Le Japon veut inciter les familles à quitter la capitale

Le gouvernement japonais va offrir 1 million de yens par enfant… pour quitter Tokyo. Pour lutter contre l'exode rural, le pays incite la population japonaise à retourner dans les campagnes, grâce à une aide financière. Brut vous décrypte.

La ville regroupe 30% des Japonais


Un million de yens par enfant pour quitter Tokyo, soit l’équivalent de 7300 euros, c’est ce que va proposer le gouvernement Japonais aux familles à partir du printemps 2023. L’objectif: freiner l’exode rural qui dépeuple les campagnes et conduit chaque année de plus en plus de Nippons vers la capitale.
Japon : les collines rougeoyantes de Kochia


Tokyo est la première métropole au monde. Avec ses 37 millions d’habitants, elle regroupe à elle seule 30% de la population japonaise. Avant la crise sanitaire, la capitale gagnait chaque année 80000 nouveaux habitants. Pendant ce temps-là, le reste du pays compterait 8 millions de maisons abandonnées, selon les autorités.
Le Japon va rouvrir ses portes aux touristes


Cela fait alors plusieurs années que le Japon tente de freiner ce mouvement de population. Le gouvernement propose des maisons situées dans des zones dépeuplées à seulement 400€. Il offrait également déjà une aide de 300000 yens par enfant, soit environ 2100€, pour quitter la capitale. Mais cette incitation n’a pas eu le succès escompté. Seulement 2300 personnes en ont bénéficié l’année dernière.
Au Japon, du papier toilette pour alerter sur le suicide


avatar
Brut.