retour

Le parcours d'Alexeï Navalny

C'est l'un des principaux opposants politiques à Vladimir Poutine. Il vient d'être arrêté à son retour sur le sol russe, quelques mois après avoir été empoisonné. Voici l'histoire d'Alexeï Navalny.

Le parcours d’Alexeï Navalny, l’opposant de Vladimir Poutine

Il est l’un des principaux opposants de Vladimir Poutine. Il se bat contre la corruption en Russie et depuis 2017, il a déjà passé plus de 200 jours en prison. Voici Alexeï Navalny.

Son combat pour se positionner face à Vladimir Poutine

Il naît en 1976 en Russie. En 1998, il obtient un diplôme de droit dans une université russe, avant d’étudier à Yale. Dans les années 2000, il crée un blog sur lequel il publie des enquêtes qui dénoncent la corruption des élites russes. En 2011, il prend la tête des manifestations contre le parti de Vladimir Poutine et devient un héros de l’opposition.

Il déclare : “Je vois que les gens sont prêts à tout pour protéger leurs droits. Mais il n’y aura rien de dramatique, pas de révolution. Ils veulent juste des élections libres et je suis sûr que nous réussirons.

En 2012, il crée un fonds de lutte contre la corruption. A 37 ans, il est reconnu coupable de détournement de fonds, un événement qu’il considère monté de tout pièce par le gouvernement de Poutine afin de l’empêcher de se présenter aux élections électorales. Malgré sa condamnation et en attente de son procès en appel, il décide de maintenir sa candidature à la mairie de Moscou. Il terminera 2ème du scrutin. Sa peine est finalement transformée en sursis en 2013. En 2016, Alexeï Navalny présente sa candidature à l’élection présidentielle de 2018. Or, en 2017, il est déclaré inéligible jusqu’en 2028 par la comission éléctorale, en raison de son précédent procès.

Poutine veut être empereur à vie. Son entourage, ceux qui sont devenus milliardaire, et les personnes les plus riches du monde, veulent la même chose. C’est pour ça que le combat politique ne concerne pas que cette élection. affirme-t-il.

L’indignation internationale

En 2018, alors qu’Alexeï Navalny a effectué plusieurs séjours en prison pour avoir organisé des manifestations contre Vladimir Poutine, la cour européenne des droits de l’Homme condamne la Russie, reconnaissant le caractère politique des arrestations. En 2020, il fait un malaise et doit être hospitalisé en réanimation. Alors que la thèse a été refutée en Russie, les médecins allemands qui le prennent en charge confirment qu’il a été empoisonné au Novitchok.

Le 17 janvier 2021, après un long séjour en Allemagne, il rentre en Russie. Dès son arrivée, Alexeï Navalny est arreté par les autorités de son pays pour ne pas avoir respecté les conditions de son contrôle judiciaire.

19/01/2021 06:29
  • 561.9K
  • 1.2K

1 commentaire

  • Harold Cavene
    20/01/2021 13:30

    respect !

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.