoin d'une pareille catastrophe et on suppose donc qu'ils en sont l'origine

  • Laurence B.
    3 jours

    😤Et ça continue, partout, l'homme massacre !!!!

  • Armel B.
    3 jours

    kamchatka..

  • Bouboule R.
    3 jours

    É ser humainos que vao destroir a NATUREZA Com bombas No Mar réacteur nucléaire 😱😱

  • Yvette H.
    4 jours

    😢😢😢😢

  • Denise F.
    4 jours

    Bande de cradaud , c’est inadmissible et on laisse faire , ça va mal finir. Cette planète ne ressemble plus à rien Il a un beau costume le gros menteur Un phénomène naturel ? Et leurs connerie elle est naturelle, ça montre leurs intelligences

  • Veronique D.
    4 jours

    Allez hop le gouvernement russe a l’eau faire trempette 😉

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.