Le Japon, le pays le plus propre du monde ?

Des supporters qui nettoient leur tribune après le match, des écoliers qui nettoient tous les soirs leur salle de classe... Le Japon est probablement le pays le plus "propre" du monde. Voilà pourquoi.

Le Japon, « pays le plus propre du monde »

Là-bas, se purifier en se débarrassant des impuretés fait du ménage une source de bien-être.

Des élèves qui nettoient leur salle de classe tous les soirs… Ça se passe au Japon, pays le plus « propre » du monde. Cette tradition s’appelle le « Soji », le « Nettoyage ». L’objectif est d’enseigner aux élèves l'humilité, la modestie et la solidarité.

Un culte de la propreté qui s’explique notamment par l’influence du shintoïsme

Dans 95 % des écoles japonaises, pas besoin de personnel de nettoyage, puisque ce sont les élèves, garçons comme filles, qui s’en chargent. Chaque soir, après les cours, 15 minutes par jour environ sont consacrées au ménage.

À tour de rôle et en équipe, les élèves récurrent tout, même les toilettes. Au Japon, il y a très peu de poubelles dans les rues. Et pourtant, tout est propre : rues, gares, métros. En juin 2018, lors de la Coupe du monde football, les supporters japonais s’étaient distingués en nettoyant leur tribune.

Dans la culture nipponne, le culte de la propreté s’explique notamment par l’influence du shintoïsme, qui accorde une grande importance à la purification. Se purifier en se débarrassant des impuretés fait donc du ménage une source de bien-être. À la fin de l’année, les Japonais pratiquent d’ailleurs le « Osoji », le « grand nettoyage ». Objectif : faire disparaître les traces de l’année passée afin d’accueillir la nouvelle année.

avatar
Brut.
30 janvier 2019 08:37