La réponse de Ronald Reagan à ceux qui le trouvaient trop âgé

Donald Trump a 74 ans. Joe Biden a 77 ans. Trop vieux pour gouverner ? Cette question de l'âge, l'ancien président américain Ronald Reagan l'avait balayée en une phrase. Thomas Snégaroff raconte. C'était en 1984… Avec Franceinfo

Thomas Snegaroff : l’âge de Reagan pendant la campagne de 1984

Cette année, deux candidats septuagénaires participent à l’élection présidentielle américaine. C’est l’occasion pour l’historien Thomas Snegaroff d’évoquer l’âge de Ronald Reagan lors de la campagne de 1984.

« Cette année, on a deux types de plus de 70 ans qui se présentent à la présidentielle, on n’avait jamais vu ça. » Pour cette élection présidentielle américaine 2020, deux candidats sont en lice : Joe Biden et Donald Trump. Tous deux sont âgés de plus de 70 ans. Il s’agit de l’affiche la plus âgée, selon l’historien Thomas Snegaroff.

Ronald Reagan, trop vieux en 1984 ?

Conscients que leur âge peut être un problème, les deux candidats tentent de prouver que cela est parfois un atout. « Cette question de l’âge, elle a été posée en particulier lors d’une campagne précédente, c’était en 1984 », explique Thomas Snegaroff. À ce moment-là, le Président est Ronald Reagan. En 1980, il est le plus vieux Président jamais élu, il a quasiment 70 ans. 

« Ronald Reagan avait réussi à faire oublier cette question de l’âge, et au contraire à apparaître comme le candidat viril, le cowboy, lui qui avait été un acteur hollywoodien et qui allait ramener l’Amérique au cœur des puissances, qui allait écraser l’URSS, qui allait montrer au monde entier que l’Amérique était de retour, c’était son slogan », indique l’historien.

Seulement, en 1984, Ronald Reagan, désormais âgé de 73 ans, se confronte à un nouvel adversaire. Il s’agit de Walter Mondale. Lors du premier débat entre les deux hommes, Walter Mondale est beaucoup plus énergique. Le public remarque cette différence. D’ailleurs, Ronald Reagan paraît beaucoup moins réactif. Pourtant, il est en avance dans les sondages, car l’économie américaine se porte plutôt bien.

La réponse de l’équipe de campagne

En réponse à des attaques de la presse, qui juge Ronald Reagan trop vieux, son équipe de campagne s’adapte. Ronald Reagan étant comédien, il apprend une réplique par cœur. Son équipe sait qu’à un moment, le journaliste ou Walter Mondale posera la question de l’âge. Elle est finalement posée par le modérateur du débat. La réponse de Ronald Reagan restera longtemps dans les mémoires : « M. Trewhitt, je veux que vous sachiez également que je ne ferai pas de l'âge un sujet de cette campagne. Je ne vais pas exploiter à des fins politiques la jeunesse et l'inexpérience de mon adversaire. »

« Ça calme tout le monde. Tout le monde se marre, il a gagné la partie », rapporte l’historien Thomas Snegaroff. La réplique de l’ex-Président révèle deux éléments : son âge n’est pas un problème, et c’est un signe d’expérience. Deux atouts qui vont le mener vers un second mandat.

avatar
Brut.